Actualité Elevage Bovin Allaitant

La prochaine vente des veaux de la station de Jalogny promet d’être animée !

La prochaine vente de la station de Jalogny aura lieu le 16 février à Charolles. Après le record de l’an dernier, c’est à nouveau un magnifique millésime qui a été recruté pour cette campagne. Premier évènement de ce début d’année, la vente promet d’être animée avec bon nombre de surprises…

La majorité des veaux vendus restent en service en Bourgogne. Plus de 90% des naissances de produits de taureaux issus de Jalogny serait déclarées faciles.

Ce lundi 29 janvier, le GIE Synergie Charolais Station de Jalogny tenait son assemblée générale. A 18 jours de la prochaine vente aux enchères de la station - qui se tiendra le vendredi 16 février prochain à Charolles -, la réunion débutait par un retour sur la vente record de 2017. 66 des 83 veaux présentés avaient trouvé preneur à un prix moyen de 3.335 € et la vente avait été le théâtre d’un record historique avec un veau vendu plus de 12.000 € (lire notre précédente édition). L’édition 2017 avait été en tout point un succès avec un lot de jeunes reproducteurs d’une qualité inégalée. La rigueur croissante du tri à l’entrée faisant que de moins en moins d’animaux doivent être éliminés à la sortie, se félicitait le président, Frédéric Borne. Le lot s’était caractérisé par un niveau de performances hors du commun avec une croissance moyenne d’environ 1.700 grammes par jour. Le jour de la vente, les acheteurs étaient encore plus nombreux que d’habitude : 90 boitiers électroniques avaient été réservés contre 77 en 2016. 650 exemplaires du catalogue de la vente avaient été distribués. 77.000 pages visionnées sur le site internet de la station par quelque 3.500 utilisateurs…

En toute logique, cette réussite a dopé les recrutements pour la campagne 2017/2018. Une trentaine de veaux supplémentaires ont été proposés -pour un total de 256- par 109 élevages, soit 9 de plus qu’en 2016/2017. Des animaux en provenance de dix-neuf départements. Du berceau de race bien entendu (Bourgogne et limitrophes), mais aussi de contrées plus lointaines comme la Somme, le Nord, la Lozère, les Vosges, la Lorraine, la Seine-Maritime, la Creuse… Comme pour la campagne précédente, les croissances des pensionnaires ont démarré très fort et très peu d’animaux ont dû être éliminés à la fin de l’évaluation.

Des étrangers attendus

Avec un tel lot et porté par le succès de l’an dernier, la vente du 16 février s’annonce sous de bons auspices. En 2017, six veaux seulement avaient été achetés par des étrangers. Les éleveurs français s’étaient en effet organisés pour leur tenir tête et ainsi remporter la meilleure enchère.

Les organisateurs se montrent confiants quant à la présence d’acheteurs étrangers à Charolles cette année. Allemands, Tchèques, Hongrois, Britanniques, Hollandais annoncent d’ores et déjà leur probable présence sur le site internet. On signale aussi parmi les visiteurs du site des Réunionnais, des Américains, des Canadiens… Cette année pourrait en effet réserver de belles surprises avec la présence attendue de nouvelles nationalités, annonçait le président.

15.000 veaux produits !

Autre volonté des organisateurs, la prochaine vente aura pour thème « l’impact de la station sur la race », révélait le président. De fait, une étude réalisée par Clémence Sutra de la chambre d’agriculture montrait qu’en sept campagnes, la station saône-et-loirienne avait produit 266 taureaux géniteurs de près de 15.000 veaux produits ! Ce qui équivaut à 54 veaux par taureau issus de Jalogny. Des chiffres édifiants qui montrent bien l’importance de l’impact de Jalogny. Autre retour positif provenant cette fois de l’étranger, plus de 85% des taureaux exportés seraient toujours en service deux ans après leur achat à la station charolaise.

Le jour de la prochaine vente, plusieurs taureaux issus de la station seront exposés à Charolles. D’autre part, les organisateurs ont prévu de réserver davantage de place à la promotion de la race au sens large. Pour cela, une dégustation de viande charolaise sera assurée par la Confrérie des Saveurs du Pays charolais. La Maison du charolais tiendra également un stand où elle proposera ses produits. D’autres exposants sont également attendus, indiquait Frédéric Borne.

 

Deux rendez-vous

La porte ouverte à la station de Jalogny est organisée le 10 février. La vente aux enchères aura lieu à Charolles le vendredi 16 février. Elle débutera à 13 h 30 précises. Les animaux seront visibles le matin.

Après les Blouses roses, les Black roses !

En 2017, le GIE Synergie Charolais avait fait le choix d’ouvrir la manifestation au grand public en mettant à l’honneur l’association "Les Blouses roses" (lire ci-dessous). Une expérience qui sera reconduite cette année avec une association de motards appelée "Black roses" qui œuvre pour des équipements spécifiques destinés à des enfants handicapés de naissance, expliquait Frédéric Borne.

Services

Recevoir la newsletter