Loisirs

La lote de retour dans les eaux de l'Arroux

Lors des dernières pêches électriques de suivi organisées par la Fédération de Pêche de Saône-et-Loire, la lote (lota lota) à ne pas confondre avec l’espèce marine, a été redécouverte sur l’amont du Méchet, affluent de l’Arroux.

Les populations de lote ont fortement régressé en France au cours des cinq dernières décennies à cause de la pollution et des aménagements hydrauliques sur les rivières. La lote n’avait pas été revue depuis 1973 sur le secteur de La Grande Verrière. Elle a aujourd’hui recolonisé la partie en amont du seuil qui permet l’alimentation de l’étang Bouton. Sept lotes ont pu être observées sur un linéaire de pêche de 180 mètres. Le retour de cette espèce tient pour beaucoup aux travaux de rétablissement de la continuité écologique engagés notamment par le Parc naturel régional du Morvan dans ce secteur. En 2016, le Parc, dans le cadre du Contrat Territorial Sud Morvan, a aménagé le seuil de prise d’eau de l’étang Bouton de façon à le rendre franchissable pour les poissons et à restaurer le transport des sédiments. La lote, espèce dont les capacités de franchissement d’obstacles sont faibles, a pleinement profité de ces aménagements. Elle est certainement accompagnée par d’autres espèces « mauvaises nageuses » comme le chabot ou la lamproie de planer.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter