Viticulture Valorisation Economie

Vers toujours plus de qualité et de sélections chez les Vignerons des Terres Secrètes

Vainqueurs de la très prisée coupe Perraton et repartis du concours des vins Mâconnais Beaujolais Saint-Vincent avec six autres médailles d’or, les Vignerons des Terres Secrètes s’affirment plus que jamais comme un acteur majeur de la viticulture en Bourgogne.

Pas vraiment de secret mais beaucoup de travail pour les Vignerons des Terres Secrètes pour expliquer les succès actuels. A commencer par le vignoble et un vrai suivi des coopérateurs dans les vignes en terme de pratiques culturales. On évoquera aussi le système de photométrie, en place depuis 2009, qui permet de trier et sélectionner les vendanges lors de leur réception. La cave s’appuie également sur trois chais de vinification avec chacun ses spécificités. A savoir les vins de base des crémants et le mâcon village à Verzé, le rouge à Sologny, les sélections parcellaires, les pouilly-fuissé et saint-véran à Prissé. Trois chais qui permettent aussi de rentrer des volumes de raisins importants et d’offrir une bonne réactivité ainsi qu’une vinification séparée. A noter que la cave dispose de quarante sélections parcellaires.

Innover pour aller de l’avant

Côté vinification, la qualité de pressurage prime en blanc. La volonté est de rechercher du fruit tout en gardant de la fraîcheur, de laisser s’exprimer le terroir. Alors que les Vignerons des Terres Secrètes travaillent beaucoup sur des vins en réserve pour ce qui est des crémants, le travail est tantôt axé sur la macération pelliculaire tantôt sur la thermovinification sur les vins rouges (50 % de gamay et 50 % de pinot noir). La cave est en pleine réflexion pour faire évoluer les vinifications des rouges qui représente encore 10 % de sa production. De manière plus large, la cave souhaite travailler avec des sélections encore plus pointues, coller encore plus avec le terroir. Et prouver que même en faisant du volume (60.000 hectolitres sur 900 hectares), il est toujours possible d’y associer la qualité.

D’ici à quelques semaines, la cave va produire de l’électricité suite à l’installation de panneaux photovoltaïques sur 1.765 m² et quatre bâtiments. Ce qui en fera le premier site viticole de Bourgogne équipé par de tels panneaux. Pour un investissement de 400.000 €.

Le bio en complément de gamme

Plutôt que de parler de révolution, c’est davantage une évolution dont nous gratifient les Vignerons des Terres Secrètes à travers leur démarche bio. Cela s’inscrit dans une démarche Vignerons en Développement Durable. « Le bio est l’un des composants du développement durable et une tendance lourde aujourd’hui » souligne Charles Lamboley, responsable des ventes directes. Après avoir longuement échangé avec plusieurs adhérents, c’est un total de 7 hectares qui est converti depuis 2018 sur les appellations Saint Véran et Mâcon village. « Il a fallu trouver des viticulteurs volontaires et qui croient en cette démarche ». Des viticulteurs qui ne profiteront pas d’une rémunération supplémentaire. « Avec la démarche VDD, nous sommes dans une philosophie qui se rapproche du bio. Il n’y a donc pas eu beaucoup d’évolution à réaliser par les viticulteurs. Pour eux, c’est même une suite logique. » Le projet est bien sur les rails et la certification interviendra en 2021. Quant aux habillages des bouteilles, même s’ils respecteront les codes de la cave, ils devront se distinguer des autres produits maison. Des vins que l’on devrait retrouver dans le secteur traditionnel.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter