• La charte d’engagement signée en attendant la loi encadrant (de nouveau) les relations commerciales

    Très attendue par les différents acteurs de la filière alimentaire, en particulier les agriculteurs, la charte d’engagement pour une relance de la création de valeur a été signée par les représentants de la production, de la transformation et de la distribution le 14 novembre, en présence du ministre de l’agriculture Stéphane Travert et du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie, Benjamin Griveaux. 

  • Des positions difficiles à accorder entre pro-élevage et véganisme

    A l’occasion du Monde Festival, la présidente de la FNSEA est venue débattre avec Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 qui prône l’égalité entre espèces et l’abolition de l’élevage. Devant une salle partagée, Christiane Lambert a su, à de nombreuses reprises, soulever les incohérences et trouver les mots pour défendre son métier, insistant sur les progrès réalisés par les éleveurs en matière de bien-être animal. 

  • Alors que Bruxelles continue à ouvrir les frontières, il y a urgence à instaurer un plan de sauvegarde de l'élevage bovin

    Dans la perspective des propositions de la Commission européenne sur l’avenir de la Pac, les producteurs de viande bovine européens ont préparé un plan de sauvegarde du secteur qui comprend des soutiens dans le cadre de la Pac et des dispositifs d’aide à la commercialisation. Dans l’immédiat, le secteur craint surtout l’issue des négociations commerciales avec le Mercosur…

     

  • La Turquie rouvre son marché aux exportations de bovins français

    Après deux ans de négociations entre les services vétérinaires français et turcs, la Turquie vient d'accepter de rouvrir son marché aux exportations de bovins français. Elle lève ainsi un embargo en place depuis la détection en France, en septembre 2015, du sérotype 8 du virus de la Fièvre catarrhale ovine (FCO). Les conditions exigées par les autorités turques pour exporter sont strictes : zone d’exclusion autour des foyers de FCO, vaccination et dépistage préalables des bovins exportés, protection des animaux vis-à-vis des insectes vecteurs.
    Pour mémoire, la FCO est une maladie virale, transmise par des moucherons (culicoides). Les espèces sensibles sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages. Deux sérotypes du virus (le numéro 8 et, tout récemment, le numéro 4) sévissent en France continentale. Cette maladie est strictement animale et n’a aucune incidence sur la sécurité sanitaire des denrées (viande, lait, etc).

  • Feder mise sur la segmentation du marché de la viande bovine et lance sa propre marque

    A la croisée des attentes des consommateurs et de la juste rémunération d'une production de qualité pour les éleveurs, Feder lance sa marque éleveur : "La maison des éleveurs, Bœuf pleine herbe". L'occasion d'allier la force du collectif à l'efficacité de l'image de l'élevage à l'herbe pour emporter l'adhésion des consommateurs.

  • Le salon Vinexpo se tiendra désormais aussi à Paris comme Vinovision et nombre d'autres...

    Vinexpo, le salon destiné aux acheteurs de vins qui se tient toutes les années impaires à Bordeaux, se tiendra désormais aussi à Paris, a indiqué le groupe Vinexpo le 31 octobre. Il aura lieu toutes les années paires, et en janvier. Ainsi, la première édition de Vinexpo Paris se déroulera du 13 au 15 janvier 2020 à la Porte de Versailles. « Après l’ouverture à New York prévue en mars 2018, Vinexpo ciblera à Paris les acheteurs du monde entier », a annoncé le groupe.

     

  • La culture du sorgho grain a des atouts qu'elle entend bien faire valoir

    « L’Europe pèse très peu dans le monde du sorgho, mais peut exister beaucoup plus », considère Luc Esprit, délégué du projet Sorghum ID, interprofession qui a vu le jour le 26 septembre à Bruxelles. Face à lui, des journalistes de cinq pays européens (France, Italie, Espagne, Roumanie, Bulgarie). La FNPSMS (interprofession des semences de maïs et sorgho) mène une campagne de promotion du sorgho, cofinancée par Bruxelles.

  • La France, grande exportatrice de broutard(e)s

    Dans un contexte où l’Algérie et la Turquie ont rouvert leurs frontières aux exportations de bovins français, Interbev a souhaité faire le point sur plusieurs années d’export dans la filière bovine, lors du Sommet de l’élevage. Enseignements.

Services

Recevoir la newsletter