Economie

InVivo vise 150 magasins alimentaires d’ici à 2025

Le groupe coopératif InVivo souhaite atteindre 150 magasins alimentaires à l’horizon 2025.

Objectif du tout nouveau DG de la branche Retail Guillaume Darrasse : « Devenir un acteur de référence dans la distribution alimentaire », considérée comme un « accélérateur de croissance » avec l’enseigne Frais d’Ici lancée en 2014. Bio&Co, implantée en Provence-Alpes-Côte d’Azur, totalise six points de vente bio pour un chiffre d’affaires de 22 M€. Frais d’Ici compte également six unités, dont quatre jouxtant une jardinerie du groupe. « On a trouvé un modèle », a expliqué Frédéric Guyot, DG délégué de Gamm vert. L’idée est de déployer les deux enseignes en magasins adossés à des jardineries.

Avec l’intégration de Jardiland aux côtés de Gamm vert et Delbard, InVivo veut « assumer un rôle de leader européen en jardinerie et animalerie », selon Guillaume Darrasse. L’ensemble pèse 2,27 Mrd € avec 1.402 points de vente. Née il y a plus de dix ans chez Gamm vert, l’offre alimentaire s’est développée autour du concept « Les Sens du Terroir », qui atteint 100 M€ de chiffre d’affaires avec des « corners » en magasins. Sa part dans l’activité d'InVivo Retail doit être portée à 30 %, contre 40 % pour la jardinerie, 30 % pour l’animalerie. La branche vise 2,7 Mrd € de ventes à l’horizon 2025. Fort d'une expertise dans le e-commerce avec Gamm vert et Jardiland, InVivo Retail entend multiplier par dix son chiffre d'affaires digital à cette échéance. Internet est aujourd'hui le circuit de distribution affichant la croissance la plus élevée, avec 16 % en 2017, d'après le groupe. Sa part dans le marché du jardin n'est que de 3 %, soit 228 M€, indique-t-il.

Services

Recevoir la newsletter