• Une météo bien capricieuse frappe la Bourgogne-Franche-Comté

    Le secteur agricole subit d’année en année le changement climatique.  Après un printemps très pluvieux avec de nombreuses inondations, cet été très chaud et très sec compromet fortement la situation dans de nombreuses exploitations d’élevage, mais aussi l’implantation des prochaines cultures en particulier pour le colza.  

  • Sécheresse et canicule : une situation préoccupante en Saône-et-Loire

    En début de semaine, alors que les impacts conjugués de la sécheresse et de la canicule amplifiaient leurs effets de jour en jour, les président de la FDSEA Bernard Lacour et des Jeunes Agriculteurs de Saône-et-Loire Joffrey Beaudot ont adressé un courrier au Préfet ainsi qu’au président du Conseil Départemental pour les alerter sur une situation d’ores et déjà préoccupante.

  • Un festival au cœur de la ruralité

    Depuis près d’une décennie, Détours en Tournugeois participe à la diffusion de la culture en milieu rural. Avec un franc succès à la clé.

  • Un beau concours national de moutons charollais mais des ventes contrastées

    Vendredi dernier à Charolles, le concours national du mouton charollais a donné lieu à un magnifique rassemblement de la race. Avec davantage de participants et d’animaux, le concours faisait plaisir à voir. De nombreux animaux ont été vendus autour des cases. Malheureusement, cette bonne ambiance commerciale n’a pas profité à la vente aux enchères des agneaux de station.

  • Charolais Evaluation : une assemblée sous le signe de la reprise

    L’Assemblée Générale de Charolais Evaluation s’est tenue le 20 juillet au Domaine de Rymska chez Eric Feurtet à St Jean de Trezy. Présentation du nouveau taureau tout juste acquis, travail sur le fonctionnement de l’association et les souhaits d’évolution des adhérents, visite de l’exploitation et discussions autour des qualités bouchères de la race charolaise étaient au programme…

  • Mon établissements recevant du public, dois je avoir un Registre public d’accessibilité

    Depuis le 1er janvier 2015, les établissements recevant du public (ERP) doivent être accessibles aux personnes handicapées et à mobilité réduite. Pour être en conformité, le propriétaire devait envoyer une attestation d’accessibilité au Préfet du département et à la commission pour l’accessibilité de la commune où est implanté l’établissement sauf dérogation accordée et acceptée par une commission départementale consultative.

  • Rester focaliser sur le revenu et la compétitivité, rappelle Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

    En moins d’une semaine, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, accompagnée de Jérémy Decerle, président de Jeunes Agriculteurs (JA), a rencontré le président de la République et le premier ministre. L’occasion de transmettre au gouvernement les revendications de la profession (voir première partie parue en page HH de notre édition du 3 août) et ses ambitions pour une agriculture qui monte en gamme, tout en étant compétitive.

  • Le Château de Sully pour une belle idée de balade en famille…

    « Sully : j’y suis, j’y rêve… ». Telle est la devise de la famille de Mac Mahon, propriétaire depuis plus de 250 ans du majestueux Château de Sully, situé entre Beaune et Autun. C’est le plus grand château Renaissance de Bourgogne du Sud et l’un des mieux conservés. C’est à la fois une demeure familiale, un parc  à l’anglaise, un jardin potager expérimental, un domaine viticole et une exploitation agricole … Bref, un endroit vivant qui ne peut vous laisser indifférent !

  • Des changements importants à venir concernant les DAI et pertes et manquants

    Le 24 juillet à Mâcon et à Saint-Désert, lors de leurs interventions en réunions Registres de cave Joël Cornu et Armelle Gautheron, de la DRDDI Bourgogne (Douanes) ont présenté les évolutions à venir concernant la DAI et les pertes et manquants. Voici les éléments à retenir selon l’Union viticole de Saône-et-Loire.

  • Le concours de bovins de boucherie de Saint-Christophe aura lieu le 1er septembre

    Le 35ème concours de bovins de boucherie de St Christophe-en-Brionnais se déroulera le samedi 1er septembre sur le champ de foire. Chaque année, ce concours reconnu parmi les concours de haute qualité rassemble près de 300 charolais d’exception. Profitant de la proximité du marché au cadran, les sept meilleures bêtes sont traditionnellement vendues aux enchères dans la salle du marché. Le président du comité organisateur Philippe Velut rappelle les conditions de participation à ce prestigieux concours de bovins de boucherie.

  • Colza : la campagne avait bien commencé…

    La campagne 2017-2018 est une année moyenne pour le colza en net retrait par rapport à la campagne précédente qui fut exceptionnelle. Le colza a subi des à-coups climatiques marqués et la pression sanitaire (en particulier ravageurs) a parfois été forte.

  • Quand les délégués se mobilisent, les résultats sont là pour aider la lutte contre la leucémie avec la marche solidaire « LEUCÉMIE ESPOIR 71

    Les délégués de la MSA de Bourgogne de l'échelon local « Chauffailles, La Clayette, Marcigny, Semur-en-Brionnais » et du « Charolais » ont été associés, par Groupama Rhône-Alpes Auvergne, à la Journée départementale de la marche au profit de l'association « Leucémie Espoir 71 », le 3 juin dernier à Saint-Julien-de-Jonzy.

  • Rencontres techniques viticoles de Bourgogne du Sud Des sols aux biocontrôles

    Les Rencontres techniques 2018 de Bourgogne ont rencontré un beau succès le 19 juillet dernier. Au programme : modélisation des risques maladies 2018, étude de profil de sol, exemple de semences pour l’enherbement, phyto-remédiation pour "extraire" des sols le cuivre notamment avec l’aide de plantes "accumulatrices", essai drone, cohabitation avec l’apiculture, réglage du pulvérisateur ou encore essais sur les phytosanitaires et produits de biocontrôles.

  • Un travail de fonds engagé sur la gestion du foncier viticole par l'Union viticole de Saône-et-Loire

    Le dernier Conseil d’Administration de l’Union Viticole 71 s’est tenu le 23 juillet dernier à la cave coopérative de Lugny. Celui-ci faisait suite à une visite terrain organisé avec la DDT pour prendre la mesure des dégâts de grêle suite aux orages du 3 juillet dernier. Mais aussi pour prendre date pour d’éventuelles demandes ultérieures, qu’il s’agisse de dégrèvement de la TFNB (taxe sur le Foncier Non Bâti) ou du fonds de calamité pour pertes de fonds.

  • Moissons 2018 : Des quantités décevantes mais de qualité

    La récolte de céréales 2018, qui n’est pas encore terminée, s’annonce hétérogène géographiquement, en recule en termes de volume mais de bonne qualité selon l’AGPB. Malgré la hausse des prix des céréales, l’organisation est inquiète et se sent abandonnée par les pouvoir publics.

  • La production de vin bondirait de 27%, un chiffre contesté par la filière

    La production française de vin bondirait de 27 % par rapport à l’an dernier, selon une note publiée le 20 juillet par Agreste. Les facteurs de vendange abondante l'emporteraient sur les facteurs d’érosion du rendement (grêle, mildiou), selon Agreste qui n’exclut pas un renversement de situation. La profession viticole estime pour sa part que ces estimations sont trop « hâtives ».

Services

Recevoir la newsletter