• Prestige et record à la vente des Hospices de Beaune

    La 158e  vente des vins des Hospices de Beaune a lieu le dimanche 18 novembre. Organisée par les Hospices civils de Beaune et par Christie's, la vente de cette année concernera 828 pièces - dont 631pièces de vin rouge, le reste en blanc- réparties en 50 cuvées.

  • L'appellation Bouzeron, AOC, fête ses vingt ans

    Seule appellation village en Bourgogne issue du cépage aligoté, Bouzeron souffle vingt bougies pour autant de millésimes. Une date anniversaire que les vignerons entendent marquer d’une pierre blanche en organisant deux événements d’ampleur.

  • Agenda toujours chargé même après les vendanges

    Lundi à Mâcon s’est tenue une réunion « post-vendanges » pour faire le point sur les démarches après récolte, avec notamment la CAVB, les Douanes, l’Union viticole de Saône-et-Loire et la chambre d’Agriculture.

  • La Côte Chalonnaise livre ses secrets

    Suite au succès rencontré par l’ouvrage intitulé Climats et lieux-dits des grands vignobles de Bourgogne, Marie-Hélène Landrieu-Lussigny et Sylvain Pitiot ont poursuivi leur travail du côté de la Saône-et-Loire. Avec, à la clé, la publication de La Côte Chalonnaise Atlas et histoire des noms de Climats et de lieux.

  • Sainchargny, une nouvelle dynamique à la cave de Lugny

    Qui n’avance pas recule. Telle pourrait être la devise de la Cave de Lugny qui vient de lancer sa gamme Sainchargny. Un crémant haut de gamme qui a rapidement l’ambition de s’imposer aux yeux des amateurs et connaisseurs de bulles.

  • Pépinières viticoles L’origine France, marqueur de qualités

    Le 25 octobre à Beaune, la Fédération française de la pépinière viticole (FFPV) a lancé sa marque collective "origine France" lors de son congrès national. Qualité sanitaire, traçabilité, transparence avec les vignerons sont ses principaux atouts. Ne pouvant pas la dévoiler dans son intégralité – nom, logo… - en l’attente du dépôt de marque définitif, les pépiniéristes ont affiché des objectifs ambitieux, notamment pour se démarquer par rapport à la concurrence étrangère. La France est repassée leader mondial sur les marchés mais reste talonnée par l’Italie.  

  • Deuxième étape du Tour de l’agriculture à vélo, Alexis Peulson aime le Champagne

    Il s’'appelle Alexis. Alexis Peulson plus exactement et vient de la ferme des Délices de nos Campagnes à Chatenoy-le-Royal. Ce jeune ingénieur paysan a décidé de réaliser à vélo un tour de la France pour aller à la rencontre des agriculteurs. L'objectif étant, pour lui, de partager - avec toutes les personnes qui le suivent sur Internet (www.touragrifrance.fr) - ses rencontres pour permettre de comprendre l'agriculture d'aujourd'hui et d'imaginer ensemble celle de demain ! Après de premières étapes à la découverte des techniques sur la conservation des sols, place maintenant au vignoble de Champagne avant d'attaquer Paris.

  • Apprendre à se reprogrammer sur la taille des pieds de vigne

    Depuis cinq ans, les chambres d’agriculture de Saône-et-Loire et de Bourgogne Franche-Comté proposent des formations – également dispensées dans le Rhône - sur plusieurs techniques de taille des pieds de vigne dites « non mutilantes » ou « non traumatisantes ». Signe que l’inquiétude est grande autour des questions de mortalité et dépérissement des ceps, des centaines de professionnels se forment ainsi chaque année. Les vignerons n’hésitant pas à revenir pour se perfectionner car outre les bons gestes à apprendre, il faut avant se débarrasser de certains vieux réflexes. Pas facile.

  • Un succès qui ne se dément pas

    Devenue, au fil des années, une vraie tradition vineuse, la Paulée de la Côte Chalonnaise a une nouvelle fois fait le plein d’un public désireux de participer à cette grande fête populaire. Un vrai plus, aussi, pour les vignerons qui ont ainsi pu séduire une nouvelle clientèle.

  • Naissance de la Route 71

    Alors les routes des vins telles qu’elles ont été conçues au vingtième siècle paraissent désormais désuètes, place doit être laissée aujourd’hui à un produit novateur. A l’image de la Saône et Loire qui mise sur le digital via sa toute nouvelle application baptisée Route 71.

  • Brexit La nécessité d’avoir une vision à long terme

    Le Conseil européen du 18 octobre devait traiter hier de la question du Brexit et, en théorie, parvenir à un accord de sortie du Royaume-Uni. La profession agricole, pour qui la Grande Bretagne constitue un débouché important, comptait bien alerter sur l’importance de ne pas conclure d’accord à n’importe quelle condition au risque de mettre en danger l’agriculture européenne à plus long terme.

  • Au Congrès national de la Pépinière viticole, l’avenir se décide aujourd’hui

    Le 16ème Congrès national de la Pépinière viticole se tiendra au Palais des Congrès à Beaune les 24 et 25 octobre. Une opportunité de faire entendre pour essayer d’influencer sur le matériel génétique et la recherche de demain. Entre envie de redevenir autonome dans la production de plants de qualité sur le bassin (projet Défigreff’), le réchauffement climatique et les maladies émergentes, le dépérissement et ses ravages économiques… les sujets ne manquent pas. L’occasion pour les pépiniéristes de présenter officiellement leur nouvelle marque.

  • La prospection contre la flavescence dorée, à Plottes comme ailleuirs, un passage obligé pour détecter les foyers d’infection

    Comme tous les ans à pareille époque, les professionnels du vin sont mobilisés afin de participer à la prospection dans le cadre de la lutte contre la flavescence dorée. Un passage obligé afin de détecter les pieds et parcelles touchés pour, ensuite, réaliser des analyses et prendre les décisions (parfois douloureuses) qui s’imposent. Heureusement la tendance reste sur une bonne surveillance de cette maladie de la vigne.

  • Un salon Food Use Tech très tourné vers le vin 2.0

    Les 20 et 21 septembre, l’ensemble des acteurs de l’écosystème FoodTech s’était donné rendez-vous au Palais des Congrès de Dijon pour imaginer, construire et débattre des enjeux de l’alimentation de demain « du champ à l’assiette ». Mais finalement, il fallait aussi rajouter le verre pour que le menu soit complet.

  • La Cité des vins de Mâcon en avant-première

    Quelques jours après la fin des vendanges, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) a dévoilé les projets architecturaux des futures Cités des vins. Le BIVB est maître d’ouvrage sur les bâtiments de Chablis et Mâcon (la Cité de Beaune étant elle gérée par la ville). Présentation en avant-première de la Cité de Mâcon.

  • La FNSEA et JA montrent leur opposition à la suppression du TODE

    Le 24 septembre, la FNSEA et JA ont publié un communiqué « pour montrer leur farouche opposition » à la suppression de l’exonération des cotisations sociales pour les employeurs de saisonniers (TODE) intégrée dans le projet de loi finance, présenté ce jour au Conseil des ministres.

Services

Recevoir la newsletter