Loisirs Actualité

Le sens de l’accueil à l'honneur de la Foire économique d’Autun 2018

La Foire économique d’Autun approche à grands pas. Du 20 au 23 septembre, les 10.000 m2 d’expositions et de démonstrations seront à nouveau visitées par plus de 15.000 visiteurs, à n’en pas douter.

Evénèco, l’association organisatrice qui regroupe des entrepreneurs, des retraités et des habitants souhaite continuer de mettre en avant le territoire de l’Autunois avec cette Foire économique qui a lieu tous les deux ans. L’occasion de mettre en valeur de nombreux savoir-faire locaux.

Pour l’édition 2018, le président de la Foire économique d’Autun, Cédric Vaudelin a engagé son association dans une démarche à la fois « économique, sociale et sociétale ». Un triptyque qui résonne tout particulièrement cette année avec les arrivées, passées et présents, de migrants. Constatant que de nouvelles populations Turques, Bulgares… arrivaient dans l’autunois pour échapper soit aux oppressions, soit aux impasses économiques dans leurs pays d’origine, Evénèco souhaite sensibiliser le grand public. Et lui rappeler que la région a déjà été confrontée à l’arrivée de populations émigrées, « aux difficultés et incompréhensions inhérentes à un choc de culture », explique avec bienveillance, Cédric Vaudelin.

C’est tout le travail d’intégration qui doit ressortir. Un travail mené par une commission dédiée, portée par le secrétaire d’Evénèco, Joseph Nicolao, et renforcée au fil des mois par des personnalités reconnues. Toutes sont originaires de Calabre. La commission a donc décidé de mettre en place un pavillon de cette célèbre région du sud de l’Italie. Aujourd'hui personne ne conteste plus ni la cuisine italienne, ni sa culture, ni son art de vivre, ni son histoire…

Une convivialité gastronomique qui devra amener le grand public à réfléchir à l’évidente nécessité pour les premières, deuxièmes, troisièmes générations… « de trouver un équilibre entre respect de ses origines et adaptation au pays d’accueil », espère Cédric Vaudelin.

Cet évènement dans l’évènement ne sera pas une fin en soi mais le début de quelque chose dans les mentalités et les actes nécessaires au mieux vivre ensemble.

Françoise Chaintreuil

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter