Actualité Elevage Bovin Ovin Caprin Allaitant

Vaccinations, désinsectisation, libre-circulation des animaux... ce qu'il faut retenir de la FCO

L’arrêté ministériel du 28/12/2017 a étendu les zones réglementées pour le sérotype 4 à l’ensemble du territoire continental. Précisions du GDS 71 sur la gestion des doses de vaccin sérotype 4 et sur les exigences à l’exportation.

La France continentale est désormais dans sa totalité en zone réglementée (lire notre édition du 5 janvier en page 6). Depuis, des discussions sont en cours à Bruxelles pour faire évoluer la règlementation en matière de santé animale qui pourraient possiblement aboutir à dérèglementer la fièvre catarrhale ovine ou tout du moins certains sérotypes du virus.

Par conséquent, l’épidémiologie et l’analyse coûts-bénéfices ont conduit à renoncer à la stratégie initiale d’éradication au profit de l’extension de la zone réglementée FCO sérotype 4 à l’ensemble du territoire continental avec priorisation de la vaccination à certaines catégories d’animaux (petits ruminants, échanges, exports…).

1) Les règles de circulation sur le territoire national

Depuis le du 1er janvier 2018 : libre circulation des animaux sur le territoire national comme pour la FCO sérotype 8. Ainsi, les animaux peuvent-ils circuler librement (sans vaccination FCO, ni analyse FCO) sur tout le territoire national.

2) La vaccination

La vaccination contre la FCO sérotype 4 devient volontaire comme celle contre la FCO sérotype 8. Les deux injections BTV 4 et BTV 8 peuvent être réalisées le même jour. Il est à noter que les doses de vaccins BTV4 et BTV 8 sont fournies gratuitement par l'Etat jusqu’à épuisement des stocks.

- Vaccin BTV 8 : pas d’attribution prioritaire ; 8 millions de doses ovines (soit 4 millions de doses bovines) en stock ;

- Vaccin BTV 4 : gestion des priorités vaccinales qui se répartissent comme suit : les éleveurs de l’ancienne zone de protection et de périmètre interdit ; les éleveurs de petits ruminants ; les stations de reproduction ; les animaux destinés à l’export nécessitant une vaccination. 2,3 millions de doses sont disponibles, dont 1 million réservé aux anciennes ZP et PI.

Les commandes de vaccin sérotype 4 sont effectuées par le vétérinaire sanitaire auprès de la centrale d’achat Serviphar (copie à la DDPP et au GDS 71 pour suivi des stocks)

Pour optimiser l'utilisation des flacons de vaccins, d'un volume de 100 ml et devant être utilisé dans les 24 heures, le vétérinaire ne passe commande qu'à partir de cinquante animaux, pour que tout flacon ouvert puisse être utilisé a minima à moitié.

Pour la commercialisation des animaux pour l’export, la vaccination doit être certifiée, elle doit donc être réalisée par le vétérinaire sanitaire (acte vaccinal à la charge de l’éleveur, tarif libéral)

Pour la protection des cheptels souches, il est possible pour l’éleveur de vacciner lui-même ; renseignements auprès de son vétérinaire sanitaire qui prescrit et délivre les doses de vaccin nécessaires.

3) Vers l’Union européenne

Le principe général de sortie vers les pays indemnes :

- départ 60 jours après la 2e injection de primo-vaccination BTV4 et BTV8 ;

ou

- animaux vaccinés BTV 4 et BTV 8 et PCR négative réalisée 14 jours au moins après l'acquisition de l’immunité.

Nota bene : vaccin BTV 8 CZV : installation de l'immunité 31 jours après la 2e injection ; vaccin Mérial BTV 4 : installation de l'immunité 21 jours après la 2e injection.

 

 Voir le schéma ci-dessus.

 

A retenir pour l’exportation de reproducteurs vers les pays indemnes de l’Union européenne ou les pays tiers :

- vaccination contre les sérotype 8 et 4 obligatoire ;

- anticipez la vaccination des lots susceptibles d’être exportés.

4) Vers l’Italie

L’Italie est entièrement en zone réglementée pour le sérotype 4. Il n’y a donc pas de conditions de vaccination ni d’analyses vis-à-vis de la FCO sérotype 4 pour les bovins acheminés en Italie. Cependant, il ne faut pas oublier de vacciner les animaux contre le sérotype 8 (départ 10 jours après la 2e injection de vaccin) !

5) Vers l’Espagne

- Désinsectisation 14 jours avant départ et PCR négative (valable pour les deux sérotypes 4 et 8). Les animaux doivent être expédiés dès que les résultats favorables de la PCR sont connus et au maximum 7 jours après la date de prélèvement ;

ou

- Départ 60 jours après la 2e injection de primovaccination BTV4 et BTV8.

6) Export vers les pays tiers

Les négociations avec l’Algérie sont toujours en cours. A titre transitoire, les autorités algériennes ont accepté l’exportation de bovins sous couvert d’une PCR négative après quarantaine. A court terme, la vaccination contre la FCO sérotype 4 sera exigée pour les animaux à destination de l’Algérie.

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter