• " Il serait inacceptable que de nouvelles contraintes puissent intervenir à l’issue des EGA", prévient Jérôme Despey

    La filière viticole a rencontré le 28 septembre le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert, pour évoquer les urgences mais aussi les points clés pour l’avenir de la filière. Jérôme Despey, Président de la Commission viticole de la FNSEA et Président du Conseil spécialisé Vin de FranceAgriMer, revient sur les sujets évoqués. 

  • Lors de la campagne vrac 2016-2017, la Bourgogne a surtout chercher à refaire des stocks

    La campagne 2016/2017 des ventes en vrac en Côte d’Or a été « rapide », se souvient Jérôme Prince, négociant à Beaune. « Tout était vendu en février-mars ». Le gel avait fortement impacté ce vignoble ainsi que celui de l’Yonne dont Chablis. Toute la difficulté pour les courtiers aura donc été de gérer les contrats annulés, de fournir (un peu) les négoces fidèles et de reconduire les achats différemment.

  • Le transfert des connaissances contre les maladies de la vigne entre en phase 2

    Winetwork est un programme européen de synthèse et de diffusion des connaissances sur la flavescence dorée et la maladie du bois, deux maladies inquiétantes de la vigne. Sa première phase arrive à son terme. il s’agit désormais de démultiplier la diffusion des connaissances dans les mois qui viennent pour faire évoluer les pratiques culturales.

  • Un porte-greffe de vigne développé pour résister au virus du court-noué est sans impact sur les microorganismes de l’environnement

    En l’absence de méthode curative de lutte contre le court-noué, une maladie virale de la vigne, des stratégies de développement de plantes résistantes ont été entreprises. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS montrent que l’utilisation de porte-greffes transgéniques de vigne ne modifie pas les populations de virus et bactéries du sol. Ces résultats sont disponibles en ligne dans la revue Plant Biotechnology Journal.

  • Heureusement que les vins et spiritueux portent le commerce extérieur français !

    En juin dernier, nos échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M€, soit un recul de 45 M€ sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M€ par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M€ ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M€.

  • Un projet de "Vins de France" en Bresse qui agace le BIVB

    Par un surprenant hasard, le jour même de la conférence de presse du BIVB, le quotidien de Côte-d’Or, Le Bien Public, sortait un article titré "Des vins de table, aux portes des grands-crus". Bien que les deux présidents du BIVB, Louis-Fabrice Latour et Claude Chevalier, prenaient bien soin de dire qu’ils « s’exprimaient à titre personnel » et qu’ils attendaient l’avis de leurs deux familles (Fneb et CAVB), ils livraient une attaque à charge contre ce projet « de la coopérative de Verdun » qu’ils « venaient d’apprendre »…

  • Avec le millésime 2017, la Bourgogne est « enthousiaste » mais doit négocier sa transition économique

    Le 20 septembre, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) faisait un point sur les vendanges 2017, toujours en cours. Malgré des disparités, la Bourgogne devrait produire 1,5 million d’hectolitres (hl). Les deux familles, Viticulture et Négoce, ont exprimé leur soulagement de revenir à un niveau de récolte habituel. Les marchés des vins bourguignons sont toujours très porteurs. La question en suspens reste l’orientation des prix (bouteilles/vracs) alors que le négoce fait pression à la baisse. Tous reconnaissent pourtant le besoin de refaire des stocks.

  • La filière viticole avance une solution pour éviter un étiquetage encombrant

    La filière européenne du vin tente d’éviter l’instauration d’un étiquetage détaillé des caractéristiques nutritionnelles et de la liste des ingrédients qu’elle juge incompatible avec la spécificité de ses produits. Elle est censée s’entendre avec les secteurs de la bière et des spiritueux pour présenter une proposition commune en la matière.

  • Le SITEVI, un salon porteur d’innovations

    Les filières vigne-vin, olives, fruits et légumes sont demandeuses d’innovations pour répondre aux problématiques actuelles. Le salon SITEVI, avec son village startup et les SITEVI Innovation Awards, se fait la vitrine de cette tendance qui pousse les acteurs de ces filières vers le numérique, la précision et l’optimisation.

  • La lutte continue contre la flavescence dorée, les prospections ont repris

    La Fredon Bourgogne a publié le calendrier prévisionnel des prospections 2017 dans le cadre de la lutte obligatoire contre la flavescence dorée. Ce calendrier est prévisionnel, il peut être amené à évoluer en fonction notamment des dates de vendanges. Il est mis à jour sur le site www.stop-flavescence-bourgogne.fr. La liste des Responsables communaux par département a également été mise à jour. Vous pouvez les contacter pour des renseignements sur les prospections. Vous pouvez aussi contacter la FREDON Bourgogne.

  • Les caves coopératives de Bourgogne-Jura seront-elles entendues par Emmanuel Macron ?

    Après avoir invité Benjamin Dirx à la cave de Lugny, la Fédération des caves coopératives Bourgogne-Jura (FCCBJ)  a changé de circonscription élective pour aller à la rencontre de Cécile Untermaïer. La députée a pu découvrir la cave de Mancey et autres caves coopératives. Pour elle, le mouvement coopératif est « l’extension des actions solidaires » dans le monde des entreprises que Cécile Untermaïer entend défendre dans son rôle de législateur à l’Assemblée nationale et auprès du Gouvernement.

  • 100e édition du Tastevinage du Château du Clos Vougeot

    Le 29 septembre prochain, le Tastevinage marquera, après quelques 60 années de sélection et plus de 100 millions de bouteilles tastevinées, sa 100e édition au château du Clos de Vougeot. Avec une volonté de “toujours mieux” répondre aux attentes des producteurs ainsi que des consommateurs, le Tastevinage a souhaité évoluer en renforçant sa marque et son rôle d’expert dans la sélection des vins de Bourgogne. Cette 100e édition sera marquée du signe du renouveau.

Services

Recevoir la newsletter