Culture Economie

La récolte mondiale de blé 2017-2018 légèrement revue à la baisse (USDA)

Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a légèrement revu à la baisse le 12 juillet la production mondiale de blé 2017-2018 à 737,8 Mt (contre 739,5 Mt le mois dernier), le recul aux États-Unis, en Australie, en Chine et dans l’UE étant partiellement effacé par la hausse en Russie et en Turquie.

La baisse de la production américaine de 1,75 Mt, à 47,8 Mt, semble toutefois « au-dessus des attentes des analystes », selon Alexandre Boy (Agritel), car « il y a de gros problèmes de sécheresse » dans certaines régions du Nord. La hausse attendue de la production de blé en Russie, de 3 Mt à 72 Mt selon l’USDA, semble, elle, supérieure aux attentes des marchés. Le rapport explique que « les conditions de croissance sont similaires à celles de l’année 2016 quand la Russie avait battu un record de production ». L’Ukraine voit en revanche ses prévisions de récolte revues à la baisse de 1 Mt, à 24 Mt. En Turquie, la production de blé est en hausse de 1,5 Mt, à 19,5 Mt. La production de blé de l’UE est attendue en baisse de 0,8 Mt par rapport à la prévision du mois précédent, à 150 Mt, sous l’impulsion de l’Espagne et de la France. Celle de l’Australie devrait chuter de 1,5 Mt, à 23,5 Mt, en raison de la sécheresse. La production américaine de maïs est, elle, revue nettement à la hausse de 4,8 Mt à 363 Mt, grâce à une augmentation des surfaces, pour une production mondiale également en hausse de 5 Mt à 1,037 Mrd t. Quant à la production mondiale de soja, elle est attendue en hausse de 1,5 Mt, à 346 Mt.