• Réflexions autour des déplacements en milieu rural

    Alors que la loi mobilité était encore en cours de discussion au parlement, la direction départementale des territoires a organisé un forum, le 17 septembre, autour des questions de mobilité dans le département. Ouverte à tous les élus et responsables de collectivités locales, cette journée a permis de recueillir leurs avis et problématiques, de présenter des initiatives et des aides, de partager des perspectives et des projets en matière de transport.

  • Le 20 octobre, on chasse les idées reçues!

    Le 20 octobre prochain, la Fédération départementale des chasseurs de la Saône-et-Loire (FDC 71), en liaison avec les sociétés de chasse du département, renouvelle l’opération « Un Dimanche à la Chasse » à destination du grand public.  

  • Chasse et agriculture : "nous avons des choses à faire, ensemble…"

    La chasse ouvre ce week-end pour le bonheur de près de 12.500 chasseurs en Saône-et-Loire. Bonne nouvelle pour eux, malgré la chaleur estivale, le gibier se porte bien. Les hivers trop doux limitent les mortalités et le plus emblématique des gibiers du département en profite allègrement. Car le mot d’ordre adressé aux chasseurs cette année, c’est bien de faire diminuer les populations de sangliers. Les dégâts ont atteint des sommets la saison passée. Sangliers, corvidés, prédateurs, ragondins… les sujets de discussion entre chasseurs et agriculteurs ne manquent pas. Indiscutablement, les deux ont des choses à faire ensemble. Pour la régulation des espèces. Pour le maintien des paysages et de la biodiversité.

     

  • Safer BFC La démonstration par l'exemple

    Le 30 novembre dernier, la Safer Bourgogne-Franche-Comté a organisé à Dijon un événement interactif d'importance destinée à clarifier le rôle du comité technique et celui du conseiller Safer. Son titre était explicite : « A qui la terre ? » L'occasion de déboulonner quelques idées reçues.

  • Pour Jacques Pelus, « il faut trouver une entente pour réguler le ragondin »

    Rencontré quelques semaines avant l’ouverture de la chasse, le président de la fédération des chasseurs Jacques Pelus répond aux questions de la profession. Tandis que les dégâts de sangliers semblent de nouveau maitrisés, la régulation du ragondin aurait besoin d’un coup de pouce en direction des piégeurs. Si le gros gibier semble s’accommoder de l’agriculture saône-et-loirienne, en revanche le petit gibier a du mal à se maintenir.

     

  • Nouvelle vie en production caprine fermière

    Originaires du Rhône, Aurélie Bleton et Franck Amiot ont décidé de changer de vie en devenant éleveurs de chèvres. Ils ont repris une ferme près de Cuiseaux où ils produisent des fromages fermiers qu’ils écoulent en vente directe.

  • Le Couchois est désormais reconnu en ZDS

    Le 23 mai à Dracy-les-Couches, la FDSEA 71 est venue présenter aux éleveurs du Couchois l’avancée des travaux sur la révision des Zones défavorisées simples. Après plusieurs années de travail de la profession et de ses responsables, le Couchois a été inclus au futur zonage. La carte est partie pour validation à l'Union européenne.

    Édith Bruneau

  • Dans un contexte d'attaques sur le métier, de l'importance de la communication positive !

    La commission des Agricultrices de la FDSEA 71 organisait les Lauriers d’Or, le 1er juin à Colombier-en-Brionnais au Gaec Malatier. Un moyen de remercier plusieurs instituteurs qui se sont particulièrement investis dans l’opération des Fermes ouvertes, dans leur préparation notamment en amont, et qui ont réalisé, avec leurs élèves, un livret suite à leur visite.

  • A Euroforest, « les agriculteurs sont chez eux »

    Cheville ouvrière d’Euroforest depuis 1995, Richard Lachèze est aussi directeur des relations aAdhérents au sein de la coopérative forestière CFBL où il côtoie de nombreux agriculteurs. Il répond à nos questions.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter