Actualité Département Région BFC Elevage Bovin Allaitant

Les 27 et 28 octobre à Luzy (58), la Bourgogne accueillera le concours interrégional limousin

Les 27 et 28 octobre prochain, la Bourgogne accueillera le concours interrégional de la race limousine à Luzy dans la nièvre. Six ans après le succès de Cluny, les éleveurs limousins bourguignons rempilent pour l’un des plus beaux rassemblements de la race hors-berceau...

Après avoir organisé avec succès le premier interrégional en Bourgogne en 2012 à Cluny, le Syndicat des éleveurs limousins de Bourgogne a eu envie de recommencer cette année à Luzy les 27 et 28 octobre prochain.

Pour la seconde fois depuis sa création à la fin des années 1990, le concours interrégional de la race limousine aura lieu en Bourgogne les 27 et 28 octobre prochain. Ce concours réunit chaque année environ 200 bovins en provenance d’Auvergne, de Lozère, de Paca, de Rhône-Alpes et de Bourgogne et est l’un des plus prestigieux rassemblements de la race hors-berceau. Le plus important après Paris, le concours national de Brive et le Sommet de l’élevage, font valoir les organisateurs. Un concours reconnu et animé par le Herd-book limousin (HBL).

Itinérant...

Itinérant, ce rendez-vous se tient en alternance dans les sections Bourgogne Rhône-Alpes Paca et Auvergne du HBL. L’an dernier, il était organisé à Saugues en Haute-Loire. En 2016, il avait eu lieu à Varennes-sur-Allier (03). Cette année, c’est le Serblim, le Syndicat des éleveurs limousins de Bourgogne, qui s’est proposé d’accueillir à nouveau l’évènement sur ses terres. La dernière édition bourguignonne avait en effet eu lieu en 2012 à Cluny. Cette grande première pour les éleveurs limousins bourguignons avait laissé d’excellents souvenirs, d’où l’envie de recevoir à nouveau le concours interrégional sur les terres de la plus vaste section hors berceau.

C’est à Luzy, commune limitrophe de la Saône-et-Loire, que l’équipe organisatrice a finalement trouvé l’infrastructure idéale pour l’accueillir. Une grande halle neuve de plus de 2.000 mètres carrés d’une capacité de 300 bovins et apte à abriter un ring de concours. « Municipalité et communauté de communes ont immédiatement témoigné leur volonté d’accueillir l’évènement, en se montrant très accueillants », confient les responsables du Serblim.

200 limousins en concours

Environ 200 bovins limousins - présentés par une soixantaine d’éleveurs en provenance d’un gros quart Sud-Est de la France - sont ainsi attendus. Parmi eux, des compétiteurs de notoriété nationale, font valoir les organisateurs. Conformément aux habitudes de la race, ce rassemblement comptera environ 80 % de génisses, signalent les intéressés. Ce concours se veut avant tout une vitrine de l’élevage limousin. Hors berceau, la compétition est aussi plus conviviale, apprécient les organisateurs. Outre la présentation de reproducteurs femelles et mâles, les organisateurs envisagent d’adjoindre aussi des femelles bouchères.

Les animaux arriveront le vendredi 26. Le concours se déroulera le samedi 27 (pour les jugements des sections) et le dimanche 28 matin (pour les prix spéciaux). Un défilé des animaux primés aura lieu le dimanche après-midi. Le week-end sera ponctué d’un repas des éleveurs le samedi soir.

« Cet interrégional se veut le reflet de la diversité de l’élevage dans nos territoires ruraux et une vitrine de qualité du professionnalisme des éleveurs », présentent les membres du Serblim. Les organisateurs de ce second interrégional limousin affichent aussi « la volonté de communiquer autour des bonnes pratiques des éleveurs de la filière bouchère, meilleure réponse possible aux attaques de toutes sortes subies par la profession ».

Services

Recevoir la newsletter