Environnement Valorisation Economie Actualité

Les consommateurs de produits bio se renouvellent

Le dernier baromètre de la consommation de produits bio, réalisé tous les ans par l’Agence bio, montre l’attachement des jeunes à ces produits et aux valeurs qui s’y rapportent, ancrant plus largement et plus durablement la consommation bio dans le mode de vie des Français.

« La consommation bio n’est pas un phénomène de mode, c’est devenu un phénomène de société », a estimé Florent Gühl, directeur de l’Agence Bio, en introduction de la présentation du baromètre de consommation et de perception des produits biologique en France. Cette année, l’Agence Bio a élargi son panel à 2000 consommateurs, permettant une analyse plus fine des différents types de consommateurs. Fait marquant, les 18-24 ans semblent particulièrement attachés à la consommation de produits bios, ce qui se traduit en partie dans la proportion de nouveaux consommateurs : sur près de 75 % des sondés qui consomment du bio au moins une fois par semaine, 17 % sont consommateurs de produits bios depuis moins d’un an (contre 9 % en 2017). Des nouveaux consommateurs qui s’avèrent être à 27 % des jeunes de 18 à 24 ans, et qui sont aussi plus nombreux, 70 %, à connaître le logo européen, contre 54 % en moyenne. Ces jeunes consommateurs mettent en avant, davantage que leurs aînés, les raisons éthiques et sociales (32 % contre 25 % pour l’ensemble du panel) et le bien-être animal (37 % contre 28 %). Préserver sa santé reste la première motivation (69 % des consommateurs). Néanmoins, deux freins sont particulièrement forts chez les jeunes : le prix, facteur limitant pour 84 % des 18-24 ans, même si 47 % jugent normal de payer un produit bio plus cher, et le manque de réflexe (53 %).

Une confiance à renforcer

Si en 2018, 88 % des Français déclarent avoir consommé des produits biologiques, on note pour la première fois une diminution des consommateurs réguliers, ils ne sont que 12 % des interrogés à consommer du bio quotidiennement, contre 16 % en 2017. La part des non-consommateurs progresse également, passant de 8 % en 2017 à 12 % en 2018. Pour 84 % des Français, le prix trop élevé reste le premier frein à la consommation de produits biologiques, mais on constate également une certaine méfiance, puisque 62 % doutent que le produit soit totalement bio. En effet, 31 % seulement estiment avoir suffisamment d’information sur la réglementation en agriculture biologique et sur le contrôle. La note de confiance donnée à l’information fournie sur les produits bio est ainsi de 6,1/10 pour l’ensemble des Français. Au-delà de la confiance, les consommateurs ont également des attentes fortes quant aux lieux de distribution : 70 % souhaitent trouver davantage de bio dans les grandes et moyennes surfaces, et 49 % aimeraient une offre plus large chez les artisans, en particulier les boulangers. Enfin, on note peu d’évolutions concernant les familles de produits bio consommés : les fruits et légumes demeurent les plus consommés avec 78 % (même proportion depuis 2015), suivi des produits laitiers (71 %), les œufs (65 %), enfin la moitié des Français consomment au moins un produit d’épicerie (pâtes, riz, huile…).

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter