• Maïs Connection ! découvrez l'appli qui vous permettra de tout savoir sur le maïs !

    Deuxième culture produite, après le blé, le maïs est cultivé sur près de trois millions d'hectares, la France arrive en tête des pays de l'Union Européenne en volume de maïs grains produits et est le premier exportateur mondial de maïs semences. L'Hexagone est également le deuxième exportateur européen de maïs doux. Retrouvez l'essentiel des informations maïs sur la nouvelle application "Maïs Connection" à télécharger sur votre smartphone ou tablette.

  • 15 % de bourguignons à Vinovision 2018

    Le salon international des vins septentrionaux s’est tenu du 12 au 14 février à Paris. En réunissant plus de 5.500 professionnels de la filière, VinoVision Paris a présenté les spécificités des productions septentrionales de 350 exposants au travers de 5.000 références dont 45 % du Val de Loire, 20 % de la Champagne, 15 % de Bourgogne, 15 % du Beaujolais et 3% d’Alsace.

  • La race charolaise se prépare pour le concours général et vente de femelles bouchères au SIA 2018

    Au salon de l’agriculture du 24 février au 4 mars, la race charolaise prendra place sur l’espace Charolais du stand de la région Bourgogne Franche-Comté (hall 1, allée L) Porte de Versailles. Le concours général de la race bovine charolaise se déroulera le jeudi 1er mars de 13h à 16h. Il sera visible en direct sur le site du Herd Book www.charolaise.fr. La race disposera de 47 places d’animaux.

  • La Région choisit Orange pour accélérer la commercialisation de la fibre optique

    C'est signé, l’opérateur Orange commercialisera la fibre optique pour cinq départements de la région Bourgogne Franche-Comté pendant quinze ans. Saône-et-Loire, Côte-d'Or, Yonne, Nièvre et Jura s'étaient réunis au sein d'une Société Publique Locale (SPL) afin de lancer un appel d'offre commun. Le contrat a été signé le 13 février au ministère de l'Economie à Paris.

  • Après une formation au Lycée viticole de Davayé, on est directement employable !

    En Bourgogne, la vigne et le vin bénéficient d’une belle dynamique économique. Pourtant, le secteur peine à pourvoir tous ses postes. Les besoins sont croissants. Le Lycée viticole de Davayé forme à de multiples compétences. Le taux de réussite est excellent. L’emploi est quasi-immédiat. Les évolutions de carrière sont possibles. Idem en formations adultes ou en élevage et fromage caprin. Pour finir de s’en convaincre, le lycée ouvre ses portes le 10 mars prochain.

  • Où exporter demain (ou pas) vos vins de Bourgogne ?

    Lors du dernier Vinosphère à Beaune, le BIVB a rappelé l’importance du commerce international pour les vins de Bourgogne. La croissance des débouchés exports ne faiblit pas. Brexit, Trump : quelles conséquences ? Les Douanes ont également analysé les conséquences des futurs accords de libre-échange, notamment ceux signés avec le Japon et le Canada. Les droits de Douanes vont baisser sur ces deux pays, déjà grands amateurs de vins de Bourgogne. Aux vignerons de bien en profiter…

  • Lors des Portes ouvertes du lycée agricole de Fontaines, les jeunes éleveurs de moutons vont faire le show le dimanche 18 mars !

    La journée « Portes Ouvertes » du lycée agricole de Fontaines - à dix minutes au nord de Chalon-sur-Saône - aura lieu le dimanche 18 mars 2018 de 10 h à 18h. Lors de cet événement annuel, de nombreuses animations auront lieu : la présentation des formations et des différentes filières ainsi que la découverte de l’établissement animée par les élèves et le personnel de l’établissement. Le restaurant scolaire ouvrira ses portes à toutes celles et ceux qui voudront se restaurer le midi ...

  • Les élèves délégués de l'EPL de Fontaines à Verdun pour le devoir de mémoire aux morts de la "Grande guerre"

    Cinquante élèves délégués de l'EPLEFPA de Fontaines Sud Bourgogne - regroupant les sites de Charolles, Saint-Marcel, Gueugnon et Fontaines - s'apprêtent à vivre un moment fort, chargé d'émotions. Du 27 février au 1er mars,  ils vont en effet se rendre sur des lieux chargés d'histoire : le mémorial de Verdun, la Citadelle souterraine et l'ossuaire de Douaumont.

  • L’effet « boule de neige » des fléaux sur les réseaux sociaux

    Gel, grêle, ravageurs… Chaque vigneron se sent bien seul face au fléau lorsqu’il vient d’advenir. Partager sa tristesse et son angoisse sur les réseaux sociaux est un nouveau réflexe, finalement bien humain pour décharger un peu la pression. Pourtant, ce partage en public peut collectivement entrainer une communication de crise à gérer. Lors du dernier Vinosphère, le BIVB avait invité Emilie Chapulliot, spécialiste des réseaux sociaux, pour tirer les leçons de 2016 et donner quelques conseils pratiques à tous.

  • Présentation des nouveaux administrateurs du BIVB du collège viticulture

    « Une osmose parfaite existera entre le président de la CAVB et le président du BIVB de la famille viticulture. Celui-ci se portera ambassadeur de la viticulture au BIVB », a déclaré François Labet, nouveau président du BIVB. Présentation des nouveaux administrateurs du BIVB du collège viticulture.

  • A Vinosphère, le BIVB a voulu préparer les vignerons aux futurs possibles

    Le 8 février, le BIVB a réuni près de 250 personnes à Beaune pour se pencher sur l’avenir des vins de Bourgogne. Les deux dernières années écoulées - 2016 et 2017 - posent en effet nombres de questions. L’interprofession y a travaillé. Il lui faut travailler sur des réponses « transversales » à ses trois pôles : économique, technique et communication. Difficile en effet de prévoir l’avenir tant tout semble bouger en même temps et rapidement.

     

  • Au congrès de la FNB, les éleveurs bovins ont réclamé plus de cohérence dans les décisions politiques

    Si le modèle d’élevage français est l’un des plus vertueux, ses qualités sont insuffisamment reconnues au niveau national comme international. Au-delà du nécessaire travail des éleveurs pour valoriser leur métier, le secteur a besoin d’un message politique cohérent de la part du Gouvernement français. Le congrès de la FNB a été l’occasion de le rappeler…

Services

Recevoir la newsletter