Viticulture

Du haut de gamme à vite découvrir au Domaine de Quintefeuille à Lugny

A Lugny, le Domaine de Quintefeuille fait partie de ces "nouveaux" domaines qui veulent continuer de montrer toutes les qualités des vins de terroirs du Mâconnais. Et c’est réussi !

 

Ne vous fiez pas à l’étiquette du Mâcon-Village 2016, il recèle en son fort intérieur une puissance et une richesse bien supérieure au standard de son appellation, pourtant déjà fort qualitative. Le terroir du Mâconnais  –fait de tension et de minéralité– est ici superbement équilibré. Une puissance qui persiste en bouche pour notre plus grand plaisir.

Et dire pourtant qu’il ne s’agit là que du premier des cinq vins produits. Cela prouve le haut niveau qualitatif voulu par son propriétaire, Serge Lespinasse. En 1999, cet ancien opticien revient à « sa passion et ses racines », le vin, comptant dans sa famille, des vignerons dans le Beaujolais. Un choix qu’il ne regrette pas depuis deux décennies. Dans un premier temps, il livre ses raisins à la Cave de Lugny. Depuis 2016, il produit, vinifie et élève ses propres vins. Possédant 8 ha sur le réputé terroir Les Charmes, il n’oublie pas ce qu’il doit à « l’environnement » local au sens large. Son objectif est de « valoriser » cette région du nord Mâconnais qu’il affectionne tant. Et pour cela, il a mis toutes les chances de son côté, en s’équipant (cuves thermorégulées, fûts…) et en s’entourant bien. Martial Déal est notamment chargé de développer les ventes bouteilles auprès des cavistes et restaurants. Un travail de longue haleine mais bien facilité par la qualité irréprochable des cuvées. Les cinq vins du Domaine révèlent en effet toutes différentes séduisantes complexités aromatiques.

Charmé de plaisirs

La souplesse et la finesse du Mâcon-Lugny dévoilent une onctuosité –aux légères senteurs de miel– pouvant se marier avec des poissons grillés ou des plateaux de fromages de chèvres. Ce vin provient d’une parcelle située à l’est du plateau des Charmes.

Terroir réputé du Mâconnais, le Mâcon-Lugny Les Charmes justement est une pure merveille. Passer en fût, ce vin se fait plus rond, avec des notes de noisettes et une subtile touche de grillé. A partir de raisins triés sur le volet, un savant équilibre caractérise ce vin, se servant par exemple avec une belle volaille de Bresse.

Firmament de la gamme des vins blancs AOC, le Mâcon-Lugny Les Charmes cuvée Elégance –toujours millésimé 2016– tutoie les sommets, avec ses arômes puissants - beurrés, toastés – grâce à un élevage de 11 mois en fûts de chêne. Ce vin se trouve déjà à la carte de restaurants étoilés. Foie gras, langoustes, homards, sauce à la crème et aux morilles succomberont à ses Charmes.

Après tant d’émotions, le Bourgogne rouge reste dans cet esprit soyeux. Sans être trop tanniques, ces notes épicées et poivrées sont typiques du fameux pinot noir. A boire dès à présent ou à garder pour servir avec des plateaux de charcuterie, des mets à base de gibiers à plumes ou des fromages à pâte persillée.

Cinq vins, cinq réussites. Et ce n’est pas fini. Serge Lespinasse a encore bien des projets en tête. Visant toujours plus d’élégance dans ces vins que lui permettra de nouveaux agrandissements de ce ses caves à fûts. Alors, courez vite découvrir le Domaine de Quintefeuille avant que tout le monde ne se l’arrache…

Services

Recevoir la newsletter