• En matière de pâturage tournant et d'autonomie herbagère, des éleveurs témoignent que c’est possible !

    Une nouvelle campagne herbagère est sur le point de démarrer. Si la conjoncture économique n’autorise guère d’espoir quant à la rémunération des produits, en revanche il est un levier sur lequel il est possible d’agir sur sa ferme : l’autonomie herbagère. D’année en année, des éleveurs sont de plus en plus nombreux à témoigner des impacts économiques immédiats du pâturage tournant, des fauches précoces, de prairies plus riches en légumineuses. Avec sa lettre d’information Herb'Hebdo et de nombreuses formations sur ces thèmes, la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire continue sans relâche de promouvoir une meilleure gestion de l’herbe dans les campagnes. Dans l’Autunois, les éleveurs du groupe Herbe du GIEE testent ensemble de nouvelles méthodes adaptées à leur contexte pédo-climatique particulier. En Bresse, dans le Charollais, en viande comme en production laitière, le pâturage tournant et l’autonomie fourragère gagnent du terrain avec des résultats probants à la clé : lait, croissance, résistance à la sécheresse, stocks supplémentaires et de qualité, concentrés économisés…

     

  • Au Gaec Vincent à Rancy, on soigne aussi l’herbe

    En Bresse, le Gaec Vincent mise sur l’herbe et sur l’autonomie alimentaire pour produire de manière économe. Le pâturage tournant assure les croissances des veaux dessaisonnés à moindre coût. Et il permet aux associés de mieux résister aux aléas climatiques et au manque d’herbe saisonnier.

  • GIEE de l’Autunois : un groupe technique pour progresser sur l’herbe

    Créé en 2015, le GIEE de l’Autunois a fait de l’optimisation des charges l’un de ses chevaux de bataille. Le groupe technique Herbe s’inscrit dans cette quête de pratiques plus économes et vertueuses. Prairies temporaires, pâturage tournant, entretien des prairies permanentes, complémentation des mâles, engraissement à l’herbe des femelles : des éleveurs de l’Autunois-Morvan testent ensemble de nouvelles approches adaptées à leur contexte pédo-climatique particulier.

  • La première pierre du nouvel abattoir d'Autun est posée !

    Les travaux de rénovation de l’abattoir d’Autun ont débuté. A la veille des premiers coups de pioche, les financeurs de ce projet collectif innovant posaient "la première pierre" en présence du sous-préfet et de nombreux élus. Une victoire pour tous ceux qui se sont battus contre la fatalité et un impératif, celui de se tenir prêts à faire tourner ce nouvel outil une fois les travaux terminés.

  • Répondre aux attentes des consommateurs, monter en gamme, créer de la valeur, maintenir et développer le potentiel de production. Au sein d’Interbev, les filières bovine, ovine, caprine et équine ont vu large dans leurs plans de filière.

  • Retour sur la finale régionale des Ovinpiades à Charolles

    Les 13e Ovinpiades des Jeunes bergers ont débuté. La finale pour la Bourgogne se déroulait jeudi dernier au Pôle ovin sur l’exploitation du lycée de Charolles. Retour sur une finale qui a comme un air de déjà vu...

     

Services

Recevoir la newsletter