Actualité Viticulture Economie

Bilan positif pour l'appellation Crémant de Bourgogne

Les conditions climatiques ont permis une récolte particulièrement saine durant les vendanges du millésime 2017 de l’AOC Crémant de Bourgogne, démarrées dès le 23 août 2017. Alors que les jus récoltés sont encore en cours de vinification, l’Union des producteurs et élaborateurs (UPECB) dresse d’ores et déjà un bilan plutôt positif pour le prochain millésime.

Malgré quelques accidents météorologiques qui auraient pu troubler le bon déroulement du cycle végétatif, les conditions climatiques sont restées globalement favorables et bénéfiques à la vigne. Le phénomène caniculaire de la fin du mois d’août a favorisé un potentiel de richesse en sucres important, ce qui a contraint les viticulteurs à vendanger tôt. Pour des richesses équivalentes en sucre l’année précédente, les niveaux d’acidité sont restés élevés, ce qui devrait permettre des équilibres satisfaisants sur le prochain millésime. Les rendements estimés sont satisfaisants dans l’ensemble, compte tenu notamment du gel de printemps. Hormis les vignobles du Nord de la Côte d’Or, qui ont pu souffrir du gel, et du Sud Beaujolais qui a connu notamment un stress hydrique, on enregistre de bons rendements pour les cépages Pinot noir et Aligoté. Le bilan du Chardonnay est légèrement plus contrasté malgré une qualité intéressante. Le Crémant de Bourgogne représente 10% des volumes de la production viticole de Bourgogne. En 2016, plus de 18 millions de bouteilles ont été vendues dans le monde (34% à l’export), rappelle l’UPECB regroupant les 3.284 opérateurs habilités (viticulteurs, caves coopératives, maisons de négoce, producteurs de raisins, centres de pressurages, vinificateurs, élaborateurs…).

Services

Recevoir la newsletter