• La viande bio est perçue comme « ayant tout bon »

    « La viande bio poursuit son envol. Les consommateurs en redemandent mais ils veulent en trouver plus facilement. La filière doit répondre à leurs attentes », explique Denis Lerouge, directeur de la communication d’Interbev, à l’occasion de la présentation d’une enquête Ifop sur la viande bio (1).

  • Belle réussite pour le stage territoire dans la Dombes

    Une classe de seize élèves de première bac technologique STAV de Davayé et leurs enseignantes ont effectué le stage "Territoire Développement Ressources et Produits" à Châtillon Sur Chalaronne et ses environs.

  • Satisfaction autour de l'emploi partagé testé lors des vendanges

    Devant la difficulté chaque année grandissante de recruter des saisonniers pour les périodes de travail important dans les vignes, le GED71 a décidé de tester cette année une campagne vendange. Le galop d’essai a été fait dès le mois de juin avec les adhérents de la cave de Lugny.

  • Premier bilan pour le groupement d'employeurs

    Les FDSEA et les organisations agricoles encouragent depuis plusieurs années la mise en place des groupements d’employeurs départementaux pour apporter une réponse opérationnelle aux problèmes de main-d’oeuvre sur les exploitations agricoles. À la demande des responsables Emploi de chaque département et des présidents des groupements d’employeurs départementaux, la Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir leur développement.

  • La France toujours compétitive sur le marché mondial des produits laitiers

    Pour la quatrième édition de la veille concurrentielle internationale sur le lait de vache de FranceAgriMer, la France arrive, en 2016 encore, sur la plus haute marche du podium. Ses forces : la maîtrise technique de la fabrication des produits et la capacité des opérateurs français à conquérir les marchés (leaders mondiaux, implantations à l’étranger). Sa faiblesse : une marge sur coût alimentaire (prix du lait payé au producteur diminué du coût alimentaire) plus faible que certains de ces concurrents.

     

  • Le débouché proximité pour les fruits et légumes

    En matière de filières fruitière et légumière de proximité, il y a inadéquation entre l’offre et la demande. La chambre d’agriculture a organisé une rencontre pour faire le point sur ce marché porteur et inciter les producteurs à s’orienter vers ce débouché.

  • EGAlim : ce qu’il faut retenir du volet social et environnemental

    Repas bio en restauration collective, zéro déforestation importée, interdiction des remises, rabais, ristournes pour les phytos, protection des riverains, séparation vente/conseil… Voici les mesures clés du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation, qui doit être définitivement adopté le 2 octobre par l’Assemblée.

  • Egalim : les principaux points du volet économique

    Depuis le discours de Rungis du président de la République le 11 octobre, sa présentation en Conseil des ministres le 31 janvier et sa future adoption le 2 octobre, le projet de loi Agriculture et Alimentation a subi, au gré des discussions parlementaires, de nombreuses évolutions. Passage en revue des principales mesures: de l’inversion de la contractualisation au rôle renforcé des interprofessions et des organisations de producteurs, en passant par le relèvement du seuil de revente à perte ou l'encadrement des promotions.

  • Une fréquentation toujours aussi importante

    Alors que 2017 était le millésime de tous les records, 2018 a confirmé la bonne santé du tourisme dans le département. Des résultats qu’il est possible de faire encore grandement progresser.

  • Des mesures exceptionnelles prises par la Région et les conseils départementaux de Bourgogne Franche-Comté

    S’il y le constat de crise et sur son l’ampleur faisait l'unanimité, les mesures concrètes pour accompagner les agricultrices et les agriculteurs tardaient à venir du côté des collectivités et pouvoirs publics. Après une réunion le 4 octobre dernier, avec la Région, la mobilisation de tous s'est enfin débloquée avec une démarche collective concertée : État, Région, Départements, profession,… pour au final aboutir sur l’élaboration d’un plan d’urgence digne de ce nom.

  • Fiscalité agricole : Zoom sur l’épargne de précaution

    Demandé par la FNSEA et JA lors de la campagne présidentielle, un dispositif d’épargne de précaution plus adapté à l’activité agricole a été annoncé par les ministres de l’Agriculture et de l’Economie en septembre. 

  • Brexit La nécessité d’avoir une vision à long terme

    Le Conseil européen du 18 octobre devait traiter hier de la question du Brexit et, en théorie, parvenir à un accord de sortie du Royaume-Uni. La profession agricole, pour qui la Grande Bretagne constitue un débouché important, comptait bien alerter sur l’importance de ne pas conclure d’accord à n’importe quelle condition au risque de mettre en danger l’agriculture européenne à plus long terme.

  • GNR : vers la fin du tarif réduit ?

    Le projet de loi de finances pour 2019 prévoit de supprimer les tarifs réduits de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques dont bénéficient certains carburants comme le GNR.

Services

Recevoir la newsletter