• 2020, année charnière pour Bourgogne du Sud

    Vendredi 6 décembre dernier, Bourgogne du Sud tenait son assemblée générale annuelle, l’occasion pour les responsables de la coopérative de faire le point sur différents dossiers, au-delà des chiffres et du bilan financier de la campagne 2018-2019 sur lequel nous reviendrons la semaine prochaine. 2020 s’annonce, plus encore que d’autres années, une année charnière. Au niveau politique agricole notamment, avec la mise en place des ZNT et de la séparation vente conseil ; au niveau de la coopérative aussi après le lancement en novembre de l’usine Selvah et les débouchés possibles que permet désormais ce nouvel outil. Sans oublier, le départ de son emblématique directeur, Michel Duvernois fin juin.

  • Quelles alternatives en grandes cultures ?

    Entre l’impact du changement climatique, les besoins de fourrage, la sécheresse, les difficultés de lutter contre les ravageurs et l’impossibilité progressive de recourir à certains produits de traitements, les raisons de s’orienter vers de nouvelles cultures peuvent être multiples. Comme aussi le besoin de trouver une nouvelle source de revenus pour l’exploitation. Il n’y a pas de solutions miracles, encore moins de recettes s’appliquant à tous les cas de figures. Il existe cependant des pistes à explorer.

  • L’Anses recommande un suivi des variétés tolérantes à un herbicide

    L’Anses propose un dispositif de surveillance des « éventuels effets indésirables liés aux VRTH » (variétés rendues tolérantes à un herbicide), selon un avis confirmant des risques de développement de résistances des adventices et donc d’augmentation de l’usage d’herbicides.

  • Grandes cultures : bilan qualité 2019 pour Arvalis

    Comme chaque année, Arvalis a organisé une journée technique le mardi 12 novembre à Beaune. Outre le point habituel sur les marchés et les productions, les participants ont eu droit à un focus sur les indésirables, type ergot et ambroisie, la volatilisation ammoniacale, des conseils de conduite sur l’orge brassicole.

  • Phytos : vente ou conseil, une tendance se dessine

    Un an après la publication de la loi Egalim, conseil ou vente de phytos : une tendance se dessine dans le négoce, alors que les textes d’application restent en attente concernant cette séparation des deux activités.

  • Projet de ZNT riverains, un premier échange constructif entre les consommateurs et la profession agricole

    A l’invitation de la Chambre d’Agriculture, les organisations agricoles représentatives du département se sont retrouvées le 31 octobre dernier à Mâcon pour une réunion d’échanges avec des représentants des consommateurs. Si trop peu de représentants d’associations avaient fait le déplacement, le dialogue et l’échange n’en ont pas moins été constructifs sur les questions de voisinage et d’urbanisme.

  • L’AFBV propose de modifier la directive 2001/18 régissant les OGM

    L’Association française des biotechnologies végétales (AFBV) propose de catégoriser chaque plante "éditée" en fonction des modifications génétiques apportées sur leur patrimoine génétique et non pas en fonction de la technologie employée pour les obtenir. Et non pas de façon simpliste et connotée négativement autour du seul terme OGM.

  • Substituts végétaux : la fin d’un phénomène ?

    Le pôle de compétitivité agro-alimentaire Vitagora basé à Dijon s'est intéressé aux substituts végétaux en posant la question : " est-ce la fin d’un phénomène ?". Car si pour répondre aux attentes des consommateurs, les industries agroalimentaires - qu’elles soient traditionnelles ou innovantes - grandes entreprises ou start-ups, ont lancé des déclinaisons végétales des produits carnés : boulettes végétales, steaks à base de légumineuse, nuggets de pois chiches, etc. Mais est-ce durable ?

     

     

  • Pistes de transition pour les grandes cultures à Tech&Bio

    Tech&Bio s’est tenu les 18 et 19 septembre à Bourg-lès-Valence sur le domaine du lycée agricole du Valentin. Le salon international des techniques bio et alternatives a accueilli plus de 19.000 visiteurs, affichant une fréquentation toujours à la hausse depuis sa première édition en 2007, ainsi que Didier Guillaume le ministre de l’Agriculture de retour sur ses terres.
    Les bouleversements climatiques et les solutions à mettre en place ont été le fil conducteur de nombreuses conférences concernant les grandes cultures.

  • « Même sans arrêté, des ZNT pourraient être progressivement instaurées »

    En plein débat sur les zones de non-traitement (ZNT), Thierry Mercier, directeur de l’évaluation des produits réglementés de l’Anses, nous rappelle l’origine du concept des zones de non-traitement introduit par l’arrêté récemment mis en consultation par le gouvernement. Il s’applique déjà depuis 2016 à toutes les autorisations de mise en marché examinées par l’agence. Et la plupart des autorisations accordées depuis pour des produits de grandes cultures examinées sont déjà assorties de distances de sécurité.

  • Les semences fermières plus que jamais d'actualité

    Voici un poste où les économies sont possibles : les semences. En faisant appel à une société de triage à façon, cela permet de réaliser soi-même ses propres semences, en conjugant travail de qualité et traitements adaptés. C'est aussi l'occasion de passer une journée entre collègues.

  • Des grandes cultures à soutenir dans leur transition

    Zones intermédiaires (ZI), zones de non traitement (ZNT), plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), les questions polémiques et d’actualité ne manquent pas en cette rentrée. Nous avons interrogé sur ces sujets Lionel Borey, céréalier à Crissey et président de la section céréalière de la FDSEA.

  • Le biogaz, source potentielle de diversification

    L’usine de méthanisation de Ciel, la SAS Méthanergie Ciel, a été inaugurée jeudi 12 septembre dernier, soit précisément sept mois après le début officiel de sa production. La journée portes ouvertes organisée le lendemain a attiré de nombreux agriculteurs, intéressés par le concept et le débouché potentiel.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter