Volailles Actualité Loisirs

Tour de France 2019 : Cocorico pour la cocotte Le Gaulois !

Parler technique entre éleveurs, parler business avec des acheteurs, parler stratégie avec les salariés… mais surtout parler Tour de France et vélo, le tout dans la bonne humeur. C’est le pari largement réussi du village Le Gaulois. La marque de volaille avait invité plus de 400 personnes à Saint-Martin-en-Bresse le 12 juillet. Une journée complète qui a régalé petits et grands. Avec de nombreux cadeaux et surprises, comme la venue de Raymond Poulidor et d’autres champions.

Troisième événement sportif en terme d’audience globale, l’international Tour de France 2019 reste toujours la première des compétition totalement gratuite, notamment pour les 12 millions de spectateurs au bord des routes françaises. Lors de l’épreuve Belfort-Chalon-sur-Saône le 12 juillet, le village le Gaulois, de LDC, avait invité ses éleveurs de toute la Bourgogne Franche-Comté et de Rhône-Alpes mais également ses clients, ses partenaires pour venir passer une journée intégralement dédiée à la petite reine, le vélo. Depuis cinq ans, la fameuse marque est un sponsor officiel du Tour de France. Son char et sa Cocotte ne passent pas inaperçus. Installés confortablement à 25 kilomètres de l’arrivée à Chalon-sur-Saône, tous sont venus depuis le matin jusqu’au passage des coureurs vers 17 heures. Boissons, chips, tomates et évidemment viande de poulets, de canard… à volonté, les invités du jour pouvaient suivre la course sur écran géant grâce à l’électricité et à l’aménagement du terrain mis à disposition aimablement par la MEF, située à côté.
Côté le Gaulois, c’est une véritable équipe sportive, d’une quinzaine de membres, qui parcourt - le temps du Tour - les routes de France dans un « Poule truck ». Ce camion transporte tout le nécessaire : cadeaux, sonos, jeux gonflables pour les enfants, barnums, barbecues… « A chaque fois que nous passons dans une zone d’élevage Le Gaulois, nous organisons une grande fête pour nos éleveurs et leurs familles… », explique Dylan Chevalier. Habituellement responsable Développement durable, ce dernier se transforme l’espace de quinze jours en un véritable homme orchestre qui anime avec passion ces journées parfaitement huilées.

Partager des valeurs

« Ce sont des moments de partage qui créent des relations différentes avec les éleveurs », constate Dylan Chevalier qui est apprécié de tous pour sa bonne humeur et son entrain. La magie du Tour permet en effet de beaux moments de communion. Entre les cadeaux de la caravane et les cadeaux Le Gaulois (porte clé, bracelet…), personne n’est reparti les poches vides. Au contraire, tous sont repartis le cœur plein de merveilleux souvenirs, comme avec la venue de plusieurs champions, à l’image de Bernard Thévenet ou de Raymond Poulidor. Des venues qui n’étaient pas le fruit du hasard mais plutôt celui du relationnel de Jean-Pierre Danguillaume, qui a participé à neuf Tours et gagné sept étapes, parrain du Village Gaulois. Avec ses anecdotes tout au long de la journée, l’ambiance était assuré.
Une nouvelle fois, la retransmission télé de l’événement par les équipe de France TV et d’Amaury Sport (ASO éditant le journal L’Equipe) aura mis en avant nos paysages, majoritairement agricoles et notre patrimoine. Le Tour est ainsi passé en Bresse en pleine période des moissons en Saône-et-Loire. Mais nos amis du Doubs ont réalisé une magnifique fresque en l’honneur des 100 ans du cheval Comtois et celui du maillot jaune. Après une arrivée au sprint à plus de 65 km/h sur les quais de Chalon-sur-Saône, direction Mâcon pour le départ le samedi et la poursuite du Tour de France, direction Saint-Etienne.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter