Actualité

Budget du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : La FNSEA regrette la baisse annoncée de 10 % de crédits de paiement

Suite à l’annonce du budget du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation la FNSEA regrette la baisse annoncée de 10 % de crédits de paiement, une baisse qui se traduit « en particulier, par la suppression du dispositif TODE d’exonération des charges sociales des employeurs de saisonniers ».

Le budget 2019 du ministère s’établira donc à 4,7 milliards d’euros contre 5,23 l’an dernier. La FNSEA ne comprend pas cette « orientation alors que dans le même temps le Gouvernement affiche des ambitions très élevées pour l’agriculture française et pour la lutte contre le chômage ». L’organisation souligne qu’elle défend « une agriculture performante qui réussisse la transition écologique tout en permettant aux agriculteurs de vivre correctement de leur travail » mais que cela « nécessite un budget à la hauteur des ambitions, d’autant que l’agriculture doit faire face à des aléas économiques ou climatiques qui nécessitent obligatoirement des marges de manœuvre budgétaires ». La FNSEA rappelle que déjà l’an passé « une ponction annuelle sur l’ensemble des agriculteurs de 300 millions d’euros sur l’ensemble des aides du 1er pilier avait été décidée pour les campagnes 2018 et 2019 ». Pour la FNSEA « une telle ponction ne peut pas se reproduire ».

Services

Recevoir la newsletter