Loisirs

L’exploitation souffle ses trente bougies

A l’occasion des trente années d’existence de l’exploitation, le lycée de l’horticulture et du paysage de Tournus a souhaité faire les choses en grand en organisant deux journées de visites et de conférences.

Le lycée demeure un établissement à taille humaine.

Afin de fêter comme il se doit les trois décennies de l’exploitation, le lycée de l’horticulture et du paysage de Tournus va organiser deux journées mêlant visites et conférences. Cela débutera le vendredi 9 novembre en matinée. Suite à l’accueil de la proviseure Régine Boulon, les visiteurs pourront assister, à partir de 10h, à deux conférences. Alors que la première permettra à Sylvain Hedoux, actuel directeur de l’exploitation, de retracer l’histoire de sa structure, place sera ensuite laissée à Xavier Bordenave, inspecteur des exploitations horticoles au sein du ministère de l’agriculture. Il s’intéressera aux exploitations dans les lycées en faisant plus particulièrement un focus sur les exploitations horticoles. En après-midi, de 14h30 à 16h30, l’opportunité sera offerte de visiter les cinq ateliers de l’exploitation : floriculture, pépinière, légumes/plans maraîchers, verger conservatoire et rucher. Une découverte, effectuée par groupe, qui sera encadrée par les élèves de seconde et de terminale de la section horticole du lycée.

Semences paysannes

Le lendemain, le public pourra se rendre aussi bien dans le magasin que sur l’exploitation de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Enfin, à 15h, une conférence sur la semence paysanne sera organisée avec le soutien du GABSEL. A cette occasion, interviendront Yannick Loubet, maraîcher en Côte d’Or et producteur de semences maraîchères bio, et Philippe Roux, du GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences), plus spécialement sur le volet juridique pour ce dernier.

Une longue et riche histoire

L'évolution de l'exploitation passe par la diversification des productions.

Lorsque l’on se plonge dans l’album aux pages jaunies, force est de constater que les choses ont bien changé en quelques décennies. Avant 1974, nous avions à Tournus une école ménagère agricole. L’année 1974 marquera un tournant avec l’ouverture d’une section horticole. Avec, comme premières productions, des radis et des peupliers. Ce fonctionnement perdurera jusqu’en 1988 et le 1er septembre avec l’ouverture d’une exploitation à proprement parler. Au départ, l’exploitation était principalement tournée vers la floriculture et un peu de maraîchage. Un maraîchage qui s’est développé dans les années 2010. L’année 2015 correspondra à l’arrivée d’une production pépinière sur 600 m². Enfin, en 2018, le verger conservatoire et le rucher école ont intégré l’exploitation. Aujourd’hui, outre le directeur Sylvain Hedoux, l’exploitation compte deux autres salariés : Hervé Jacquier et Landry Guillot. Une structure qui réalise 120.000 € de chiffre d’affaires dont 85 % auprès des particuliers. Depuis trois ans, l’exploitation produit pour les maraîchers bio de jeunes plans. « Nous sommes dans une logique de diversification, précise Sylvain Hedoux. A cela plusieurs intérêts. Pédagogique avec la mise en place de cultures courtes. Mais aussi l’utilisation de nouvelles machines. Sans oublier l’augmentation du chiffre d’affaires pour compenser la perte sur l’activité florale. » L’une des fiertés de Sylvain Hedoux vient du fait que les élèves du lycée mangent les légumes produits sur l’exploitation.

Services

Recevoir la newsletter