Elevage Economie Bovin Allaitant

Carrefour et le Groupe Sicarev ont célébré les vingt-cinq ans de la filière Qualité Carrefour dans la Loire

Carrefour et le Groupe Sicarev ont célébré les vingt-cinq ans de la filière Qualité Carrefour dans la Loire. Eleveurs, représentants du Groupe Sicarev et de magasins Carrefour du sud-est de la France avaient fait le déplacement.

 

 

Les acheteurs des magasins Carrefour étaient invités à juger les animaux et à désigner les deux meilleures vaches proposée par Sicarev dans le centre d’allotement de Vougy.

Il y a vingt-cinq ans, Carrefour lançait sa Filière qualité Carrefour. Ce groupe de distribution souhaitait marquer cet anniversaire en organisant plusieurs rendez-vous dans toute la France réunissant les acteurs de cette filière. Le département de la Loire accueillait une de ces rencontres, le 14 septembre. Sicarev est engagé avec Carrefour depuis 1996 dans la Filière qualité Carrefour en race charolaise. Ainsi, sur le site du centre d’allotement du Groupe Sicarev, des vaches charolaises des régions Bourgogne, Rhône-Alpes et Auvergne avaient été rassemblées pour mettre en évidence les caractéristiques des animaux entrant dans la Filière qualité Carrefour. Certaines affichaient malgré tout des spécificités, comme par exemple "nourrie au tourteau de lin". L’ensemble des animaux avaient été pré-attribués aux différents magasins Carrefour et devaient être abattus le lendemain. Dans la matinée, les acheteurs des magasins ont été invités à désigner les deux meilleurs animaux. Ils ont par la suite été attribués par tirage au sort à deux magasins.

Cette journée était l’occasion de se faire rencontrer les éleveurs, les techniciens des groupements de producteurs et leurs responsables, les représentants du Groupe Sicarev, et plus particulièrement du secteur abattage des bovins, et les acheteurs, les responsables de rayons boucheries et les responsables de magasins Carrefour. Elle était placée sous le signe de l’échange entre les maillons de la filière.

Un cahier des charges spécifique

Le Groupe Sicarev vend à Carrefour, pour cette filière, de la viande charolaise de qualité en provenance de producteurs des régions Rhône-Alpes, Auvergne et Bourgogne engagés dans la charte des bonnes pratiques d’élevage. Les éleveurs signent un cahier des charges s’appuyant sur le suivi de l’identification, le respect du cycle des prairies, un aliment conforme et référencé, la santé et le bien-être des animaux. Le groupement de producteurs a en charge le suivi des élevages et une sélection des animaux. Leurs techniciens conseillent sur les méthodes de production, veillent au respect du cahier des charges, trient les animaux. Dans les abattoirs, une sélection et un tri des carcasses sont effectués grâce à un réseau de professionnels. Un cahier des charges est là aussi en place. Il porte sur le respect du bien-être animal, la maîtrise de l’hygiène, la traçabilité, une maturation de douze jours minimum. Tout ceci pour que les magasins proposent et mettent en avant une viande de qualité tendre et goûteuse auprès des consommateurs. Les magasins s’engagent eux aussi à respecter un cahier des charges en matière de traçabilité de la viande (identification et étiquetage), de qualité (découpe) et d’information des consommateurs. De l’amont à l’aval, la filière est contrôlée par un organisme indépendant.

Et des évolutions

A Vougy, un temps plus officiel était au programme avec une prise de parole des représentants de chaque maillon. A commencer par le responsable achat viande bovine au niveau national pour les hypermarchés Carrefour, Jean-Manuel Paranhos, qui rappelait l’historique de la Filière qualité Carrefour et les objectifs de la journée. Philippe Dumas, président du Groupe Sicarev, a quant à lui mis en évidence tout l’intérêt des échanges autour des attentes des consommateurs et du cahier des charges au sein du Club des filières Carrefour qu’il préside. « Le cahier des charges met des contraintes, mais il est aussi un outil d’amélioration de la qualité. On se rend compte que les éleveurs ne sont pas les seuls à avoir des contraintes. Toute la filière en a. C’est en se mettant autour de la table que les choses avancent pour l’ensemble des maillons et que le cahier des charges peut évoluer pour répondre aux attentes des consommateurs ». Pour Ludovic Paccard, directeur des filières Bœuf et Veau du Groupe Sicarev, la viande bovine est une filière « qui subit actuellement des pressions » avec les mouvements anti-viande. Le cahier des charges et les audits sont autant d’arguments à mettre en avant dans les magasins. Tous les opérateurs sont formés au respect du bien-être animal. « La priorité des magasins est de valoriser les produits issus des filières Carrefour », intervenait Thibault Pallud, directeur du Carrefour de Givors. « Le marché de la viande bovine est chahuté. Nous sommes tous acteurs pour répondre aux attentes du consommateur, qui veut dans son assiette le juste retour du rapport qualité-prix ».

Lucie Grolleau-Frécon

Services

Recevoir la newsletter