Actualité Loisirs

Une équipe soudée et motivée pour organiser la Fête de l’agriculture à Simard

Alors que les moissons battent leur plein et que les journées sont particulièrement chargées, les JA du canton de Louhans redoublent d’efforts pour organiser une Fête de l’agriculture tirée au cordeau.

Une partie de l'équipe organisatrice au milieu de ce qui va devenir le labyrinthe.

A voir les sourires et la bonne humeur ambiante, on ne se douterait pas que les journées sont, en ce moment, terriblement chargées pour la vingtaine de JA du canton de Louhans qui, en plus du travail quotidien, doivent préparer l’événement agricole majeur de cet été. Avec la volonté de réussir une Fête de l’agriculture qui n’avait plus fait halte dans le coin depuis 2001.

Nouveautés à foison

L’équipe réunie autour de Romain Buguet n’en est toutefois pas à son coup d’essai après deux organisations réussies en 2017 et 2018 à l’occasion de la Fête du lait. Place cette fois à L’agriculture « s’y marre » en Bresse. Avec plusieurs changements à la clé. A commencer par la date puisque ce rendez-vous est programmé les 27 et 28 juillet. Mais, en compléments d’animations plutôt classiques mais terriblement excitantes comme le Moiss batt cross, le concours de labours, l’exposition de matériels agricoles ou encore la mini-ferme, l’équipe organisatrice a souhaité innover pour séduire le public le plus large possible. A l’image de son labyrinthe de maïs, installé sur une surface de trois hectares. « Cela a été au final assez rapide à réaliser puisque cela ne nous a pris que trois heures ». L’autre curiosité résidera en l’organisation du championnat de France de rodéo. « Nous avons pris contact avec l’organisateur qui habite en Saône-et-Loire. Cela va attirer des participants non seulement Français mais aussi Belges et même Mexicains. Il y aura une petite démonstration samedi et le championnat le lendemain ». Attention également à ne pas vous laisser "manipuler" le samedi soir lors du dîner spectacle qui verra agir deux hypnotiseurs, Arno et Max, eux aussi issus du département. « Nous avons, là aussi, souhaité jouer la carte locale et changer des spectacles habituellement proposés ».

Bonne humeur garantie

Lorsque l’on interroge cette équipe qui vit visiblement très bien ensemble, l’ambition de ces deux journées est « de donner une bonne image des agriculteurs et de faire en sorte que les gens repartent heureux après avoir passé un bon moment. L’idée est aussi de montrer qu’il se passe des choses sympa dans le monde rural ». Quant à l’équipe organisatrice elle-même, nul doute qu’elle ressortira renforcée d’un tel événement. « Nous nous entendons tous très bien. A tel point que l’on se voit même en dehors des JA. En ce moment, nous nous voyons toutes les semaines du fait de l’organisation dont nous nous occupons depuis novembre dernier. La dernière semaine avant la fête va être très chargée. Mais nous restons zen ». Soit l'esprit JA parfaitement résumé.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter