• Démarches administratives : Attention aux faux sites administratifs et aux arnaques en ligne !

    Demande d'extrait d'acte de naissance ou de casier judiciaire, carte grise, nombre de points restant sur votre permis de conduire... La plupart des démarches administratives peuvent se faire gratuitement en ligne sur les sites officiels de l'administration française. Il existe néanmoins des sites privés, souvent payants qui proposent de vous aider. Attention, il peut s'agir d'arnaques rappelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

  • Dégâts de sanglier : « Nous voulons donner un coup d’arrêt à cette situation ! »

    Si les relations sont bonnes entre la profession agricole et les chasseurs de Saône-et-Loire, la problématique des sangliers gagne du terrain. Au niveau national, 700.000 sangliers ont été prélevés en 2017, soit vingt fois plus qu’au début des années 1970. La situation est particulièrement problématique pour l’activité agricole, puisque le sanglier est le gibier qui provoque le plus de dégâts sur les exploitations. Malgré cela, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) a proposé lcet été de retirer le sanglier de la liste des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts et d’allonger la période de chasse d’un mois. Les seules indemnisations versées par les fédérations départementales des chasseurs aux agriculteurs victimes de dommages agricoles déclarés s’élèvent annuellement à plus de 30 M€. Cette proposition de la FNC a provoqué la montée au créneau des agriculteurs qui se sont mobilisés cet été, avec la FNSEA, pour mettre en avant l’importance des dégâts provoqués par les sangliers et l’impact sur leur activité. Sans compter, la menace de la peste porcine africaine qui plane désormais au nord du pays.

  • La commission des agricultrices toujours partante pour agir dans la bonne humeur

    Sympathique réunion de la commission des agricultrices, ce mardi 18 septembre, à l’espace des Tuileries à Montchanin. Onze agricultrices encore en activité ou à la retraite étaient regroupées autour de leur présidente Colette Perrot et de l’animatrice de la section de la FDSEA, Isabelle Dumont. L’occasion de lancer de nombreuses manifestations dans les mois à venir.

  • Elections Chambres d’agriculture FNSEA et JA, un syndicalisme de projets

    La FNSEA et Jeunes agriculteurs ont présenté le 18 septembre leur projet en vue des élections aux Chambres d’agriculture. Dans un contexte compliqué pour l’agriculture, les deux organisations conjuguent leurs forces pour accompagner tous les agriculteurs de façon pragmatique et ambitieuse, comme le traduit leur slogan, « Avançons ensemble les pieds sur terre ».

  • Redonner du sens à l’alimentation pour lui redonner de la valeur

    Le 18 septembre, des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires ont débattu de la manière dont il est possible de répondre aux attentes sociétales, tout en garantissant une meilleure répartition de la valeur dans ces filières. Cela peut notamment se faire grâce aux innovations et à la contractualisation.

  • La Saône-et-Loire continue à séduire

    Que ce soit dans le privé ou le public, la Saône-et-Loire continue à séduire les élèves au moment de poursuivre leur cursus scolaire non seulement secondaire mais aussi supérieur. Tout sauf un hasard pour l’enseignement agricole du département.

  • Sécheresse : la « procédure calamités » est engagée

    Notre département est touché depuis début juillet par une forte sécheresse. Dans de nombreux secteurs, les exploitants affouragent depuis mi-juillet et l’inquiétude grandit à mesure que l’absence de pluie se prolonge. Bien consciente de la situation, la FDSEA de Saône-et-Loire est fortement mobilisée sur ce sujet. Rapide retour sur les actions en cours et à venir….

  • Pour les Elections aux Chambres d’agriculture 2019, FNSEA et JA lancent leur projet de campagne : « Avançons ensemble les pieds sur terre »

    Mardi se tenait à Paris un conseil fédéral aux réseaux JA et FNSEA. Cette pleine journée a officiellement lancé la campagne électorale aux chambres d’agriculture. " Les mois qui viennent vont être charnières pour le syndicalisme majoritaire ", annonce la profession qui entend bien " remporter un maximum de chambres départementales. " Nous devons réaffirmer notre légitimité à défendre l’ensemble des agriculteurs à travers cette institution consulaire ". Interview croisée de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, et de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs.

  • Loi EGAlim Pour le ministre, l’objectif de la loi sera rempli

    Alors que le projet de loi issu des Etats généraux de l’alimentation va être présenté en deuxième lecture au Sénat, le ministre de l’Agriculture a réaffirmé que l’objectif d’une meilleure rémunération des producteurs serait atteint, malgré les doutes émis par la profession agricole quant à l’efficacité des indicateurs de coûts de production tels que prévus par la loi. 

  • Halte à la destruction massive de l'alimentation

    C'est un édito de l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) qui va en partie dans le sens de ce que ressent également les filières agricoles. Richard Girardot, nouveau président de l’ANIA, propose un plan d’action offensif pour redonner aux entreprises alimentaires la place qui leur revient en France. Le combat de l’ANIA, pour les trois ans à venir, est clair. La priorité est à la lutte contre les attaques caricaturales et incessantes contre l’alimentation qui entrainent la destruction sans fin de la valeur. Voici son édito à destination de la presse le 11 septembre qui aura sans nul doute, malheureusement, du mal à avoir un large écho dans les média nationaux qui peuvent se sentir particulièrement visés...

  • Lycée de la nature et de la forêt du Velet intègre positivement ses élèves de seconde Nature Jardin Paysage Forêt

    Comme tous les ans, les élèves de la seconde Nature Jardin Paysage Forêt (NJPF) du Lycée de la nature et de la forêt du Velet, ont fait leur rentrée lundi dernier, à la découverte de leur nouvel établissement. Sous la responsabilité de leurs professeurs, ils ont participé à diverses visites visant à découvrir des activités professionnelles en lien avec leur formation.

  • La sécheresse prend une mauvaise tournure en Saône-et-Loire…

    Alors que le retour des pluies est sans cesse repoussé, la sécheresse est installée dans la plupart des secteurs de la Saône-et-Loire. Pour les exploitations qui n’ont pas vu de pluie depuis plus de deux mois, la situation a pris une tournure dramatique. Reportage.

  • La filière laitière peine à trouver des indicateurs communs

    À moins de deux mois du début des négociations commerciales, la filière laitière travaille à la définition d’indicateurs de coût de production et de prix, comme le demande le gouvernement. Mais les travaux coincent sur la valorisation des produits en France. Faute de compromis, l’interprofession cherche à contourner l’impasse.

  • Programme chargé pour la CSEA du Grand Autunois Morvan

    La CSEA du Grand Autunois Morvan (Gam) s'est réunie ce 5 septembre au sein de la Communauté de Communes (CCGAM) afin d'évoquer notamment l'organisation de la Foire économique d'Autun qui se tiendra du 20 septembre au 23 septembre. Outre cette manifestation, différents sujets d'actualité ont été évoqué : révision du PLUI, sècheresse et dégâts de sangliers. 

  • L'industrie des phytos ouvre ses portes

    BASF a organisé le 4 septembre une visite de son usine de produits phytosanitaires à Gravelines (Nord). D'autres industriels sont mobilisés par leur organisation professionnelle (UIPP) entre juin et octobre pour des portes ouvertes. Le syndicat veut s'appuyer sur les témoignages des participants pour rédiger une feuille de route du secteur. Et si finalement, les industriels prenaient leurs responsabilités pour défendre leurs propres produits ?

Services

Recevoir la newsletter