Viticulture Economie

Les ventes d’hospices, baromètre régional

Les hospices ont été créés au Moyen-Âge et étaient financés notamment grâce aux donations en terres et en vignes dont ils bénéficiaient. Les ventes d’hospices sous forme d’enchères sont des ventes de charité dont l’origine remonte à 1859 et qui sont nées à Beaune.

« Au départ, c’était seulement affaire de professionnels, rappelle Christophe Lucand de l’Institut universitaire de la vigne et du vin de Dijon, et membre de la Chaire Unesco de l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Cela permettait aux négociants d’évaluer le prix des récoltes annuelles ».
Au 19e Siècle, en cette période de mévente due à la surproduction de vins, la création de ces ventes fut un coup de génie.
Ce baromètre permettant de suivre l’évolution des prix, d’année en année, a progressivement mis en concurrence les grands négociants les conduisant ainsi à démontrer leur engagement vis-à-vis de l’hôpital de Beaune.
Les hospices de Nuits-Saint-Georges ne tarderont d’ailleurs pas à suivre l’exemple.
Mais il faut cependant attendre l’entre-deux guerres pour que ces ventes de charité, greffés aux hôpitaux, connaissent enfin une reconnaissance nationale. « C’est le moment où la Bourgogne cherche à se recréer une image, où le folklore et le terroir bourguignons aident l’économie régionale à retrouver ses lettres de noblesse ».
C’est ainsi la période de naissance de la confrérie des Chevaliers du Tastevin et de ce qui est désormais appelé les Trois Glorieuses : le Chapitre au Château du Clos de Vougeot, la vente aux enchères de l’Hôtel-Dieu de Beaune et la Paulée de Meursault. Ces événements assurent une promotion inégalée à la production des vins de Bourgogne.
Dans les années 1950-1960, la renommée des ventes aux enchères devient internationale et aboutit en 2005 à l’engagement de la célèbre maison de vente britannique Christie’s mondialement connue. « Ainsi l’internationalisation de ces ventes se sera étalée sur un siècle. À l’heure actuelle, ces ventes sont toujours un événement promotionnel et un indicateur qui donnent la tendance et rejaillissent sur l’ensemble des vins de Bourgogne ».

Services

Recevoir la newsletter