• Une offre variétale qui se renouvelle en orges d’hiver

    Les premiers résultats des essais variétés d’orges d’hiver, réalisés par Arvalis - Institut du végétal, sont arrivés. Un regroupement de six essais de la grande zone brassicole Centre est déjà disponible : d’ouest en est, départements 17, 37, 36, 18, 89 et 91. Réalisés sur des argilo calcaires plus ou moins profonds pour quatre d’entre eux et sur des limons pour les deux autres, ces essais se caractérisent par un rendement moyen élevé, proche de 90 q/ha. La situation est néanmoins plus hétérogène en Saône-et-Loire selon les parcelles qui ont pu pâtir des excès d'eau.

  • Innov’Action 2018, c’est reparti !

    Le principe d’Innov’action, c’est « des agriculteurs qui parlent aux agriculteurs et partenaires de leurs innovations, qu’elles soient techniques, systèmes, organisationnelles … ».

  • Blé dur : la France parmi les grands exportateurs potentiels

    Le Conseil céréales de FranceAgriMer du 16 mai, a augmenté de 200.000 tonnes, à 1,200 millions de tonnes, sa prévision d’export de blé dur français à l’Union Européenne, réduisant ainsi de 140.000 tonnes l’estimation de stock de report commercial. Mais le stock à la ferme demeure pléthorique.

  • Hervé Martin à Lessard-le-National : les semences de fermes ont leurs adeptes

    Agriculteur et entrepreneur de travaux à Lessard-le-National, Hervé Martin assure le triage à façon et le traitement de semences à la ferme. Utilisateur de semences fermières sur sa propre exploitation, le céréalier juge la stratégie économe et sa clientèle confirme qu’il n’est pas le seul.

  • La révolution du cresson est en cours

    Fruit de plusieurs années de recherche, le procédé de séchage du cresson imaginé par la société mâconnaise Frenchcress va entraîner une véritable révolution dans une production désormais promise à un avenir semble-t-il radieux.

  • Pas de faux pas en matière de désherbage du colza

    Actuellement, trois programmes de désherbage du colza sur quatre intègrent du métazachlore ou du diméthachlore. La moindre présence de ces molécules ou leurs produits de dégradation dans un captage peut bloquer leur devenir. Du prescripteur à l’utilisateur, chacun est responsable pour garantir la durabilité des solutions de désherbage du colza. Il faut donc tout faire pour conserver des solutions de désherbage du colza, en respectant bien les règles.

  • Découverte de l’agriculture de conservation avec Agrinove

    La société Agrinove, implantée à Senozan (Saône-et-Loire), organisait le 16 mai dernier une après-midi autour de l’agriculture de conservation (AC) et des techniques cultures simplifiées, sur une exploitation à Bagé-la-Ville (Ain).

  • Anticiper le choix variétal de vos colza, explique Terres Inovia

    La campagne n’est pas terminée qu’il faut déjà penser aux prochains semis de colza. Pour vous aider à réaliser votre choix variétal, Terres Inovia propose une liste recommandée provisoire et des conseils spécifiques à certains contextes de production. Les résultats d’essais et la liste variétale définitive seront communiqués à l’issue de la récolte 2018.

  • Anticiper les difficultés pour bénéficier des atouts de l’agriculture de conservation

    L'agriculture dite de conservation est un ensemble de pratiques culturales visant à favoriser l’activité biologique du sol pour améliorer son potentiel agronomique. Les itinéraires s’appuient sur trois piliers : une réduction drastique du travail du sol, l’utilisation de couverts d’intercultures améliorant et les rotations de cultures.

     

     

  • Phytos : pas de « miracle pour toute l’agriculture dans les trois ans »

    Interrogé par la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, le PDG de l’Inra, Philippe Mauguin, a assuré que des leviers d’amélioration existent pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires dans les fermes, mais qu'il subsistera des systèmes dans l’impasse.

  • Les semis sous couvert permanent, à ne pas pratiquer en maïs, mais possibles en blé et colza

    Le 4 juin à Baudrières, sur des parcelles de Romuald Gros, la chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire présentait des essais autour des semis sous couvert permanent, de la simplification du travail du sol et du semis direct. Pour les céréales d’hiver (blé) et le colza, la conduite semble plus réalisable - en terme de concurrence et de rendement final - qu’en cultures de printemps (maïs).

Services

Recevoir la newsletter