Viticulture

Vin : les investissements de prévention des risques climatiques à l’étude

Au conseil spécialisé viticole de FranceAgriMer du 13 juin, il a été décidé de lancer une réflexion sur les investissements des viticulteurs dans des outils techniques de prévention des risques climatiques. Ces investissements pourraient bénéficier de soutiens, a indiqué Anne Haller, déléguée des filières viticole et cidricole à FranceAgriMer. Le sujet est à l’étude au conseil spécialisé viticole. Pour la filière viticole, tous les moyens doivent être investis pour atténuer les effets négatifs des aléas climatiques sur la production : le matériel technique, les retenues d’eau, le VCI (volume complémentaire individuel, une réserve constituée les années d’abondante vendange pour compenser les années de maigre vendange), l’assurance récolte.

Identifiez-vous


Abonnez-vous

Services

Recevoir la newsletter