• L'échographie est indispensable au suivi de la reproduction

    L’échographie est une technique d’imagerie par ultrasons, indolore et inoffensive pour l’animal, qui permet à un opérateur expérimenté, d’observer en détail l’utérus et les ovaires. Le suivi par échographies est incontournable pour suivre la reproduction de son troupeau et atteindre l’objectif d’un veau par vache et par an.

  • Fortes inquiétudes sur le prix du porc

    Alors que les perspectives de prix ne sont pas encourageantes à court terme, l’éventuelle apparition de la fièvre porcine africaine en France précipiterait le cours du porc, estime Culture Viande, le syndicat des industriels de la viande. 

  • Bœuf de Charolles : « l'AOP est notre cahier des chances »

    Depuis trois ans désormais, la filière AOP bœuf de Charolles a su relever le défi d’assurer une plus value stable et déconnectée des marchés à ses éleveurs. Une démarche audacieuse qui repose sur un véritable « cahier des chances », estime son président. A condition de savoir bien saisir cette opportunité.

  • Le concours de Gueugnon fête vingt ans d’émulation !

    Le concours de Gueugnon a vingt ans cette année. Né de la volonté des éleveurs de l’ouest charolais, ce jeune rendez-vous n’a cessé de cultiver l’ouverture et l’innovation, révélant de nouveaux talents, insufflant des idées nouvelles dans le département.

  • 98 % des gens mangent de la viande avec plaisir

    Après les nouvelles actions des militants anti-viande, nous avons souhaité avoir la réaction de Pascal Moine, président de l’Union professionnelle des bouchers charcutiers de Saône-et-Loire, l’UPBC 71. Celui qui est par ailleurs boucher-charcutier en activité à Givry attend avant tout une réaction des pouvoirs publics.

  • Concours d’Autun : retour sur le concours de peignage

    Dans le cadre du concours charolais d’Autun qui s’est tenu les 29 et 30 septembre dernier, un concours de peignage était proposé aux enfants le dimanche après-midi, à l’issue de la remise des prix du concours de bovins. Une animation très prisée des futurs passionnés d’élevage et que la société d’agriculture d’Autun avait tenu à renouveler cette année. Sous les conseils des éleveurs qui ont tenu leurs animaux à la disposition des enfants, les sélectionneurs en herbe ont pu s’approcher des veaux charolais et même les peigner comme le font les compétiteurs. Au terme de cette épreuve ludique, les enfants, fiers d’avoir surmonté leur appréhension, ont à leur tour pris place sur le podium pour recevoir leurs récompenses offertes par la caisse locale du Crédit Agricole.

     

  • « Trop, c'est trop ! » suite aux violences des anti-viande et anti-spécistes

    Un abattoir incendié dans l'Ain, des attaques de boucheries, des manifestations anti-viande et anti-spécisme un peu partout en France... L'intensité croissante des actes violents et des dégradations inquiète le monde de l'élevage et les acteurs de la filière : éleveurs, abatteurs, transformateurs, bouchers et distributeurs. Président d'Interbev-Bourgogne-Franche-Comté, Jean-Pierre Fleury monte aux créneaux pour alerter les services de l'Etat et s'étonne de l'inaction gouvernementale face à des actes qui relèvent pour certains du droit pénal.

  • Stop aux aiguilles indésirables

    Dans le cadre du nouveau système d’Information sur la chaine alimentaire (ICA), la filière a travaillé sur les moyens de maitrise évitant à ce que des aiguilles ne se retrouvent pas dans la chaine alimentaire. La profession tient donc à rappeler à tous que les ICA à transmettre avec l'ASDA concernent tous les dangers avérés identifiés par le détenteur et notifiés dans le registre d’élevage comme les aiguilles cassées. Ci-dessous la fiche technique traitant des bonnes pratiques.

  • Peste porcine africaine : « Il faut frapper vite et fort, l’urgence, c’est de clôturer la zone »

    Mi-septembre les premiers cas de pestes porcines africaines sont apparus en Belgique à seulement 15 km de la frontière française. En 15 jours, la zone s’est étendue puisque des sangliers atteints ont été retrouvés à 5 km du territoire français. Paul Auffray, président la fédération nationale porcine, estime qu’il est urgent de prendre des mesures afin de stopper le développement de la maladie qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l’élevage français.

  • Visites sécheresse : près de 400 éleveurs mobilisés pour mettre la pression sur les pouvoirs publics !

    Pour alerter les élus et les pouvoirs publics sur l’urgence de la situation liée à la sècheresse, la FDSEA et les JA ont organisé quatre « visites sècheresse » ces dix derniers jours. Preuve s’il en fallait de l’inquiétude grandissante dans les campagnes, les éleveurs se sont déplacés en masse pour exprimer leur désarroi et leurs attentes lors de ces visites. Retour en images sur quelques moments forts.

  • Au concours d’Autun, l’ambiance n’y était pas

    Avec 120 charolais, le concours d’Autun se maintient. Mais en cet automne morose, le public n’était pas vraiment au rendez-vous. Une semaine après la foire économique, le concours charolais a eu du mal à remobiliser les foules et l’éparpillement commercial dans la vente des reproducteurs n’arrange rien.

  • Peste porcine africaine : abattage préventif en Belgique pour s’assurer qu’aucun élevage ne soit touché

    La Belgique a décidé de vider la zone de restriction où ont été découverts des sangliers affectés par la peste porcine africaine de tous ses porcs d’élevage afin de s’assurer que la filière reste saine. Une mesure, soutenue par la Commission européenne, qui doit à la fois rassurer les pays tiers importateurs de viande porcine et les voisins français, allemand et luxembourgeois qui veulent éviter une dissémination du virus sur leur territoire.

  • Sécheresse : les marchands de bestiaux solidaires

    Vendredi dernier à l’assemblée générale d’Elvéa 71, Robert Corneloup, commerçant en bestiaux à Curbigny, a livré, au nom des marchands de bestiaux, un vibrant appel à la mobilisation et à la solidarité face à la sécheresse et à la situation inquiétante des éleveurs.

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter