Loisirs

Un copieux programme pour célébrer le 150ème anniversaire de la mort d’Alphonse de Lamartine

A l’occasion du 150ème anniversaire de la mort d’Alphonse de Lamartine, la ville de Mâcon a mis les petits plats dans les grands. Avec, tout au long du premier semestre de l’année, une multiplicité de rendez-vous à la fois culturels et conviviaux.

Lamartine par Decaisne.

C’est au Musée des Ursulines à Mâcon que sera donné le coup d’envoi des festivités destinées à célébrer le 150ème anniversaire de la mort d’Alphonse de Lamartine. La cérémonie d’ouverture, programmée le 28 février, prendra la forme d'un vernissage d’une exposition qui s'intéressera, jusqu'au 26 mai, aux différentes cérémonies qui ont, au fil du temps, rendu hommage à l’écrivain et homme politique. Une part essentielle sera consacrée à la réalisation de la sculpture édifiée en 1878 sur les quais de Saône.

Eclectisme

En parallèle, il y aura plusieurs animations à l’image des ateliers créatifs, de la soirée des copistes, des visites contées et ludiques en famille ou encore du concours d’éloquence. Les expositions, fort nombreuses, devraient faire florès. La Galerie Mary-Ann sera l’hôte d’une exposition baptisée «  Ô temps… ». A découvrir des photos prises durant les crues de la Saône de l’hiver 2018 à Mâcon. La « Balade au crépuscule, poésie métallique » mettra en avant deux œuvres à quatre mains dont une inachevée. On n’oubliera pas (ainsi qu’à la salle François-Martin) la 5ème Biennale d’art naïf en présence de 26 artistes de huit nationalités. Avec, comme invité d’honneur, Giuliano Zoppi. Tous se sont inspirés de la vie et de l’œuvre de Lamartine pour créer des tableaux inédits. Toujours à la salle François-Martin, seront présentées les peintures de Jacques Michel et les sculptures de Marja Kramer. Alors que le cercle généalogique de Saône et Loire dévoilera l’arbre généalogique de Lamartine, l’association La Buissonnière mettra en avant le fruit de ses recherches sur le poème Le Lac de Lamartine en publiant une plaquette reprenant le spectacle donné en juin 2015 composé de parodies du poème.

Foisonnement de conférences

Par ailleurs, cette célébration sera ponctuée de nombreux conférences. Lesquelles aborderont des thèmes aussi divers que Lamartine et la politique étrangère de la France, l’amitié entre Victor Hugo et Lamartine, Lamartine et ses manuscrits, La restauration d’une œuvre avant exposition ou encore L’homme et le chien en société au siècle de Lamartine. Mais aussi Les échanges épistolaires entre Lamartine et Manzoni, Lamartine et la littérature mondiale voire même Le Liban vu par Alphonse de Lamartine.

Côté activités tout public, on citera, par exemple, la création d’un film d’animation, l’instauration d’un concours de poésie, des visites guidées sous la forme de parcours découverte, l’organisation d’un concert et les journée d’études lamartiniennes. D’autre part, une place conséquente sera consacrée aux spectacles. A l’image, le 18 mai, de Scherzo qui, associé à l’ensemble féminin Tillandsia, proposera une « Heure musicale en Poésies ». Avec, en seconde partie, le chœur américain du Lycoming Collège de Pennsylvanie. On notera également la projection de trois courts-métrages : Au pays de Lamartine (1932), Sur les chemins de Lamartine (1942) et Une immense espérance – 1848 (1950).

Hors les murs de la cité préfectorale

L’événement débordera du périmètre de la cité mâconnaise en se rendant du côté de Romanèche-Thorins, Solutré, Milly-Lamartine, Pierreclos, Tramayes ou encore Saint-Point afin de proposer plusieurs animations. A l’image d’une lecture-promenade sur l’un des sentiers du Mâconnais qu’Alphonse de Lamartine aimait à fouler et de visites de lieux emblématiques liés à sa vie.

Cette commémoration se clôturera le 29 juin en soirée au Spot avec le concert Révolutions. La Ville de Mâcon a commandé, pour l’occasion, au compositeur Jean-Claude Amiot une fresque musicale dirigée par Éric Geneste.

Pour tout renseignement, tél. : 03.85.3971.00. Certaines animations sont payantes. La réservation est parfois obligatoire et le nombre de place quelquefois limitées.

L’immortel Lamartine

La célèbre statue de Lamartine.

Il y a 150 ans, le 28 février 1869, disparaissait à Paris Alphonse de Lamartine à l’âge de 78 ans. Écrivain, poète, historien, homme politique et membre de l’Académie française, il a traversé des époques emblématiques de l’histoire de France. Que ce soit la Monarchie de Juillet, la Révolution de 1848 et le Second Empire en y jouant un rôle de premier plan.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter