Actualité Département Ruralité Pratique

Le Centre départemental de santé est officiellement lancé. Avis de recrutement pour trente médecins est lancé !

Le Centre départemental de Santé est officiellement créé en réponse à la désertification médicale. En prévision de son ouverture en janvier 2018, le recrutement de trente médecins est lancé. Détails sur une opération originale.

 

 

 

 

Le Centre départemental de Santé a officiellement été créé par l’Assemblée départementale réunie le 21 septembre dernier. Il formalise ainsi, comme le rappelait André Accary, président, de nombreux mois de réflexions, de prises de contacts et de travaux… pour aboutir à un projet unique, original s’il en est un, destiné à contrer la désertification médicale laquelle n’épargne pas la Saône-et-Loire. Il s’agit en somme de tenter ce qui n’avait jamais été tenté auparavant.

En juin dernier (lire notre édition du GGGG en page UU), le projet avait été présenté. Il s’agit de placer des médecins généralistes dans les territoires en carence et cela, insiste le président du Conseil départemental, sans jamais nuire ou interférer à l’existant.

Si le dossier a été bien accueilli, l’heure est désormais à la concrétisation. Aussi, le 21 septembre, André Accary a-t-il ainsi annoncé la naissance officielle du Centre départemental de santé, tout en dévoilant les communes qui accueilleront les quatre pôles territoriaux ainsi que les antennes où sont appelés à exercer les premiers médecins généralistes. Ces choix d’implantations font suite à l’appel à manifestation d’intérêt des communes lancé cet été (lire notre édition du GGGG en page UUUU), lequel a permis à tous les territoires de faire connaître leur intérêt jusque début septembre.

Trente recrutements…

Les prochaines étapes sont engagées. Elles concernent le recrutement des équipes médicales et administratives, l’installation effective du Centre départemental de santé dans les locaux du Département à Mâcon, et la communication auprès des candidats potentiels, par le biais de la presse spécialisée, des facultés de médecine et des congrès de professionnels de santé.

Renseignements et candidatures par courriel à centredesante@cg71.fr ou par téléphone à 03.85.39.55.79 ; www.centredesante71.fr

Des chiffres qui parlent…

♦„ -11 %, c’est le niveau de baisse des effectifs de médecins généralistes en Saône-et-Loire. Les départs à la retraite ne sont plus compensés par les installations.

„♦ 4e rang des régions ayant les densités les plus faibles : la région Bourgogne Franche-Comté figure parmi les régions les plus touchées par la problématique de la démographie médicale.

Pour le Conseil départemental de Saône-et-Loire, l’intérêt des centres de santé doit pouvoir s’apprécier au regard des attentes des habitants, des institutions et des professionnels :

„♦ pour les usagers de santé et la population : ils contribuent à réduire les inégalités sociales de santé ainsi que les inégalités territoriales de réponses aux besoins. Ils permettent l’accès aux soins par les mesures pratiquées en termes d’accessibilité sociale (tarifs conventionnés, tiers payant, Couverture Maladie universelle, Aide médicale d’Etat...). Les usagers sont au centre des préoccupations du centre de santé, les sécurisant, les accompagnant pour leur parcours de soins, leurs proposant sur le plan sanitaire une unité de lieu, une équipe pluridisciplinaire, un plateau technique, une coordination des soins et un travail d’équipe ;

„♦ pour les pouvoirs publics : ils répondent aux critères de modernité qui prévalent désormais en termes de coordination des soins, de pluridisciplinarité, de dossier médical commun, de formation médicale initiale et continue, d’organisation d’actions de santé publique et hors les murs, de prise en charge des maladies chroniques, de paiement à la fonction des soignants et de qualité des soins ;

„♦ pour les professionnels soignants : ils présentent l’intérêt du salariat, de l’exercice regroupé, de la coordination médicale, du travail d’équipe, des conditions de travail. Dans une logique de coopérations avec les équipes administratives et sociales, ces dernières permettent une prise en charge globale des patients et une organisation sanitaire rationnelle.

En Saône-et-Loire, l’activité du centre de départemental santé sera consacrée dans un premier temps à la seule pratique de la médecine générale. En tout état de cause, l’organisation proposée reste conditionnée au nombre de candidatures et de médecins généralistes qui pourront, in fine, être recrutés.

Services

Recevoir la newsletter