Elevage Allaitant

En Bourgogne Rhône-Alpes, la limousine réalise l'une de ses meilleures progressions nationales

L’Assemblée générale de la section «Bourgogne Rhône-Alpes» du Herd-Book Limousin (HBL) s’est tenue le 18 avril dernier dans la Nièvre. Dans un contexte économique difficile pour la génétique, la race limousine conforte sa progression loin de son berceau. C’est notamment le cas en Bourgogne Rhône-Alpes.

 

L’AG de section du Herd Book limousin était suivie de la visite de l’élevage de David Thoule à Diennes-Aubigny (58).

Au terme de la campagne 2017-2018, le Herd-Book Limousin comptait 1.482 adhérents. Malgré une progression des installations à l’échelle nationale, le nombre d’adhérents au HBL continue de décroître sensiblement mais moins que sur la campagne précédente. Les motifs de démission sont essentiellement les départs en retraite, l’arrêt de l’atelier bovins allaitants ou la démission du contrôle de performances. « Les raisons économiques doivent nous amener à proposer un service qui ne soit pas nécessairement orienté uniquement vers la certification », estime le HBL. A l’échelle des sections, Midi-Pyrénées demeure en première place (234 adhérents) devant la Corrèze (178) et la Haute-Vienne (143). Ce sont les sections Bretagne et Bourgogne Rhône-Alpes qui réalisent les plus fortes progressions (+ 3% d’adhérents).

La section Bourgogne Rhône-Alpes compte 80 adhérents. Elle recense 4 nouvelles adhésions dont une en Saône-et-Loire.

2.614 vaches cotisantes

Avec 71.613 vaches sur la dernière campagne, l’effectif national est en légère érosion (- 2,2%). Mais il demeure élevé au regard des 50.000 limousines cotisantes en 2000. L’exercice a été marqué par le départ de troupeaux importants. L’augmentation de la taille des cheptels ne compense plus la baisse du nombre d’adhérents, fait remarquer le HBL. La section Corrèze détient toujours le plus gros effectif avec 12.392 vaches cotisantes (-3%), devant Midi-Pyrénées (10.556 vaches ; -2%) et la Haute-Vienne (9.553 vaches ; -3%). Détentrice de la meilleure progression nationale, la section Bourgogne Rhône-Alpes atteint 2.614 vaches cotisantes. Le taux de cotisation y est de 63%.

Après une précédente campagne marquée par une forte hausse, le nombre de femelles certifiées HBL continue d’augmenter à l’échelle nationale. La certification des mâles renoue elle aussi avec une courbe ascendante. Cette campagne se révèle donc plutôt encourageante. Les sections Corrèze, Haute-Vienne et Midi-Pyrénées sont les plus actives. La section Bourgogne Rhône-Alpes réalise les deuxièmes meilleures progressions à l’échelle nationale sur les certifications mâles et femelles. Avec 956 animaux certifiés, elle représente 4% de l’activité nationale. Stable au niveau national, le pointage a concerné 929 génisses en section Bourgogne Rhône-Alpes.

Progression des exportations

L’exportation poursuit sa progression. Une évolution qui montre que, quand le sanitaire est là, l’intérêt pour la génétique Limousine demeure important, commente le HBL. Les principaux importateurs sont les espagnols, les italiens, les hongrois, les lituaniens, les polonais, les roumains et les suisses. Viennent ensuite la Belgique, la Bulgarie, le Portugal, puis la Grande-Bretagne, le Luxembourg et l’Allemagne.

Succès du concours interrégional de Luzy

De manière générale, le président de la section Bourgogne Rhône-Alpes - Laurent Bernard, éleveur dans la Loire - se félicitait des bons résultats de la section dans un contexte pourtant compliqué. Il soulignait aussi les bons résultats nationaux (progression du nombre d’adhérents, augmentation du nombre de vaches cotisantes, très belle progression du nombre d’animaux certifiés). Le président a tenu également à remercier et féliciter les éleveurs qui ont représenté la race sur les différents concours. L’occasion de revenir sur le succès de l’interrégional de Luzy (58) en automne dernier qui fut une grande réussite tant pour les nombreux visiteurs et participants que pour ses organisateurs du Serblim (syndicat des éleveurs limousins de Bourgogne). Sous la magnifique halle de Luzy, le concours a rassemblé 180 bovins limousins en provenance de 11 départements. Le prochain interrégional aura lieu les 19 et 20 octobre à Saint-Galmier dans la Loire.

Diffusion assurée par la station de Lanaud

La station nationale de qualification de Lanaud (87) a accueilli 594 veaux pour la campagne 2017-2018. 216 provenaient de la région Limousin et 379 (les deux tiers) d’autres régions. 246 veaux sont ressortis qualifiés « Espoir » et 238 « RJ ». 42 ont été évalués à la Station de Contrôle Individuel de Moussours (19) dans le cadre du schéma d’insémination animale. Les plus gros apporteurs à la station de Lanaud sont les sections Midi-Pyrénées, Haute-Vienne et Corrèze, suivis de l’Auvergne et de la Creuse. La station nationale de qualification joue pleinement son rôle de diffusion de la génétique au sein des sections du HBL. 2017-2018 aura été marquée par de très bons taux de vente et prix. 84% des veaux « Espoirs" ont trouvé preneurs à 3.155 € de moyenne et 99% des « RJ » ont été adjugés à 5.422 € de moyenne. Succès également pour la deuxième vente des «Génisses de Lanaud» où tous les lots ont trouvé preneurs au prix moyen en nette hausse à 3.974 €. 63 veaux qualifiés et 16 génisses sont partis à l’export.

Les éleveurs de la section Bourgogne Rhône-Alpes ont fourni 12 veaux à la station nationale dont 6 ont été qualifiés « Espoir » et 3 « RJ ». Par ailleurs, les éleveurs originaires de la section se sont portés acquéreurs de 14 veaux à la Station de Lanaud : 9 « Espoirs » et 5 « RJ ».

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter