Actualité Economie Pratique

Les modalités de paiement ont changé pour le paiement du premier acompte provisionnel de l'Impôt sur le revenu...

Le paiement du premier acompte provisionnel de l’Impôt sur le revenu approche. A l’heure de la dématérialisation, la direction des Finances publiques de Saône-et-Loire en précise les différentes modalités de paiement.

Pour les contribuables dont le montant de l’impôt sur le revenu était supérieur à 350 € l'an dernier et qui n’avaient pas opté pour le prélèvement mensuel, il convient de verser deux acomptes provisionnels (ou "tiers") en 2018 : le premier au 15 février et le second au 15 mai.

Ces derniers ont ainsi jusqu’au 15 février 2018 pour payer leur premier acompte provisionnel.

Ce paiement peut se faire en ligne sur impots.gouv.fr ou sur l'application mobile "Impots.gouv" jusqu’au 20 février minuit et le prélèvement sera alors effectué sur le compte bancaire du contribuable à la date du 25 février. Il est aussi possible d’adhérer au prélèvement à l'échéance. Pour que cette adhésion soit prise en compte pour l'échéance du 1er acompte, il faut avoir adhéré au plus tard le 31 janvier. Le montant de l’acompte provisionnel sera alors automatiquement prélevé sur le compte bancaire le 25 février. Enfin, ces contribuables peuvent aussi adhérer au prélèvement mensuel : dans ce cas, il convient d’engager la démarche avant le 15 février pour ne pas avoir à payer séparément le 1er acompte provisionnel. Le premier prélèvement mensuel sera alors effectué le 15 du mois suivant celui de l’adhésion pour un montant équivalent aux mensualités dues depuis janvier. Le montant d’une mensualité correspond au dixième du montant de l’impôt de 2017.

Pour adhérer au prélèvement à l'échéance ou mensuel, rendez-vous sur impots.gouv.fr ou sur l'application mobile "Impots.gouv". Il est aussi possible de se accompagner par son centre prélèvement service pour effectuer cette démarche par téléphone.

Le seuil de 1.000 €…

Il est à noter en effet que le paiement par voie dématérialisée est obligatoire pour tout montant supérieur à 1.000 €. En ce cas, il n’est plus possible de payer par chèque, TIP SEPA ou même par virement ! Ce seuil sera abaissé à 300 € en 2019 pour tous les impôts des particuliers (impôt sur le revenu, taxe d'habitation, taxes foncières...). Pour les Finances publiques, les contribuables sont clairement incités à ne pas attendrez et à se familiariser dès maintenant avec ces modes de paiement. Et donc à payer en ligne sur impots.gouv.fr, ou encore par smartphone ou tablette ou même en adhérant au prélèvement mensuel ou à l’échéance…

Services

Recevoir la newsletter