Actualité Economie Région BFC Valorisation

AgroSup Dijon joue la carte de l’apprentissage

Avec 7 apprentis sur 10 qui trouvent un emploi durable à la fin de leur formation, la voie de l'apprentissage est l’un des chemins les plus sûrs pour trouver un emploi. AgroSup Dijon ouvre à la rentrée universitaire 2018 sa formation d’ingénieurs agroalimentaires à la voie de l’apprentissage.

 

En lien avec la politique gouvernementale des ministères chargés de l’Agriculture et de l’enseignement supérieur, AgroSup Dijon contribue à l’accomplissement personnel et professionnel des jeunes en ouvrant à la rentrée universitaire 2018 sa formation d’ingénieurs agroalimentaires à la voie de l’apprentissage en partenariat avec l’Ifria Bourgogne Franche-Comté, l'organisme de formation des industries agroalimentaires.
À la fois complète et exigeante, la formation par apprentissage intéresse de plus en plus ceux qui désirent intégrer plus tôt le monde de l’entreprise et mettre en pratique leurs connaissances théoriques. Les entreprises, elles, leur font découvrir la vie professionnelle et leur organisation. C’est, pour elles, une manière efficace de développer une stratégie des ressources humaines.

Devenir ingénieur agroalimentaire par apprentissage

En trois ans de formation rémunérée et avec 66 % du temps de formation en entreprise, les apprentis préparent le même diplôme d’ingénieur que celui suivi par les étudiants du cursus classique. Ils doivent donc assurer l’acquisition de l’intégralité des compétences de l’ingénieur AgroSup Dijon en 1.800 heures d’enseignement, soit 103 semaines en entreprise et 53 semaines en cours. En apprentissage, l’entreprise est un lieu de formation à part entière et assure l’acquisition partielle ou totale de certaines compétences à travers les missions confiées à l’ingénieur-apprenti. Même diplôme à la clef, même degré d’exigence ; tout apprenti vit une expérience à l’international de deux mois et choisi une dominante d’approfondissement en dernière année parmi les 6 dominantes proposées à AgroSup Dijon.

Habilité par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI), ce parcours est le fruit d’un véritable partenariat tripartite - école, entreprise, Ifria BFC - au plus grand bénéfice de l’apprenti.

Conditions d’accès

Formation accessible sur concours commun Apprentissage des écoles d’ingénieur du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Les critères d’éligibilité des candidats sont :

- être inscrit en 2e année de BTS ou DUT ou en licence professionnelle ou être titulaire d’un de ces diplômes,
- avoir moins de 30 ans à la signature du contrat d’apprentissage.
La liste des diplômes requis pour l’accès aux écoles d’ingénieur par la voie de l’apprentissage est disponible sur www.concours-agro-veto.net

Services

Recevoir la newsletter