Viticulture Loisirs Divers

Naissance de la Route 71

Alors les routes des vins telles qu’elles ont été conçues au vingtième siècle paraissent désormais désuètes, place doit être laissée aujourd’hui à un produit novateur. A l’image de la Saône et Loire qui mise sur le digital via sa toute nouvelle application baptisée Route 71.

Plus que jamais, l’oenotourisme est considéré par le Département comme l’une des filières majeures de sa politique de développement touristique. Mais, à l’image de la société et des moyens de communication qui évoluent à toute vitesse, impossible de rester figé et d’utiliser les recettes appliquées ne serait-ce que deux décennies en arrière.

Vivre avec son temps

C’est à partir de ce constat que l’idée est née, dès 2017, de lancer une nouvelle route des vins. Un projet qui s’est concrétisé hier par la présentation officielle effectuée à Mâcon par André Accary, président du Conseil Départemental, et Elisabeth Roblot, vice-présidente chargée du tourisme. Une démarche ambitieuse car ce projet oenotouristique a été envisagé de manière novatrice. En effet, il prend la forme d’une application mobile à destination des touristes. L’idée est de valoriser la découverte des communes viticoles (au nombre de 156 en Saône et Loire), des vins, du vignoble, du patrimoine et de la gastronomie. Outre l’application numérique qu’il sera possible de télécharger sur son smartphone, seront installées une vingtaine de bornes digitales interactives dans les principaux villages d’appellations (Bouzeron, Buxy/Montagny, Givry, Maranges, Mercurey, Rully, Saint-Véran, Viré-Clessé, Solutré-Pouilly…) et dans les grandes portes d’entrées telles que Chagny, Chalon, Cluny, Tournus et Mâcon. Des bornes qui pourraient aussi être présentes sur les aires d’autoroute afin de toucher un très grand nombre de touristes.

Alors que le budget (pour lequel la Région et l’Etat ont été sollicités) avoisine les 800.000 €, l’application devrait être lancée officiellement au mois de mai 2019. Un lancement qui sera accompagné, bien évidemment, d’une grande campagne de communication dès le début de l’année 2019 afin de faire connaître la Route 71 Bourgogne du Sud non seulement aux touristes mais aussi aux habitants du département.

Services

Recevoir la newsletter