Actualité Département Ruralité Pratique

L'Association des Départements de France était à Mâcon pour étudier la démarche innovante de Centre départemental de Santé mis en place par le Conseil départemental de Saône-et-Loire

Le 25 avril à Mâcon, l’Association des Départements de France se penchait sur l’expérience saône-et-loirienne du Centre départemental de santé pour contrer les déserts médicaux. Et manifestement, pour améliorer l’offre de soins de proximité dans les territoires, l’heure est à l’innovation.

Président du Département de Saône-et-Loire, André Accary accueillait à Mâcon le 25 avril l’ancien ministre Dominique Bussereau, président de l’Assemblée des Départements de France (ADF), pour des Ateliers de l’ADF consacrés aux pratiques innovantes pour conforter l’offre de soins de proximité dans les territoires.

« Ne pas déshabiller Pierre pour habiller Paul, travailler de manière complémentaire » : les partenaires sont tous d’accord lorsqu’ils évoquent ensemble la problématique de la santé. C’est en tous les cas un des points qui est ressorti de nombreuses fois lors des échanges nourris des Ateliers de l’ADF organisés ce jour à Mâcon. Une centaine de personnes et onze départements s’étaient déplacés pour partager sur la santé et les offres de soins, des questions qui concernent tout le monde.  Deux tables rondes, une dizaine d’intervenants dont de nombreux professionnels, partenaires, en quête d’innovations pour apporter les meilleures réponses à des besoins réels de territoires.

Partager les expériences

Comment développer l’offre médicale de proximité dans les territoires ruraux ? Quelles solutions techniques pour s’affranchir des distances pour se soigner ?

A cette occasion, André Accary a exposé en détails l’expérimentation innovante qu’est le Centre de santé départemental pour recruter des médecins généralistes pour mailler le territoire de la Saône-et-Loire, une initiative départementale que Dominique Bussereau souhaitait inscrire lors de ces ateliers mensuels. L’ancien ministre s’est d’ailleurs engagé à transmettre à la ministre de la Santé Agnès Buzyn cette expérience nouvelle menée en Saône-et-Loire.

La télémédecine a également été largement évoquée. Méconnue, cette pratique permet néanmoins des consultations plus rapides avec des spécialistes, il faut bien le reconnaître, de plus en plus rares dans les territoires ruraux.

Le partage d’expériences et d’informations a séduit les participants à ces Ateliers. Nul doute que de nouvelles initiatives naîtront dans les mois à venir, inspirées ou non des échanges. Il y a en effet urgence dans nombre de territoires ruraux.

 

Après Digoin et Autun, Chalon

Le 30 mars, avait lieu l’inauguration du Centre de santé territorial de Chalon-sur-Saône, au 7 bis rue de Lyon. Cette inauguration s’inscrit dans le cadre de la création du Centre départemental de santé, une initiative du Conseil départemental visant à endiguer la désertification médicale qui touche particulièrement la Saône-et-Loire.

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter