Viticulture

De fructueux échanges avec les viticulteurs à Saint-Gengoux-de-Scissé et Chânes

Le 17 janvier dernier, la FDSEA et les JA ont invité les professionnels de la viticulture à participer à une visite sur le terrain à Saint-Gengoux-de-Scissé et à une soirée débat à Chânes en présence de Jérôme Volle.

A Saint-Gengoux-de-Scissé. De gauche à droite : MM Gaguin, Jousseau, Lacour et Volle

La profession viticole était conviée à des temps d’échange aussi bien sur le terrain qu’en salle. Le premier rendez-vous, programmé au hangar de la Cuma de Saint-Gengoux-de-Scissé, a été l’occasion de présenter l’EARL Jousseau qui dispose de 6 hectares à Viré et 42 hectares à Lugny. Créée dans les années 70, cette structure de trois associés compte en son sein trois salariés à plein temps, un salarié à temps partiel, cinq occasionnels et quatre personnes du Groupement départemental d’employeurs. Soucis techniques de transition écologique, gestion de la main d’œuvre ou encore complexité de la transmission ont été évoqués. Suite à cette visite, un temps de rencontre a été organisé à Chânes afin de discuter de nombreux sujets d’actualité entre projet visant à remettre en cause les différentes exonérations dont bénéficient les salariés saisonniers, recrutement de la main d’œuvre pour les vendanges, problématique du logement des vendangeurs, formation ou encore TESA +. L’occasion pour Jérôme Volle, membre du bureau de la FNSEA, président de la Commission Emploi et vice-président de la Commission Viticole, de livrer sa vision des choses. « La FNSEA a fait le choix d’être une organisation patronale reconnue. Nous travaillons beaucoup au niveau de la formation professionnelle. Mais nous manquons cruellement de jeunes en formation agricole. Il faut aussi travailler au niveau de la formation continue. » Pour ce qui est des conventions collectives, au nombre de 141 dans l’hexagone, « l’Etat souhaite qu’il n’y en ai plus qu’une seule. » Avec, au cas par cas, d’inévitables avenants. Quant à la TVA sociale, il s’est dit favorable car cela permettrait de faire porter certaines charges sur les produits importés.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter