Lait Economie

Comté : 60 ans et il continue de grandir

Le comté fête les 60 ans de son AOP, cette année, l’occasion de constater que son économie a continué de se développer durant la dernière décennie. Alors qu'en 2001 un kilo de comté en libre-service coûtait 8,95€ en moyenne, en 2016 le prix de vente a augmenté jusqu'à 12,56€. De même, la production s'est accrue en passant de 49 054 tonnes, en 2001-2002, à 67 154 tonnes, en 2017- 2018.

De 1990 à aujourd'hui, cette croissance était presque restée constante, à l'exception de deux périodes de régression: la première sur la période 2007-2008 et la seconde en 2016-2017, due à une mauvaise météo. On estime qu'aujourd'hui cette filière regroupe 14 000 emplois

Actuellement, le fromage essaye de monter en gamme. En 2018 l'assemblée générale du Comité interprofessionnel de gestion du comté (CIGC) a adopté des changements du cahier des charges tels que la limitation de la taille des exploitations à 1,2 million de litres de lait par an, l’imposition d’un plancher de 1,3 ha d’herbe par vache laitière (au lieu de 1) et de 70% de fourrage issus de l'exploitation. Depuis le début de cet automne, le CIGC a commencé l'écriture d’un Guide de bonnes pratiques qui va recenser toutes les "bonnes idées " évoquées au cours des réunions de concertation, et qui n'ont pas été inclues dans le cahier des charges.

Le comté essaie également de progresser à l’export. En 2016, le CIGC a investi 1,4 M€ pour une prospection internationale en Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis et Japon. En 2017, le CIGC a répété son action en incluant la Chine en plus des précédents pays. Le CIGC souhaite également renforcer l'implantation du comté sur le marché espagnol. En 2017, 4% de l'exportation était destinée à l'Espagne.

Services

Recevoir la newsletter