• Le Mouton Charollais a de nouveaux adeptes au Portugal

    Fin janvier, l’Organisme de Sélection du Mouton Charollais a reçu une délégation portugaise. Il s’agissait du président, du technicien et de plusieurs éleveurs de l’Association Portugaise du Mouton Charollais créée en décembre 2019.

  • Les animaux aussi ont la notion de coopération

    Éleveuse de salers dans le Cantal, Pauline Garcia s’est progressivement formée à l’éthologie. Cette méthode d’éducation permettant d’améliorer la docilité et la coopération des animaux s’applique aussi bien aux animaux domestiques qu’aux animaux de rente, dont les bovins et les caprins. Parmi les techniques que la jeune femme propose, il y a le « clicker-training ». Une formation se déroule à la fin du mois pour convaincre de la plus-value de cette méthodologie.

  • Inauguration et portes ouvertes réussies pour Agrinove à Saint-Martin-en-Bresse

    Pour ses portes ouvertes le weekend dernier, la nouvelle concession Agrinove de Saint-Martin-en-Bresse avait invité ses clients - et sans doute futurs - alentour, en affichant clairement ses ambitions dès l’entrée du site, zone artisanale des quarts, avec le surpuissant Magnum AFS Connect de chez Case IH. Nul doute, Agrinove entend satisfaire la clientèle locale avec des marques de qualité.

  • Destination Saône-et-Loire : AVEC DECIBELLES DATA, DIFFUSEZ GRATUITEMENT ET EN TOUTE SIMPLICITÉ VOS ÉVÉNEMENTS À L’AIDE D’UN FORMULAIRE EN LIGNE

    Afin de permettre aux organisateurs d’événements de Saône-et-Loire d’accroître la visibilité de leurs manifestations, l’agence touristique Destination Saône & Loire a mis en place un formulaire en ligne permettant, une fois rempli, la parution automatique de l’événement sur de nombreux supports numériques et papier. Un gain de temps pour les organisateurs et une visibilité améliorée !

  • La FNB exhorte la filière bovine à s'organiser et à « changer de logiciel »

    Lors du congrès de la FNB (éleveurs bovins) les 5 et 6 février à Anse (Rhône), un consensus a émergé autour du projet de structuration porté par le syndicat. D'abord centré sur le Label rouge, ce projet d'AOP vise à regrouper l'offre pour gagner de la valeur. Un chantier titanesque pour une filière minée par la concurrence entre metteurs en marché.

  • Délimitation de l’AOC Bourgogne Retour à la case départ !

    450 vignerons se sont rassemblés et ont manifesté le 6 février dernier devant le siège de l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) à Montreuil. La veille pour tenter de désamorcer les polémiques, l’INAO avait pourtant ajourné le dossier. Pour lever certaines inquiétudes légitimes, une délégation d’élus Bourguignons a rencontré ceux de l’INAO. Son président s’est engagé à ne pas exclure 64 communes de Bourgogne de l’aire de production. Mais au final, rien n’a avancé sur ce dossier de la délimitation de l’AOC Bourgogne.

  • Des bâtiments qui évoluent au fil des productions

    Benoît Bélicard est en Gaec avec son père Charles du côté de Saint-Pierre-le-Vieux. L’exploitation située sur deux sites compte plusieurs ateliers : vaches laitières, poulets label rouge, porcs, ovins. Il n’en a pas toujours été ainsi et les bâtiments, comme les types d’élevage, ne cessent d’évoluer avec le temps, en fonction des besoins… et de l’évolution des pratiques.

  • Transmettre des terres, pas des casse-tête

    L’assemblée générale de la confédération des experts fonciers – chambre départementale de Saône-et-Loire s’est tenue le jeudi 30 janvier à Montceau-les-Mines. Après la traditionnelle présentation des chiffres de l’année écoulée, une formation était proposée aux participants autour de la question de la « construction sur sol d’autrui », entre les règles à respecter dans le cadre d’un bail et les notions de transfert de propriété.

  • Plusieurs enjeux à relever pour le CIVB

    A l’occasion de l’assemblée générale du CIVB qui se déroulait sur l’aire du Poulet de Bresse à Dommartin-les-Cuiseaux, l’occasion était donnée de présenter les grands enjeux qui se présentent à court et moyen terme pour la filière.

  • Bâtiments avicoles Gare aux contestations

    De la chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Thierry Michel rappelle les grandes règles à respecter en matière d’implantation d’un élevage avicole. Et notamment lors du dépôt de dossier pour éviter des recours juridiques. L’acceptabilité de ce type de projet ayant tendance à baisser et à être systématiquement attaqué.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter