Actualité Département

La Saône et Loire bien représentée pour le 53e congrès national des Jeunes Agriculteurs.

Le 53e congrès des Jeunes Agriculteurs organisé par les Jeunes Agriculteurs de la Loire avait lieu à côté de Roanne les 4, 5 et 6 juin derniers. Malgré de vifs échanges, parfois des désaccords, travail, convivialité et bonne humeur sont restés une fois de plus les maîtres mots de cet évènement à la façon JA. Retour.

Trois ans après avoir été à la tête de l’organisation de l’évènement phare du réseau Jeunes Agriculteurs que fût le congrès à Mâcon, ce sont quatorze jeunes de Saône-et-Loire - accompagnés de deux animatrices - qui se sont rendus à Riorges. Au programme, un rythme soutenu avec tout d’abord en ouverture une séance à huit clos dédiée au réseau pour discuter et voter les rapports financier et d’activité. Deux rapports assez denses, reflet d’une année 2018 pleine de rebondissements syndicaux, climatiques et politiques notamment pour les élections chambres.
Le thème du congrès cette année était vaste : «Pour une ruralité éternellement jeune». Place à chaque région de défendre ses idées. Tour à tour les jeunes se sont succédés aux micros. L’occasion pour quelques nouveaux administrateurs saône-et-loiriens de se frotter à l’exercice périlleux qu’est la prise de parole face à une salle comble, pas toujours d’accord avec leur proposition. Tard dans la soirée, les 800 congressistes ont fini par trouver un terrain d’entente afin d’adopter ce rapport d’orientation.
Le troisième et dernier jour du congrès fût dédié à une table ronde : « Nouvelle donne internationale : quels impacts pour l’agriculture ? », sujet complexe mais qui a captivé l’ensemble des participants. Face à tant d’incertitudes, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume a rappeler sa volonté : « tant qu’il y a des jeunes qui souhaitent s’installer en agriculture, l’état les accompagnera ». Réponse rassurante pour un syndicat qui fait de l’installation en agriculture sa priorité.
La délégation nombreuse de Saône-et-Loire a appréciée de participer à ce moment propre à JA. Les nouveaux venus ont pu mesurer l’importance du réseau et la diversité des sujets traités par JA. « Ce congrès est l’occasion de rencontrer des personnes de toute la France qui n’ont pas forcément les mêmes problématiques quotidiennes que nous mais qui pourtant ont le même objectif : vivre de notre métier » rapportait Thibaut Renaud agriculteur près de Bourbon-Lancy, administrateur stagiaire qui participait à son premier congrès. « Ces trois jours ont été l’occasion pour moi de voir tout l’engagement de nos responsables et de connaitre mes collègues dans un autre contexte » confiait Maxime Bonnot, administrateur stagiaire également.
Rendez-vous l’année prochaine à La Baule en Loire Atlantique pour la 54ème édition les 2, 3 et 4 juin 2020.

Justine Laurent - JA71

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter