Actualité Environnement Ruralité

Publication d’une liste de végétaux attractifs pour les pollinisateurs

Une liste de 200 plantes attractives pour les pollinisateurs vient d’être publiée, à destination de tous les acteurs qui souhaitent participer à la protection des abeilles. Disponible sur le site internet de FranceAgriMer, cette liste veut être un « outil d’aide au choix des espèces à implanter ».

 

« Les insectes pollinisateurs ont besoin pour leur équilibre alimentaire de butiner une grande diversité d’espèces florales agricoles, horticoles et sauvages », indique en introduction la « liste des plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter » publiée le 1er juin. À l’initiative de FranceAgriMer, de l’institut technique de l’abeille, du ministère de l’Agriculture, de la Société nationale d’horticulture de France, de l’institut technique de l’horticulture et de l’interprofession Val’hor, cette liste vient donner des clés pour préserver les abeilles dans un contexte où « l’uniformisation des paysages et l’artificialisation des territoires ont contribué à une réduction des ressources disponibles (pour les pollinisateurs, NDLR) dans le temps et l’espace ». Pourtant, divers espaces peuvent encore venir soutenir, a minima le maintien, au mieux le développement, de la population de pollinisateurs. Surfaces agricoles (bandes enherbées ou jachères par exemple), jardins particuliers et publics, abords des voies de circulation, zones industrielles et commerciales : autant d’espaces qui peuvent accueillir des végétaux riches en nectar et pollen.

Un mode d’emploi imagé

Si « la flore métropolitaine est estimée à plus d’un millier d’espèces mellifères », les rédacteurs de la liste ont décidé de recenser 200 végétaux les plus courants et cultivés en France. Classés en plusieurs catégories – arbres, arbustes, arbrisseaux, lianes, annuelles, bisannuelles, vivaces, bulbes –, les végétaux recensés répondent « à la diversité des utilisateurs potentiels » que sont les agriculteurs, les collectivités, les entreprises ou les particuliers. Pour chacune des 200 plantes mentionnées, un système d’indication visuelle vient donner des informations sur la période de floraison et « l’intérêt » en matière de production de nectar et de pollen (illustré par un visuel allant de 1 à 3 gouttes et de 1 à 3 fleurs).

Cette liste, qui « répond en partie aux actions développées dans le cadre du plan de développement », a été conçue comme « un outil évolutif pour les utilisateurs », rappellent les rédacteurs du document.

Services

Recevoir la newsletter