Région BFC Actualité

Bernard Schmeltz est le nouveau préfet de la région Bourgogne Franche-Comté

Comme le veulent les usages républicains, Bernard Schmeltz a débuté sa prise de fonction par un dépôt de gerbe au Monument aux morts à Dijon le 22 mai, avant de se présenter aux journalistes et d'évoquer les sujets régionaux.

Bernard Schmeltz a pris ses fonctions de préfet de la Bourgogne Franche-Comté et de préfet de la Côte-d'Or, le 22 mai à Dijon. Comme le veut la tradition, il a déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts pour sa première sortie officielle. Il a été accueilli cours du Général de Gaulle par le général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne Franche-Comté, le colonel Bertrand François, commandant de l'école de gendarmerie de Dijon, ainsi que par un certain nombre délus. La préfecture était également présente, avec notamment les sous-préfets de Beaune et de Montbard.

Nommé le 27 avril en conseil des ministres, Bernard Schmeltz succède ainsi à Christiane Barret, qui était en poste depuis le 1er janvier 2016. Né le 12 avril 1961 à Paris, ce dernier est passé par l’École nationale d'Administration (ENA), dans la promotion Michel de Montaigne en 1988, suivi de ce qu'il qualifie de « parcours classique » dans le métier préfectoral, « dans les territoires et à l'administration centrale ».

« Je suis très heureux de commencer cette nouvelle mission en Bourgogne Franche-Comté » déclarait-il aux journalistes. Pour lui, le métier préfectoral est « passionnant, de contact et de terrain ». A l'adresse des journalistes, il assure que « la communication est une composante essentielle de l'action publique. Ne pas communiquer est déjà un choix, et le pire des choix ».
La région Bourgogne Franche-Comté, il la connait « pour l'avoir traversée ». « Je m'y suis arrêté ; j'en ai déjà apprécié le patrimoine, matériel et immatériel, et les paysages, mais rien de plus ».

Secteur agricole et cohésion des territoires

Bernard Schmeltz a ensuite abordé un certain nombre d'enjeux régionaux et départementaux. « Les enjeux régionaux se situent dans l'attention à porter à toutes les composantes des territoires, à toutes les échelles : l'urbain, les villes moyennes et le rural. C'est d'ailleurs la région la plus rurale de France. Je vais donc porter une attention particulière au secteur agricole et aux enjeux de cohésion des territoires ».

En matière de politique de la ville, « on touche à un autre pan de la politique publique qui est la solidarité » poursuivait le préfet. Et de citer le programme "Le Logement d'abord", qui « vise à ce que les plus démunis de nos concitoyens puissent accéder à un logement ».
Sur le volet de l'économie et de l'emploi, Bernard Schmeltz note que « les résultats sont meilleurs ici que la moyenne nationale, mais les moyennes cachent parfois de forts contrastes ». Le préfet relève aussi que la Bourgogne Franche-Comté est une région industrielle, « la seule où l'emploi industriel a progressé l'an passé ».

La lutte contre la radicalisation et le terrorisme

Sur ce qu'il a qualifié de « cœur de métier », la sécurité et l'ordre public, le préfet a tenu un discours sans surprise. « Dans ces enjeux de sécurité, l'enjeu de la lutte contre la radicalisation et le terrorisme prime sur tous les autres. Il n'y a pas de risque zéro et je travaillerai avec la police et la justice avec attention. La sécurité routière doit aussi être travaillée avec beaucoup de ténacité ».
Et d'aborder le sujet de la limite des routes départementales à 80 km/h, auquel les élus locaux, notamment ruraux, s'opposent farouchement : « le débat national a été vif. Mais la détermination du Gouvernement sur ce sujet est totale. Le Premier ministre nous l'a bien dit. On sait très bien que ça aura un impact positif sur le nombre de blessés et de tués. La question est de savoir si on accepte ou pas de prendre une mesure qui pourrait donner 400 morts de moins chaque année… ».

D'une façon générale, le nouveau préfet assure qu'il va « rechercher très vite le contact avec le terrain, les collectivités locales, etc. »

Nicolas Richoffer - infos-dijon.com

Photos Jean-Christophe Tardivon

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter