Actualité

Le renouvellement des générations au programme des JA en 2020

« L’année qui commence va être importante pour les Jeunes agriculteurs », a rappelé Samuel Vandaele, président des JA en présentant ses vœux à la presse le 24 janvier. Point culminant de 2020, le congrès de La Baule, du 2 au 4 juin, qui sera un congrès électif. Les équipes de JA travaillent déjà sur le rapport d’orientation qui sera intitulé « Des jeunes mieux formés, mieux installées pour une agriculture renouvelée ».

« En 2026, 215.000 exploitants agricoles auront arrêté, soit 46 % de la population de 2016 », rappelle Samuel Vandaele. Ce sujet sera également au cœur su séminaire « renouvellement des générations », qui se tiendra du 3 au 7 février au Grand Bornand. Les travaux de cette semaine porteront notamment sur l’approvisionnement local, la préservation du foncier, et le dialogue entre les JA et les citadins. Plus de 200 participants sont déjà inscrits.

Autre point fort de l’année, les élections municipales. JA prépare une charte d’engagement pour le renouvellement des générations qui sera proposée à la signature des candidats. Elle sera aussi présentée sur le stand des JA au salon de l’agriculture sur un grand mur que les candidats pourront venir signer.

Aurélien Clavel, vice-président, a abordé la future PAC. « La PAC actuelle n’a pas réussi à enrayer la baisse du nombre d’agriculteur en Europe » constate-t-il. De plus « elle a abandonné la régulation des marchés ». Et le paiement à l’hectare a conduit à un renchérissement du prix des terres, rendant difficile l’installation des jeunes agriculteurs. Dans les négociations qui vont s’ouvrir, JA va demander notamment que dans la future PAC « le paiement ne soit plus à l’hectare, mais à l’actif ». Pour le 2ème pilier, JA souhaite un socle commun, afin de limiter les distorsions de concurrence. Le syndicat persiste aussi dans sa demande d’une définition du métier d’agriculteur. Il veut que la future PAC « remette en place les outils de régulation des marchés et maintienne l’ICHN pour les territoires difficiles ». « La France doit se positionner, nous on est prêts », conclut Aurélien Clavel.

Enfin, les JA annoncent le renouvellement de l’opération « Les Toqués de l’agriculture » du 24 au 26 avril à Paris, sur le parvis de l’hôtel de ville. Pendant ces trois jours, les jeunes agriculteurs, soutenus par des grands chefs, recevront les Parisiens pour « resserrer les liens entre l’agriculture et le grand public ».

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter