• La Saône-et-Loire au Salon de l’Agriculture : Bon pour les éleveurs et bon pour le tourisme

    Le 57ème Salon de l’agriculture a ouvert ses portes samedi dernier Porte de Versailles à Paris. La Saône-et-Loire s’est mise en avant, dès la veille de l’ouverture, avec une soirée avec le Département et la chambre d’Agriculture. Puis ensuite, toute la semaine au sein du salon et avec les autres départements de la région Bourgogne Franche-Comté.

  • Inauguration et portes ouvertes réussies pour Agrinove à Saint-Martin-en-Bresse

    Pour ses portes ouvertes le weekend dernier, la nouvelle concession Agrinove de Saint-Martin-en-Bresse avait invité ses clients - et sans doute futurs - alentour, en affichant clairement ses ambitions dès l’entrée du site, zone artisanale des quarts, avec le surpuissant Magnum AFS Connect de chez Case IH. Nul doute, Agrinove entend satisfaire la clientèle locale avec des marques de qualité.

  • Le programme Certificat mobilisateur du don de sang débarque à Chalon

    Lancé en juin 2019 à Besançon et Dijon, le Certificat mobilisateur du don de sang s’étend cette année à Chalon. L’idée est d’offrir aux Millénials l’occasion de développer leurs compétences. Dans leur intérêt mais aussi dans celui de nombreux patients qui ont besoin de produits sanguins.

  • Egalim : le début d’un changement dans les relations avec les GMS ?

    Le 7 février dernier, le préfet de Saône-et-Loire avait convié l’ensemble des représentants (locaux et nationaux) des enseignes de grande distribution à venir échanger avec les représentants de la profession (FDSEA, JA et Chambre d’Agriculture) sur la mise en place des Egalim pour la filière bovine. Un dialogue instructif et une volonté affichée de faire évoluer les choses…

  • Le flou complet autour des Zones de non traitement (ZNT) riverains

    Le 12 février à Saint-Gengoux-de-Scissé, l’assemblée générale de l’Union viticole 71 ne pouvait pas faire l’impasse sur le grand sujet du moment : les ZNT. Le « flou » est complet et même les services de l’Etat n’ont su le lever. Au contraire, au fur et à mesure, que le dossier s’écrit, de nouvelles questions se font jour : que ce soit évidemment sur les traitements eux-mêmes mais aussi sur les conséquences sur le foncier, sous toutes ses caractéristiques (valeurs, baux, fermages…).

  • FRSEA Bourgogne Franche-Comté : Se préparer face aux nouvelles échéances européennes qui s’annoncent difficiles

    La FRSEA Bourgogne Franche-Comté tenait son conseil d’administration le 3 février dernier à Bretenière (Côte-d'or), au programme le renouvellement syndical et les principaux dossiers stratégiques pour l’agriculture de notre région. Ce réseau syndical de proximité, soudé et dynamique, organisé à l’échelle locale, départementale, régionale et nationale reste présent pour défendre en priorité une meilleure valeur ajoutée et un meilleur revenu pour les agricultrices et agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté.

  • Le Concours Général agricole fête ses 150 ans

    Le premier concours agricole recensé en France est celui de Poissy en 1843. On y juge des animaux de boucherie. L’agriculture est alors en pleine mutation et sous la férule de Louis Napoléon Bonaparte qui veut encourager l’agriculture et les bons produits, des comices agricoles vont voir le jour dans de nombreux cantons jusqu’à la création, en 1870, du « Concours Général Agricole ».

  • La MSA Bourgogne enregistre un taux de participation identique à la moyenne nationale

    Le scrutin des élections MSA 2020 s’est achevé le 6 février au soir. La MSA Bourgogne remercie les quelques 23.000 adhérents qui se sont mobilisés sur le territoire, les 1.089 candidats qui ont rendu possible cet exercice démocratique, l’ensemble des salariés de la MSA Bourgogne qui ont permis l’organisation et la bonne tenue du scrutin… et bien sûr, félicitations aux 577 nouveaux élus titulaires qui auront un rôle majeur à jouer dans les années à venir, notamment dans la conduite du Plan stratégique 2025 de la MSA.

  • Transmettre des terres, pas des casse-tête

    L’assemblée générale de la confédération des experts fonciers – chambre départementale de Saône-et-Loire s’est tenue le jeudi 30 janvier à Montceau-les-Mines. Après la traditionnelle présentation des chiffres de l’année écoulée, une formation était proposée aux participants autour de la question de la « construction sur sol d’autrui », entre les règles à respecter dans le cadre d’un bail et les notions de transfert de propriété.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter