• L'intense période des vendanges 2018

    A vendanges précoces, réunions pré-vendanges avancées. Les 22 et 23 août, à La Chapelle-de-Guinchay, Fuissé et Buxy, la profession viticole s’était donné rendez-vous pour faire le point sur les modalités pratiques des vendanges 2018.

  • Des changements importants à venir concernant les DAI et pertes et manquants

    Le 24 juillet à Mâcon et à Saint-Désert, lors de leurs interventions en réunions Registres de cave Joël Cornu et Armelle Gautheron, de la DRDDI Bourgogne (Douanes) ont présenté les évolutions à venir concernant la DAI et les pertes et manquants. Voici les éléments à retenir selon l’Union viticole de Saône-et-Loire.

  • Rencontres techniques viticoles de Bourgogne du Sud Des sols aux biocontrôles

    Les Rencontres techniques 2018 de Bourgogne ont rencontré un beau succès le 19 juillet dernier. Au programme : modélisation des risques maladies 2018, étude de profil de sol, exemple de semences pour l’enherbement, phyto-remédiation pour "extraire" des sols le cuivre notamment avec l’aide de plantes "accumulatrices", essai drone, cohabitation avec l’apiculture, réglage du pulvérisateur ou encore essais sur les phytosanitaires et produits de biocontrôles.

  • Un travail de fonds engagé sur la gestion du foncier viticole par l'Union viticole de Saône-et-Loire

    Le dernier Conseil d’Administration de l’Union Viticole 71 s’est tenu le 23 juillet dernier à la cave coopérative de Lugny. Celui-ci faisait suite à une visite terrain organisé avec la DDT pour prendre la mesure des dégâts de grêle suite aux orages du 3 juillet dernier. Mais aussi pour prendre date pour d’éventuelles demandes ultérieures, qu’il s’agisse de dégrèvement de la TFNB (taxe sur le Foncier Non Bâti) ou du fonds de calamité pour pertes de fonds.

  • La production de vin bondirait de 27%, un chiffre contesté par la filière

    La production française de vin bondirait de 27 % par rapport à l’an dernier, selon une note publiée le 20 juillet par Agreste. Les facteurs de vendange abondante l'emporteraient sur les facteurs d’érosion du rendement (grêle, mildiou), selon Agreste qui n’exclut pas un renversement de situation. La profession viticole estime pour sa part que ces estimations sont trop « hâtives ».

  • Des dérogations de droit au repos hebdomadaire du dimanche

    L’accord national sur la durée du temps de travail dans les entreprises et exploitations agricoles du 23 décembre 1981 et l’avenant n°12 du 29 décembre 2000 prévoient qu’il peut être dérogé au repos dominical conformément aux dispositions législatives et règlementaires en vigueur. Le code rural prévoit des dérogations de droit et les vendanges en font parties. Explications avec l'Union viticole 71 et le service Emploi de la FDSEA de Saône-et-Loire.

  • Des engrais vraiment verts présentés lors du Dephy tour viticole 2018

    Le 26 juillet, le Dephy tour viticole 2018 apportait la preuve que la réduction de doses de produits phytosanitaires est possible. Sans risque de -30 %. Au delà, la chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire préconise d’associer plusieurs techniques, dont l’agronomie. En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre et a donné des exemples de mélange de variétés pour des engrais verts.

  • Le trophée des Lauréats récompense le Domaine Theulot-Juillot à Mercurey

    Jeudi 26 juillet à Mercurey, Nathalie et Jean-Claude Theulot-Juillot ont reçu le Trophée des Lauréats du Concours des Grands vins de France pour leur fidélité à ce dernier. Un trophée qui récompense surtout la constance et la qualité de leurs vins. Sur 16 échantillons de vins présentés lors des 5 derniers concours, le domaine a remporté 11 médailles dont 6 en Or !

  • Une farandole de saveurs

    Loin de s’essouffler, la Ronde du Couchois demeure, année après année, un événement majeur du paysage viticole régional. Avec, comme fer de lance, une convivialité qui sied si bien aux vins locaux. Lesquels sont à l’image de leurs producteurs : attachants et touchants.

  • Fraude au Rosé : des vins espagnols vendus comme des vins français

    Entre 2016 et 2017, la DGCCRF a mené une vaste enquête qui a révélé diverses fraudes sur les ventes de vins rosés espagnoles importés en France. De nombreux manquements ont été constatés, si certains semblent relever de la simple négligence, de graves fraudes pourraient donner lieu à de lourdes peines.

  • Nuages vitaminés pour Winecloud et Iris+ !

    Le 10 juillet à la Cave de Lugny, le pôle de compétitivité Vitagora a réunit les principaux acteurs – start-up, instituts de recherche, entreprises, institutions, collectivités… - de deux projets de recherche. Iris+ qui cherche des solutions innovante pour la santé de la vigne (et du blé) à l’aide de biostimulants et SDN ou SDP. Et le projet Winecloud qui cherche, lui, à numériser la filière de la parcelle aux consommateurs pour constituer la première plateforme Big data vitivinicole.

  • Une consommation de vins bénéfique sous réserve qu'elle soit responsable

    Lors de la dernière assemblée générale du BIVB, il a été question de promouvoir une consommation responsable d’alcool, sous l’angle médical avec le Professeur (Pr) Yves Juillière, cardiologue au CHU de Nancy. Ce dernier a fait un état des lieux de la recherche sur le vin et la santé, avant de parler de politique de prévention publique. Puis le président de Vin & Société, Joël Forgeau est revenu sur la situation française.

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter