Actualité Pratique Viticulture

FranceAgriMer a défini de nouvelles modalités pour bénéficier de l'aide à la restructuration du vignoble

Lors de sa réunion mensuelle, le 18 octobre, le conseil viticole de FranceAgriMer a modifié les modalités de demandes d’aide à la restructuration des vignobles par les viticulteurs.

FranceAgriMer a défini de nouvelles modalités pour bénéficier de l'aide à la restructuration du vignoble.

Jusqu’à présent, ces derniers plantaient leurs nouvelles vignes plus adaptées à la stratégie de leur appellation, puis remplissaient leur dossier. Désormais, l’opération se fera en deux temps :

-       avant la plantation, le viticulteur fait part de son intention de planter avec une demande d’aide en ligne sur le télé-service "Vitirestructuration" de FranceAgriMer, avec réponse immédiate du site sur l’éligibilité ou non de la demande ;

-       puis, après la plantation, il ajuste en déclarant ce qui a été réellement planté et fait une demande de paiement.

Ce nouveau dispositif vise à éviter aux viticulteurs la mauvaise surprise d’apprendre a posteriori que l’aide n’est pas éligible. « Ce système permettra sans doute de payer des avances d’aides en même temps que les vignerons plantent », selon Anne Haller, déléguée de la filière à FranceAgriMer, précisant qu’une communication aura lieu lors des prochains mois sur ce dispositif.

Attention : l’aide à la restructuration devra être demandée avant le 30 avril de chaque année, dernier délai.

 

 

Services

Recevoir la newsletter