• Le flou complet autour des Zones de non traitement (ZNT) riverains

    Le 12 février à Saint-Gengoux-de-Scissé, l’assemblée générale de l’Union viticole 71 ne pouvait pas faire l’impasse sur le grand sujet du moment : les ZNT. Le « flou » est complet et même les services de l’Etat n’ont su le lever. Au contraire, au fur et à mesure, que le dossier s’écrit, de nouvelles questions se font jour : que ce soit évidemment sur les traitements eux-mêmes mais aussi sur les conséquences sur le foncier, sous toutes ses caractéristiques (valeurs, baux, fermages…).

  • Délimitation de l’AOC Bourgogne Retour à la case départ !

    450 vignerons se sont rassemblés et ont manifesté le 6 février dernier devant le siège de l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) à Montreuil. La veille pour tenter de désamorcer les polémiques, l’INAO avait pourtant ajourné le dossier. Pour lever certaines inquiétudes légitimes, une délégation d’élus Bourguignons a rencontré ceux de l’INAO. Son président s’est engagé à ne pas exclure 64 communes de Bourgogne de l’aire de production. Mais au final, rien n’a avancé sur ce dossier de la délimitation de l’AOC Bourgogne.

  • Portrait : mon voisin ce viticulteur

    À 22 ans, Mathieu Jambon s’est installé le 11 novembre dernier en viticulture du côté de Prissé. Une installation hors cadre familiale certes, mais découlant d’une passion ancrée depuis son plus jeune âge et d’une collaboration, teintée depuis toujours de complicité, avec son voisin agriculteur… Récit d’une installation atypique.

  • Rendre à César ce qui est à la famille Lafarge

    Dans le palmarès du Concours des vins Mâconnais Beaujolais Saint-Vincent publié la semaine passée, manquait la médaille d’or attribuée au Mâcon rosé gamay du Domaine du Clos du Grand Bois à Lugny. Une récompense qui est la résultante du travail de la famille Lafarge depuis plusieurs générations.

  • L’ambition de l’excellence de Damien Martin

    Associant à la fois modestie et ambition de l’excellence, Damien Martin est l’une des figures montantes de la viticulture mâconnaise. Un vigneron qui fourmille de projets et entend aller de l’avant.

  • Dominique Dansard l’âme d’un chef

    Alors que sa réputation a depuis bien longtemps dépassé le cadre de la Bourgogne, Dominique Dansard est aujourd’hui l’un des traiteurs que l’on s’arrache dans l’hexagone. Rien de plus normal, alors, de le retrouver du côté de Gevrey-Chambertin à l’occasion de la Saint-Vincent Tournante.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter