Agenda Actualité

Le petit-déjeuner à la reconquête des collégiens

Pour la 4ème année consécutive, le "Collectif du Petit-Déjeuner" met en place des actions pour sensibiliser le public scolaire à l’importance du premier repas de la journée.

Créé en 2014 pour enrayer le déclin du petit-déjeuner en France, le "Collectif du Petit-Déjeuner" rassemble la filière lait à travers le Cniel et Syndilait, le pain avec la Confédération nationale de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie française ainsi que la Chambre syndicale française de la levure, et les jus de fruits via l’Union interprofessionnelle des jus de fruits (Unijus). L’enquête réalisée tous les trois ans par le Crédoc montre, en effet, une dégradation généralisée de la prise quotidienne du petit-déjeuner, avec en 2016 un adulte sur cinq qui sautait au moins un petit-déjeuner par semaine, et des aliments traditionnels de moins en moins présents, en particulier chez les adolescents : 61 % des 12/17 ans consomment du lait contre 65 % en 2013, 24 % mangent des tartines contre 28 % auparavant. A noter que seulement 39 % des adolescents consomment un petit-déjeuner le matin, alors qu’ils étaient 43 % en 2013. 

Une Semaine nationale du petit-déjeuner 

Or, cette situation impacte la concentration des élèves et altère leurs capacités d’apprentissage. Pour inciter les jeunes à redonner une place à ce premier repas de la journée, le "Collectif du Petit Déjeuner" lance une semaine nationale du petit-déjeuner, du 1er au 5 octobre, dans une dizaine de collèges de deux zones pilotes : le 20ème arrondissement de Paris et l’Alsace. Plusieurs supports sont mis à disposition, notamment une plateforme collaborative, objectif-petit-dejeuner.fr, qui a pour but de partager des informations sur la sensibilisation au petit-déjeuner et de diffuser des outils pédagogiques. Par ailleurs, un guide pratique pour organiser une grande enquête, « Mission : sauver le petit-déjeuner des collégiens » a été élaboré pour les élèves de 6ème. Ces derniers auront pour but de questionner les autres collégiens quant à leurs habitudes vis-à-vis du petit-déjeuner pour ensuite dégager des actions concrètes de sensibilisation, et convaincre le chef d’établissement de les mettre en œuvre. L’objectif est aussi d’inciter un maximum d’établissements à développer des actions de sensibilisation autour du petit-déjeuner.

Services

Recevoir la newsletter