Loisirs Département

Une exposition de photographies de Bruno Rotival à Mâcon, du 4 au 28 avril

Depuis bientôt quatre décennies, Bruno Rotival consacre l’essentiel de son temps et de son travail à la photographie au cœur de l’univers monastique. Du 4 au 28 avril à Mâcon, il sera possible de découvrir une soixantaine de ses clichés, témoins de la richesse d’un patrimoine absolument unique.

Ces photographies permettent de pénétrer dans des lieux totalement fermés au grand public.

Bruno Rotival peut légitimement être fier de son œuvre, lui qui a photographié tous les ordres contemplatifs, masculins et féminins. Ses premiers pas dans ce monde si particulier, voire secret, a débuté au monastère de la Chartreuse, sans doute le monastère le plus fermé de l’ordre le plus fermé. Il poursuit ensuite l’expérience en 1984 en se rendant, cette fois, à l’abbaye de Sept-Fons dans l'Allier, aux confins de la Saône-et-Loire. Il enchaîne les visites dans les abbayes avec une demi-douzaine de périples jusqu’à la fin des années 1980. En 1990, il sort aux éditions Brépols son premier recueil de photographies en noir et blanc intitulé Le temps du silence, un ouvrage qui connaît un franc succès. Dès lors, il s’investit complètement dans cette démarche et se rend dans une soixantaine d’abbayes en quinze ans. Loin de satisfaire sa curiosité au seul hexagone, Bruno Rotival s’est notamment rendu au Canada. « J’ai pu, au cours de ces magnifiques rencontres, photographier des communautés de Chartreux, de Bénédictins, de Cisterciens, de Clarisses et de Carmélites. A ce jour, plus de soixante abbayes m’ont accueilli ».

La force de l’image

En avril 2018, les visiteurs pourront contempler sur les murs de la galerie L’Envoutée, à l’Académie des arts de Mâcon, une exposition reprenant une sélection de soixante-deux images de ce travail. Baptisé "Le choix du silence, regards sur la vie monastique", ce rendez-vous permettra de mettre en valeur des photographies, en noir et blanc au format 600 X 425. « Ce sera ma première exposition avec autant d’images et un tel format en Saône-et-Loire. Je souhaite montrer mon travail, le partager et laisser des traces sur ma perception de la vie monastique contemplative ».

A la galerie L’Envoutée à Mâcon du 4 au 28 avril, ouverture tous les jours (sauf dimanche) de 14 h 00 à 19 h 00. Entrée libre.

Services

Recevoir la newsletter