Actualité Loisirs Département

Le CCJA du canton d’Issy-l’Evêque promet une fête de l’agriculture pleine de fraîcheur !

Cette année, ce sont les jeunes agriculteurs du canton d’Issy-l’Evêque qui organisent la finale départementale des labours. Près de vingt-cinq ans après leurs aînés, les tout jeunes JA de ce territoire si typiquement charolais, promettent une manifestation pleine de fraîcheur et d’humour !

 

Cette année, les organisateurs de la fête de l’agriculture portent bien leur nom : jeunes, ils le sont assurément avec une moyenne d’âge d’environ 24 ans !

La prochaine fête de l’agriculture aura lieu les 11 et 12 août prochain à Marly-sous-Issy. Cette année, ce sont les jeunes agriculteurs du canton d’Issy-l’Evêque qui organisent ce grand rendez-vous de l’été. Cela faisait longtemps que la finale départementale des concours de labours n’avait pas eu lieu dans ce canton. La dernière édition remonte au début des années 90 et depuis, la fête des JA avait fait escale à Bourbon-Lancy, La Boulaye, Autun…, sans jamais revenir vers Issy-l’Evêque.

Far West…

Ce n’est pourtant pas le dynamisme qui manque dans ce vaste territoire d’élevage où le proverbe dit qu’il y a plus de vaches que d’habitants et où le nombre d’exploitations par commune fait des envieux. A Cressy-sur-Somme, Marly-sous-Issy, Issy-l’Evêque, Sainte-Radegonde, Montmort, Cuzy, Grury, on est en plein terroir de la charolaise. Si l’éloignement géographique fait passer la zone pour un petit Far West, cette région recèle néanmoins une vraie tradition d’élevage avec de très bons éleveurs et ce malgré des terrains souvent séchants et peu productifs.

Chaque année, le canton organise une foire ovine en juillet et un concours de bovins reproducteurs fin octobre. Et jusqu’en 2013, les jeunes du secteur organisaient encore un concours cantonal de labours. Un rassemblement qui a vu éclore de nombreux futurs champions départementaux et finalistes nationaux comme Jérôme Prieur, Florian Aurousseau, Frédéric Michaud, Matthieu Gronffier… Sans compter que le canton est chaque année celui-qui fournit le plus de candidats au concours départemental de labours.

Le CCJA d’Issy-l’Evêque compte aujourd’hui une quinzaine d’adhérents. Un effectif que le syndicat n’avait pas connu depuis longtemps avec de très jeunes recrues, pour la plupart âgés de la vingtaine seulement. Du sang neuf qui a donné envie de se lancer dans l’aventure de la fête de l’agriculture.

Grosse pointure

Après plusieurs éditions à proximité de grosses agglomérations et de grands axes (Chalon, Autun, Le Creusot…), faire revenir la fête de l’agriculture dans un territoire si typiquement rural et « loin de tout » était un défi. Conscients de ce "handicap", les jeunes du canton d’Issy-l’Evêque ont immédiatement pensé à faire venir une grosse pointure. Ce sera l’humoriste Paulo le Vendéen, un artiste de renommée nationale, qui assurera le spectacle samedi soir. Une célébrité qui promet d’attirer un public large, pas que de Saône-et-Loire et pas que d’origine agricole… L’annonce de la venue de Paulo le Vendéen a provoqué de nombreux coups de téléphone et des promesses de réservation…

Si le spectacle du samedi soir est un peu le clou de cette « Agriculture en Folie », les jeunes du canton d’Issy-l’Evêque ont concocté deux jours d’animation non-stop. La fête ouvrira ses portes le samedi 11 août dès 14h. Le spectacle du soir suivra un dîner avec entrecôte. Le dimanche, la fête battra son plein de 10h à 19h. Le traditionnel concours de labours se déroulera l’après-midi. Une montgolfière permettra aux plus téméraires de s’élever dans les airs. Pour la cinquième année consécutive, le fameux moiss bat cross vrombira pendant les deux jours. Le tout agrémenté de démonstrations de chiens de troupeaux, animations enfants, mini-ferme, stands divers, matériel, etc… Pour les gourmets, une cuisse de bœuf à la broche sera servie au déjeuner le dimanche.

Des mois de préparation

La préparation de l’évènement a débuté dès l’hiver dernier. « La première étape a été de fédérer l’équipe, de faire en sorte que tout le monde s’exprime, de faire connaissance », rapportent les intéressés. « Dès le début, les réunions de travail ont réuni une quinzaine de jeunes, ce qui est très motivant », confie l’animatrice des JA Justine Laurent. Organiser la fête de l’agriculture n’est pas une mince affaire. Chacun doit assumer son rôle et cela depuis plusieurs mois. Thomas (président) et Francis (vice-président) ont la charge de représenter la fête dans toutes les réunions. C’est eux aussi qui assument la lourde responsabilité du pôle sécurité. La tâche de loin la plus prenante par les temps qui courent.

Ludovic et Quentin se chargent de la communication. Ils ont notamment traité avec le conseil Départemental, avec lequel ils ont conçu l’affiche de la fête, laquelle a été diffusée à 60.000 exemplaires en dernière de couverture du magazine « Saône-et-Loire 71 ». Un précieux coup de pouce.

L’organisation de la restauration est gérée par Fabien. Marina et Sophie auront, quant à elle, l’honneur d’accueillir et d’assister l’humoriste Paulo le Vendéen. Enfin, Matthieu est le responsable des buvettes.

A trois semaines de l’évènement, la tension et le rythme des réunions étaient montés d’un cran : « il ne faut pas se louper. S’assurer que tout sera bien là ; chapiteau, électricité, commission sécurité… C’est un vrai travail de fourmi ! », confient les intéressés.

Pour leur toute première grosse manifestation, les jeunes du canton d’Issy-l’Evêque, accompagnés de leur non moins jeune animatrice, sont parvenus à réunir un très honorable budget. Une prouesse sans la proximité de grosses villes et dans un secteur qui n’avait pas vu de finale départementale des labours depuis plusieurs décennies.

Bien décidés à permettre aux visiteurs de s’amuser, les jeunes du canton d’Issy-l’Evêque seront sur le pont les 11 et 12 août prochain et s’attendent à être soutenu par une belle équipe de bénévoles.

Services

Recevoir la newsletter