• Un vin convoité à l'international

    Comme chaque troisième dimanche de novembre, l'arrivée du Beaujolais nouveau est devenue une véritable institution en France. Mais depuis maintenant quelques années, le vin de fin d’année est très attendu à travers le monde et a même fait de l’international son terrain de conquête favori.

  • 10 millions d’€ de prêts d’honneur graçe au Conseil départemental de Saône-et-Loire

    Tenu secret jusqu’à ce 6 novembre, le Conseil départemental de Saône-et-Loire a présenté son plan d’action départemental exceptionnel en soutien à l’agriculture en général. Plus de 25 % des exploitations départementales sont en effet « en grandes difficultés ». La sécheresse a rajouté à l’urgence d’agir. 10 millions d’€ de prêts d’honneurs seront donc débloqués via un dispositif « innovant par sa simplicité ».

  • Interview de Joël Limouzin, Vice-président de la FNSEA Sécheresse « Le Gouvernement doit prendre en compte cette situation atypique »

    Vendredi dernier, à l’occasion d’un déplacement dans l’est de la France, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, a annoncé des mesures de soutien aux agriculteurs victimes de la sécheresse. Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA prend acte de ces mesures mais attend des mesures plus ambitieuses. Il l'avait notamment évoqué la veille au Breuil.

  • Le renouveau sur une même lancée pour le syndicat de défense du fromage charolais

    L’assemblée générale du syndicat de défense du fromage charolais pour l’année 2017 s’est tenu le 8 octobre à Charolles.
    L’année dernière a notamment été marquée par le renouvellement complet du conseil d’administration. Ainsi Sophie Bonnet a succédé à Daniel Rizet à la présidence du syndicat, poste sur lequel elle a d’ailleurs été réélue en fin de séance, tout comme l’ensemble du conseil d’administration.

  • La diversification passe par le canard

    Dans le cadre de l’installation de Jérémy au sein de l'exploitation familiale où il a rejoint son père Eric, le GAEC Litaudon dispose désormais d’une production de canard, parfaitement complémentaire du bovin allaitant et du porc à l’engraissement.

  • Les députés adoptent la réforme de la fiscalité agricole en première lecture

    En séance publique, les députés ont adopté le 23 octobre la première partie du Projet de loi de finance (PLF) 2019 relative aux recettes par 346 voix contre 181, où figure les principales de mesures de réforme de la fiscalité agricole. Notamment la création d’une déduction pour épargne de précaution (DPE) ou le relèvement du plafond d’exonération des baux ruraux.

  • Suppression des Exonérations de Taxes sur les Travailleurs Saisonniers : Rencontre avec le Député Rémy Rebeyrotte

    Grace à la mobilisation nationale, les députés ont adopté - le 25 octobre - un sous amendement dans le projet de loi des finances (PLFSS) 2019 portant sur une exonération complète jusqu’à 1.15 Smic des taxes sur les emplois saisonniers (TODE) et un allègement dégressif ensuite jusqu’à 1.6 Smic. De même, à partir du 1er Janvier 2019, un allègement des charges sur le personnel permanent devrait permettre la compensation de la disparition du CICE (Crédit impôt compétitivité emploi).

  • Comté : 60 ans et il continue de grandir

    Le comté fête les 60 ans de son AOP, cette année, l’occasion de constater que son économie a continué de se développer durant la dernière décennie. Alors qu'en 2001 un kilo de comté en libre-service coûtait 8,95€ en moyenne, en 2016 le prix de vente a augmenté jusqu'à 12,56€. De même, la production s'est accrue en passant de 49 054 tonnes, en 2001-2002, à 67 154 tonnes, en 2017- 2018.

  • Agrilocal, la plateforme internet des collectivités pour acheter local

    50 % de produits locaux ou sous signe de qualité dont 20 % issus de l’agriculture biologique dans les cantines d’ici 2022. Ces objectifs sont désormais inscrits dans la loi, et le nouveau ministre de l’Agriculture devra les concrétiser. Cela tombe bien : les achats publics en restauration collective sont une thématique que Didier Guillaume connaît bien. Alors président du conseil départemental de la Drôme, il a porté l’initiative Agrilocal.

  • La viande bio est perçue comme « ayant tout bon »

    « La viande bio poursuit son envol. Les consommateurs en redemandent mais ils veulent en trouver plus facilement. La filière doit répondre à leurs attentes », explique Denis Lerouge, directeur de la communication d’Interbev, à l’occasion de la présentation d’une enquête Ifop sur la viande bio (1).

  • Belle réussite pour le stage territoire dans la Dombes

    Une classe de seize élèves de première bac technologique STAV de Davayé et leurs enseignantes ont effectué le stage "Territoire Développement Ressources et Produits" à Châtillon Sur Chalaronne et ses environs.

  • Satisfaction autour de l'emploi partagé testé lors des vendanges

    Devant la difficulté chaque année grandissante de recruter des saisonniers pour les périodes de travail important dans les vignes, le GED71 a décidé de tester cette année une campagne vendange. Le galop d’essai a été fait dès le mois de juin avec les adhérents de la cave de Lugny.

  • Premier bilan pour le groupement d'employeurs

    Les FDSEA et les organisations agricoles encouragent depuis plusieurs années la mise en place des groupements d’employeurs départementaux pour apporter une réponse opérationnelle aux problèmes de main-d’oeuvre sur les exploitations agricoles. À la demande des responsables Emploi de chaque département et des présidents des groupements d’employeurs départementaux, la Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir leur développement.

  • La France toujours compétitive sur le marché mondial des produits laitiers

    Pour la quatrième édition de la veille concurrentielle internationale sur le lait de vache de FranceAgriMer, la France arrive, en 2016 encore, sur la plus haute marche du podium. Ses forces : la maîtrise technique de la fabrication des produits et la capacité des opérateurs français à conquérir les marchés (leaders mondiaux, implantations à l’étranger). Sa faiblesse : une marge sur coût alimentaire (prix du lait payé au producteur diminué du coût alimentaire) plus faible que certains de ces concurrents.

     

Services

Recevoir la newsletter