• Phytos : vente ou conseil, une tendance se dessine

    Un an après la publication de la loi Egalim, conseil ou vente de phytos : une tendance se dessine dans le négoce, alors que les textes d’application restent en attente concernant cette séparation des deux activités.

  • Projet de ZNT riverains, un premier échange constructif entre les consommateurs et la profession agricole

    A l’invitation de la Chambre d’Agriculture, les organisations agricoles représentatives du département se sont retrouvées le 31 octobre dernier à Mâcon pour une réunion d’échanges avec des représentants des consommateurs. Si trop peu de représentants d’associations avaient fait le déplacement, le dialogue et l’échange n’en ont pas moins été constructifs sur les questions de voisinage et d’urbanisme.

  • L’âme du vin au cœur du vignoble bourguignon

    Film documentaire de Marie-Ange Gorbanevsky, L’âme du vin sort en salle le 13 novembre prochain. L’occasion de mettre en exergue le vignoble bourguignon ainsi que les hommes et femmes qui font un vin dont la réputation n’a que peu d’équivalents dans le monde.

  • Un jeune, un vin ! à la cave de Lugny

    Le 2 novembre au chai de Chardonnay, à l’occasion de ses portes ouvertes, la cave de Lugny a lancé son nouveau « concept » : « un Homme, un vin ». Où plutôt un jeune vigneron ou une jeune vigneronne qui conçoit son vin avec les équipes de la coopérative. Premier à se lancer, Florian Bonin pour un crémant Sainchargny Ice Flow.

  • Un succès Immémorial pour la Cave de Lugny

    Produit qualitatif par excellence, la cuvée Sainchargny Immémorial Brut 36 mois a rencontré un franc succès après des consommateurs. Une réussite qui pousse la Cave de Lugny à pérenniser voire même à développer sa stratégie commerciale avec des produits haut de gamme.

  • 90 ans d’excellence partagée pour les Orfèvres du vin à Charnay-lès-Mâcon

    Le 18 octobre, la Cave de Charnay fêtait ses 90 ans d’existence. Dans son caveau moderne, la soixantaine de vignerons coopérateurs en a profité pour "officialiser", devant un parterre d’élus et d’invités, son nouveau patronyme : « Les Orfèvres du vin ». Ce dernier traduit le double objectif d’excellence – de la vigne au vin – et du bien vivre ensemble. Pari réussi.

  • Changement climatique : les AOC en première ligne

    Liées à leurs terroirs dont le climat est une composante forte, les appellations d'origine contrôlée (AOC) sont particulièrement concernées par le changement climatique. Depuis un peu moins d’un an, l’institut de l’origine et de la qualité (INAO) a reçu 19 demandes provenant d’AOC souhaitant modifier provisoirement leurs cahiers des charges en raison d’aléas climatiques, contre une dizaine les années précédentes. La plupart émanent cette année de la filière laitière, où la problématique gonfle après deux sécheresses consécutives. Le sujet est pris à bras-le-corps depuis une dizaine d’années dans le secteur viticole, dont la production est à plus de 90 % sous signes de qualité. Des cépages extérieurs aux appellations peuvent être, par exemple, expérimentés « à fin d’adaptation », dans un cadre très strict. Une stratégie nationale d’adaptation est en discussion entre les dix bassins viticoles, sous l’égide de l’INAO et de FranceAgriMer.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter