• L’exploitation souffle ses trente bougies

    A l’occasion des trente années d’existence de l’exploitation, le lycée de l’horticulture et du paysage de Tournus a souhaité faire les choses en grand en organisant deux journées de visites et de conférences.

  • Avec cette sécheresse, la vraie « rupture » dès décembre ?

    Atypique à plus d’un titre ! Faire une énième réunion sécheresse un 25 octobre alors que le froid hivernal commençait à souffler, décidemment, 2018 restera longtemps dans les mémoires. Une nouvelle fois, les agriculteurs ont alerté élus et pouvoirs publics sur les conséquences actuelles et futurs. L’inquiétude est perceptible. Et les solutions concrètes pour nourrir les cheptels ne vont pas être simple à trouver, ne cachait pas Joël Limouzin, président du CNGRA, le Comité national de gestion des risques agricoles. Car la France semble avoir pris du retard par rapport aux Pays du… Nord, qui bien que non habitués à ces phénomènes climatiques ont – eux - tout de suite pris la mesure de la catastrophe annoncée.

  • Sécheresse : « jamais la situation n’a été aussi grave »

    Confrontés chaque jour aux conséquences de la sécheresse sur les élevages de la région, les commerçants en bestiaux s’alarment d’une situation très inquiétante à leurs yeux. Ils le disent dans un communiqué signé de Robert Corneloup, président de la fédération régionale et de Paul Pacaud, président du syndicat des commerçants en bestiaux de Bourgogne, au nom de l’ensemble des négociants exerçant sur la Saône-et-Loire et les départements limitrophes.

  • Accompagner les jeunes chefs d’entreprises agricoles

    Débuter dans un métier n’est jamais chose aisée. Ce qu’a parfaitement compris Groupama Rhône-Alpes Auvergne qui, cette année encore, va accompagner 93 nouveaux exploitants agricoles en Saône-et-Loire.

  • Les députés adoptent la réforme de la fiscalité agricole en première lecture

    En séance publique, les députés ont adopté le 23 octobre la première partie du Projet de loi de finance (PLF) 2019 relative aux recettes par 346 voix contre 181, où figure les principales de mesures de réforme de la fiscalité agricole. Notamment la création d’une déduction pour épargne de précaution (DPE) ou le relèvement du plafond d’exonération des baux ruraux.

  • Une aide précieuse pour les futurs chefs d’entreprises

    Alors que lancer son entreprise a tout du parcours du combattant en France, les Cafés de la Création sont une première approche à la fois simple et conviviale afin d’apporter des réponses à bon nombre de questions que se posent de futurs potentiels patrons.

  • Bienvenue chez vous ! le nouveau concept inauguré à Buxy par Groupama

    C’est un nouveau concept d’agence qu’a inauguré samedi 27 octobre à Buxy, Groupama Rhône-Alpes Auvergne. Le principe : vous êtes le bienvenue car vous êtes ici chez vous. Ainsi, le client mutualiste est invité à prendre un café dans une cuisine avant de passer dans un bureau si besoin de plus de confidentialité. Les dernières technologies de communication permettront à tous de travailler dans les meilleures conditions.

  • S’installer autrement... ça vous tente ? Alors venez en terre Autunois-Morvan

    Le contexte de l’installation en agriculture devient vite complexe dès que l’on se confronte au manque d’autofinancement, à la difficulté de l’accès au foncier, ou encore à l’angoisse de se retrouver « seul aux commandes » pour produire, transformer et commercialiser... C’est pourquoi l’on assiste de plus en plus à l’émergence de nouvelles formes d’installation, collaboratives, participatives, voire collectives.

  • La sécurité n'est pas un vain mot à Velet

    Courant octobre, Monsieur Thivant, préventeur MSA Bourgogne à Mâcon, Monsieur Grandjean de Forget formation sont intervenuspour dispenser aux plus jeunes élèves du Lycée de la nature et de la forêt du Velet, une formation sur le thème : Sauveteur Secouriste du Travail adapté au domaine professionnel. La distribution d'équipements de protection individuelle (EPI) finalisait cette thématique sur la sécurité.

  • Sols : la face cachée de la biodiversité

    Le 18 octobre dernier, l'Inra, en partenariat avec l'Ademe, l'Agence française pour la biodiversité et la Région Bourgogne-Franche-Comté a organisé à Dijon un colloque sur le thème, «  De la connaissance de la biologie  des sols et de ses fonctions, à son pilotage ». Mieux connaître les sols pour mieux les piloter, c'est garantir un avenir plus serein aux productions agricoles, à condition de déployer des pratiques qui permettent de préserver ce formidable et dense écosystème.

  • Sainchargny, une nouvelle dynamique à la cave de Lugny

    Qui n’avance pas recule. Telle pourrait être la devise de la Cave de Lugny qui vient de lancer sa gamme Sainchargny. Un crémant haut de gamme qui a rapidement l’ambition de s’imposer aux yeux des amateurs et connaisseurs de bulles.

  • Ecoantibio : ce n'est rien que du bon sens !

    Dans le cadre du plan national Ecoantibio 2, le GDS 71 et le GTV Bourgogne Franche-Comté animent, de septembre à décembre, une douzaine de matinées d’échanges techniques. Soutenues par le Ministère de l’Agriculture (DGAL), ces réunions, comme les deux précédentes années, se déroulent en ferme, et sont animées par des techniciens du GDS et des vétérinaires du GTV.

  • Une ONG "anti-viande" appelle à des opérations «sang versé» devant les boucheries. Doit-on attendre un drame pour agir ?

    Le mouvement végan 269 Life France invite ses partisans à répandre, du 2 au 9 novembre, du (faux) sang devant les «boucheries, poissonneries, fromageries et élevages». Une nouvelle provocation qui continue de faire monter la pression. La Confédération Française de la Boucherie-Charcuterie alerte la société et les élus : doit-on attendre un drame en France pour agir ? et faire respecter le calme et le respect.

Services

Recevoir la newsletter