Actualité Economie Région BFC Culture Elevage

Les JA plaident plus que jamais en faveur d'une gestion des risques "ambitieuse" et "audacieuse"

Dans la perspective de la Pac post 2020, les Jeunes agriculteurs plaident en faveur de la gestion des risques en Agriculture. A ce sujet, ils en appellent à de l'audace et à de l'ambition. Le sujet sera en discussion le 12 octobre à Chorey-lès-Beaune…

Le 12 octobre, les JA de BFC organisent une présentation du dernier rapport d’orientation des JA consacré à la gestion des risques en agriculture. Un sujet plus que d’actualité… et qui concerne toutes les productions.

Après plus de sept heures de débat lors de son congrès national à Dunkerque en juin dernier, le réseau des Jeunes agriculteurs a adopté à l’unanimité son rapport d'orientation intitulé "Anticipons aujourd'hui pour gérer les risques demain". Ce rapport est téléchargeable sur Agri71.fr.

Les outils assurantiels proposés dans ce rapport d’orientation se déclinent à l’échelle de l’exploitation, de la France et de l’Europe.

Les Jeunes agriculteurs plaident pour que soit rendu obligatoire « un plan de gestion des risques pour les jeunes agriculteurs, dans le cadre de leur formation, et cela en vue d’améliorer la résilience des exploitations, mais aussi pour tous les agriculteurs ayant un projet de développement sur leur exploitation ».

Rééquilibrer les forces

A l'échelle nationale, « il est indispensable de mettre en place un compte épargne gestion des risques », poursuivent les JA pour lesquels « un nouveau système de gestion des volumes et de prix à l'échelle européenne doit voir jour. Une organisation des filières au niveau de l'Union européenne est nécessaire pour définir un prix d'équilibre et un prix rémunérateur pour les agriculteurs ».

Par ailleurs, les Jeunes plaident en faveur d’un rééquilibrage des forces entre agriculteurs et assurances. « Ce sera là le rôle du Gama, un outil indépendant géré par les agriculteurs pour négocier, collectivement, des outils de gestion des risques avec l'Etat et les assureurs ».

Les prochaines négociations en vue de la Pac post-2020 seront à ce titre, pour les JA, « un rendez-vous crucial pour faire avancer les propositions adoptées en congrès national ». Et, comme le rappelle Jérémy Decerle, président national des JA, « nous sommes un syndicat de construction et entendons être force de propositions pour une politique agricole et alimentaire européenne forte, capable de fournir à tous ses concitoyens des denrées saines et en quantité suffisante ».

Au regard de l’importance stratégique de ce sujet pour notre agriculture, les Jeunes agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté ont décidé de s'emparer du sujet et organisent pour cela une présentation officielle du rapport en présence de Baptiste Gatouillat, vice-président national et rapporteur à Dunkerque.

Cette présentation se tiendra le 12 octobre à partir de 14 h 00 à la salle des fêtes de Chorey-lès-Beaune.

 

Documents

Services

Recevoir la newsletter