Viticulture Economie Agenda Loisirs

La Saison 2018 du Caveau DiVin à Mercurey se présente sous de bons auspices

Le 21 mars, le Caveau DiVin à Mercurey lançait sa "saison 2018". Cet outil de promotion de l’ODG met en avant les vins de l’appellation. En s’appuyant sur de nombreux « partenariats », les vignerons entendent dépasser les 5.000 visites annuelles, déjà réalisées. Mercurey souhaite ainsi rester « précurseur » d’idées innovantes et entraîner avec lui, les autres crus de la Côte chalonnaise, pour un développement toujours plus « en réseau ».

« L’avenir est devant nous et s’annonce radieux », encourageait en guise de conclusion, Jean-Claude Theulot, le vigneron responsable du Caveau DiVin. Devant une cinquantaine de confrères et plusieurs partenaires, ce 21 mars marquait l’ouverture officielle de la "saison 2018".

Et il y a en effet de quoi être confiant tant l’outil reste une parfaite alliance de modernité et de tradition. Depuis son ouverture en 2011, c’est désormais 90 % des domaines et maisons produisant des vins AOC Mercurey qui y sont représentés. Le concept reste le même : proposer un lieu de dégustation « sans obligation d’achat ». Avec 5.000 visiteurs environ par an, dont des acheteurs professionnels, la mission est remplie. Le caveau est également devenu « le QG » des vignerons, comme le prouvait cette soirée « conviviale et de partage ».

A partir du 1er avril, le Caveau ouvre 7 jour sur 7. Une véritable « petite entreprise » où Nathalie, Léa - mais aussi Christian et Elodie en renfort - accompagnent les clients durant les dégustations, en offrant notamment des explications sur les vins et les producteurs. Le principe est simple : muni d’une carte créditée d’un montant libre, les amateurs se servent « librement » et dégustent le ou les vins qu’ils souhaitent. Soixante-quatre vins sont ainsi proposés dans les distributeurs (Enomatic) de vins au verre, conservant les bouteilles jusqu’à trois semaines après leurs ouvertures.

La Côte chalonnaise ensemble

Le programme de la saison 2018 s’annonce comme un véritable marathon (voir encadré ci-dessous). A commencer par un vrai, celui de Givry, le 31 mars, au cours duquel des « vignerons de Mercurey vont mouiller le maillot sur les terres de Givry ». Une allusion au projet similaire de caveau de dégustation porté par l’ODG Givry, dans l’aile droite de l’ancienne poste, dénommé "G Vins", où les amateurs pourront refaire le monde... des vins de la Côte chalonnaise ! Un autre caveau prend place à Buxy pour l’AOC Montagny. Les vignerons de Mercurey s’en réjouissent. Pour Jean-Claude Theulot, cela prouve que Mercurey a été « précurseur ». Il invite ses confrères mercuréens « à ne pas s’endormir » mais « à avancer tous ensemble » avec les autres ODG de la Côte chalonnaise pour développer l’œnotourisme.

Outre leur attrait direct en terme d’attractivité touristique et d’activité économique, ces caveaux collectifs permettent aussi aux vignerons faisant de la vente directe de rediriger vers le Caveau DiVin des clients trouvant portes closes lorsque les vignerons sont dans les vignes ou en salons. Un moyen de ne pas perdre des ventes donc.

Kits partenaires

L’ODG veut au maximum impliquer les commerçants locaux pour présenter également leurs spécialités. « Quand on parle de partenaires (hôteliers, chambres d’hôtes…), on veut du gagnant-gagnant », insistait Jean-Claude Theulot. Ainsi, un kit avec des « cartes factices » leur sera remis pour que les partenaires fassent la promotion du caveau. Leurs clients pourront bénéficier d’un bon de 5 € en échange, soit environ trois vins à déguster au caveau. L’Hôtel du Val d’Or situé en face même du Caveau DiVin trouve ainsi un bon moyen de proposer à ses clients un bonus ou une animation en plus. « En contrepartie » et pour les remercier, les partenaires seront référencés sur l’application du caveau, bientôt également disponible sur le prochain site web de l’appellation.

Itinérance en Côte chalonnaise

L’ODG compte aussi se rapprocher des soutiens « de la municipalité, de l’Office de tourisme, du Grand Chalon… ». Le président du Grand Chalon, Sébastien Martin saluait l’investissement des vignerons de l’ensemble de la Côte chalonnaise lequel permet « de nous mettre en réseau pour valoriser le patrimoine ». Il évoquait là, le projet « d’itinérance » - entre Route des vins et « applications modernes » - visant à accueillir les flux de touristes des Maranges jusqu’au Mâconnais. Une réunion de travail est organisée à ce sujet par le Département le 12 avril à Mâcon.

Portant dans son « cœur » l’AOC Mercurey, le nouveau président du cru, Julien Bordet, se félicitait de ce lancement de saison 2018, lui qui entend continuer sur la lancée de la Grande Saint Vincent pour mener à bien nombre d’autres projets structurants - liés au tourisme certes mais également une aire de lavage collective, la communication, le reclassement des lieudits en Premiers crus… - « car l’appellation Mercurey le mérite ». Bien d’accord.

Sports, musiques et gastronomie

Même s’il ne s’agit pas d’un endroit sportif, au Caveau DiVin, « en fonction des résultats » de l’équipe de France de football ou de l’Elan Chalon Basket, des soirées sportives seront bientôt proposées. Président de ce dernier club et maire de Mercurey, Dominique Juillot était remercié pour sa mise à disposition du lieu, voire sa future vente à l’ODG...

Depuis l’an passé, le Caveau dispose aussi d’une « magnifique » terrasse. Le 21 juin, jour de la Fête de la musique, celle-ci sera mise à disposition d’artistes locaux. « La grande manifestation » de l’année sera - une fois encore - le weekend des portes ouvertes du 21 juillet, soit une semaine après le 14 juillet et la fête destinée à remercier tous les bénévoles qui avaient contribué à faire de la Grande Saint Vincent de Bourgogne 2017, un succès inégalé avec 100.000 visiteurs.

Après la « pause automnale », en raison des vendanges et des vinifications, le caveau devra très vite se parer de décoration pour les fêtes de fin d’année, avec des soirées à thèmes : pour des dégustations mariant vins et huîtres, foie gras… ou encore pour les grands formats (magnums, jéroboams...).

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter